Star Wars Ascension


Episode II : Le secret des Jedi

Star Wars Ascension » Intrigues et events

avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 1 Avr - 20:25

    Message n°8670 (1)

Episode II : Le secret des Jedi


Intrigue 2, Tatooine



Les ventres crient famine, les gorges asséchées peinent à entretenir les conversations animées qui résonnaient jadis à Mos Eisley. Et pourtant, Tatooine, autrefois petite planète perdue dans la Bordure Extérieure, semble être devenue un lieu d’échanges important, au vu de ces cités qui sont sorties du désert profond. Toutefois, à chaque spatioport, l’on retrouve ces manteaux noirs encadrés de fusils blaster pour imposer la taxe de la Nébuleuse noire, obligatoire pour tout voyageur désirant poser le pied sur la planète. Et c’est sans compter chaque nouvel impôt que l’organisation du crime exige, d’une part pour les transactions commerciales, majoritairement liées à l’esclavage, d’autre part, pour noyer les honnêtes gens dans le sable de la pauvreté.

L’espoir n’est cependant pas perdu pour Tatooine. A la faible lueur des crépuscules poussiéreux, les âmes en peine aiment à conter l’histoire des héros du passé venus du désert et que rien ne semblait prédestiner à sauver la Galaxie. Si les Jedi ont pu renaitre grâce au sang de Tatooine, ne sauraient-ils pas sauver ce caillou à leur tour ? Les histoires vont bon train à propos de ce lieu de méditation, cette stèle commémorative installée sur les ruines de l’enfance de Luke Skywalker. L’endroit est entretenu par des fidèles de l’Eglise de la Force et pas même les hommes de main de la Nébuleuse n’osent encore s’aventurer à le profaner.

Situation au commencement de l’intrigue


Tous les ans, la Nébuleuse noire organise des festivités à Carkoon City, la ville sortie du sable après l'emprisonnement du Sarlacc dont ils exploitent la biomasse depuis maintenant 30 années. A cette occasion, on masque la misère et le désespoir qui pavent habituellement les rues pour donner à la ville une image de dynamisme et de fraicheur au milieu de ce désert aride et impitoyable. Pour tous ceux qui souhaitent faire affaire avec l'organisation criminelle, c'est le moment idéal de se rendre sur Tatooine car la taxe de séjour y est offerte pour les visiteurs et de multiples occasions de business grouillent dans la cité, au rythme des combats dans l'arène du Sarlacc.
Les semaines qui précèdent les préparatifs de cette fête voient néanmoins des patrouilles de la Nébuleuse de plus en plus nombreuses, comme si un sentiment de méfiance et d'insécurité régnait en prévision de l'afflux de voyageurs. C'est la population locale qui en souffre le plus, en devant déjà compter sur les privations dues au rationnement d'eau et de vivres. Les esclaves et la pègre est juste bonne à servir de main d'oeuvre pour préparer la ville, tandis que les esclavagistes se vautrent dans l'ombre de leurs dorures.
Dans les rangs de la Nébuleuse, des bruits courent. Les supérieurs sont nerveux, lèvent les yeux vers le ciel dégagé avec une lueur de méfiance. On s'attend à quelque chose, mais on ne sait pas vraiment à quoi, et malgré toute l'efficacité du meilleur réseau d'espionnage illégal de la galaxie, on ne sait avec certitude quel genre de menace pèse sur eux. Les Hutts ? La République ? Le CBI ? Les ennemis sont nombreux, et certains commencent à s'impatienter, à commencer par les créanciers. Car ce que l'on murmure dans les ruelles, c'est que la Nébuleuse est ruinée.
Et puis il y a ces fréquentes frictions entre les hommes de mains de l'organisation et les quelques pèlerins Jedi qui sont de passage avant de disparaitre dans les dunes. Le crime ne voit jamais d'un bon oeil la présence de ces représentants du bien qui donne parfois des velléités rebelles à la population. Les Jedi cachent quelque chose, pour sur, sinon pourquoi viendraient-ils fréquemment sur ce maudit caillou ? On les suit, on les traque, on veut savoir. Peut-être que ce quelque chose permettrait de sauver la Nébuleuse de la banqueroute...