Star Wars Ascension


avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Mer 18 Oct - 9:51

    Message n°121 (1)

L'Ordre Jedi


Histoire



L'Ordre Jedi est depuis plusieurs siècles une organisation indépendante prônant la Paix et la Justice dans la galaxie. Mais contrairement à ses prédécesseurs de l'Ancienne République, les Jedi ne sont pas affiliés à la République Fédérale. Ils sont néanmoins reconnus par tous comme étant de grands diplomates et de puissants guerriers. Ils offrent leurs services à tous ceux qui sont dans le besoin. Ils sont souvent appelés pour êtres des médiateurs dans des conflits entres différents systèmes indépendants ou encore entre la République Fédérale et d'autres systèmes. Depuis des siècles, ils sont une force en constante progression, leurs rangs se gonflent d'années en années avec des nouvelles recrues, de nouveaux apprentis.

Les Jedi possèdent de nombreuses oreilles dans la galaxie. L'Eglise de la Force, un groupe religieux pacifiste prônant la bonne parole du Côté Lumineux est une bonne oreille pour l'Ordre. Ils ont des églises dans de nombreux mondes et ce sont souvent eux qui trouvent des sensibles à la Force avant de faire venir des Jedi pour les tester. Le lien entre l'Eglise et l'Ordre pourrait être logique, mais personne n'a encore fait le rapprochement. De plus, afin d'être visibles dans la Galaxie, l'Ordre Jedi possède plusieurs petits Temples où séjournent et méditent des Chevaliers Jedi afin de pouvoir accueillir ceux qui sont dans le besoin. Ces Temples sont implantés sur des planètes qui acceptent et reconnaissent l'Ordre Jedi, ils ne s'imposent aucunement et ne viennent s'installer que lorsqu'on les invite.

Philosophie de l'Ordre



La formation d'un Jedi est longue et difficile, elle requiert une maîtrise de soi qui trouve sa source dans les fondements mêmes de la doctrine millénaire de l'Ordre.

Les Jedi utilisent le Côté Lumineux de la Force et considèrent que celle-ci est leur alliée et qu'elle est dotée d'une volonté propre. Le Jedi se doit de respecter cette volonté et ne va pas à son encontre. Ils sont au service de la Force et des autres, sans but de domination et respectent toute forme de vie. De plus, étant les défenseurs de la paix et de la justice, ils utilisent certes la Force, mais toujours dans un but défensif et non offensif. L'attaque ne doit être utilisée qu'en dernier recours, lorsque toutes les autres solutions n'ont pas fonctionné.

Le Jedi se caractérise aussi par son rejet des émotions pour ne pas se laisser submerger par elles, ce qui, selon eux, mènerait au Côté Obscur. Il se doit d'être à l'écoute de ses sensations pour les contrôler et accéder à l'état de paix intérieure, qui lui permet d'être en communion complète avec la Force. De ce fait, la méditation prend une part extrêmement importante dans la formation et la vie du Jedi, mettant ainsi en avant des qualités telles que la maîtrise de soi, la patience et la force de caractère. L'attachement à une personne est prohibé car le Jedi est sensé aimer chaque forme de vie, et non une au détriment des autres. De ce fait, les Jedi ne se marient pas et ne peuvent fonder une famille, cela risquant de les détourner de leur but premier : protéger les nécessiteux et maintenir l'équilibre de la galaxie grâce à la justice et la paix. Toutefois, il peut arriver qu'un couple de Jedi obtienne une dérogation spéciale du Conseil, les autorisant à se marier si les Maîtres Jedi considèrent que cela ne les détourneront pas de leur mission.

Par ailleurs, la connaissance et l'apprentissage de toutes sortes de savoirs a également une place importante dans la pensée des utilisateurs du Côté Lumineux et nécessite une curiosité à l'égard de toute connaissance. Cependant, la philosophie Jedi s'inscrit dans une démarche d'harmonie et d'amélioration continue du monde, non de changement brutal. Ainsi, chercher à tout changer serait aller contre le courant de la volonté de la Force ; le Jedi préfère donc se limiter à adapter ce qui existe et l'améliorer.

Devenir un Jedi est donc un engagement personnel profond qui nécessite une détermination sans faille. La discipline du corps et de l'esprit est très importante. L'instruction est rigide, structurée et codifiée, bien que déjà plus souple qu'au temps de l'Ancienne République. A présent, toute personne sensible à la Force peut débuter une formation de Jedi, peu importe son âge, bien que le taux de réussite est plus élevé lorsque le Padawan est arrivé très tôt au Temple Jedi.

Tous les principes Jedi sont résumés par leur Code, qui guide leur pensée et leurs actes :
Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que le savoir.
Il n'y a pas de chaos, il n'y a que l'harmonie.
Il n'y a pas de passion, il n'y a que la sérénité.
Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force.

L'Organisation



Le recrutement des futurs Jedi n'est pas une chose aisée pour l'Ordre, qui ne dispose plus des avantages liés à son appartenance à la République d'autrefois. Il est difficile de repérer les sensibles à la Force dans les systèmes les plus isolés, si bien qu'il est rare que des initiés proviennent de la Bordure extérieure. Sur les mondes où évoluent librement les Jedi, qu'il s'agisse de planètes républicaines ou indépendantes, c'est grâce à l'institution de l'Eglise de la Force ou à de petites enclaves Jedi que l'on peut repérer de nouvelles recrues. Parfois, ce sont les parents eux-mêmes qui, ayant expérimenté l'étrangeté des pouvoirs de leur enfant, déposent leur progéniture aux bons soins des Jedi, même si les sensibles sont majoritairement approchés par un Jedi ou un membre de l'Eglise de la Force.

► Initié Une fois entré au Temple de Jehda, c'est par le rang d'initié que tout futur Jedi débute sa formation. Il n'y a pas d'âge pour être admis au Temple, bien que l'on préfère commencer la formation le plus tôt possible, souvent vers l'âge de six ans. Ce sont alors de longues années d'enseignement qui débutent, et les initiés étudient en groupes sous la tutelle d'un chevalier Jedi enseignant, voire du Maitre Jedi enseignant. Chacun apprend à son rythme, mais il faut au moins trois années pour saisir les bases de l'enseignement Jedi, bien que la moyenne se situe à cinq années d'études, et ceux qui présentent alors les dispositions nécessaires seront ensuite pris en charge individuellement par un Chevalier et deviendront des Padawans. Les autres seront réorientés vers la vie civile ou vers un corps de service Jedi.

► Padawan Elève d'un Chevalier Jedi qui l'a choisi et qui devient son mentor, le Padawan est ensuite initié pendant de longues années à l'essence même de l'existence du Jedi. Formé à la maitrise des arts Jedi et à la méditation, il accompagne son maitre lors de ses missions, qu'elles soient diplomatiques, de pacification ou de répression des troubles. Les initiés qui sont arrivés les plus jeunes au Temple accèdent au rang de Padawan à 12 ou 13 ans et pendant encore toutes ces années, il n'est pas encore considéré comme un Jedi, puisqu'il n'a pas prononcé ses voeux relatifs à l'Ordre. Un padawan adulte est donc libre de quitter l'Ordre de son propre chef. Au terme de son apprentissage, chaque Padawan doit passer les épreuves du Temple pour obtenir le titre de Chevalier. Ces épreuves sont variables mais consistent le plus souvent en une série de défis visant à tester la maitrise de l'élève au sabre-laser mais aussi de lui-même, en testant sa discipline, son discernement et ses réactions dans une situations difficile.

► Chevalier Jedi Au terme des épreuves du Temple sous le regard du Conseil, le Padawan qui a réussi est donc nommé Chevalier Jedi et doit prononcer ses voeux d'allégeance à l'Ordre et au Code. Un Chevalier est toujours adoubé par un Maitre du Conseil, et perd alors sa tresse de Padawan. A partir de là, il devient un défenseur de la paix et va pouvoir oeuvrer dans toute la galaxie par des missions confiées par le Conseil Jedi. Ils ne bénéficient pas de l'immunité juridique puisque l'Ordre n'est pas affilié à la République ni à la moindre organisation gouvernementale mais là où il est appelé de façon officielle par le gouvernement d'un système, il est habilité à exercer des missions de maintien de l'ordre. Par ailleurs, les Chevaliers sont autorisés et même encouragés à prendre sous leur tutelle un voire deux Padawan pour les former à leur tour.

► Maître Jedi Uniquement au nombre de cinq, ils forment le Conseil Jedi qui est la plus haute autorité de l'Ordre. Composé des Chevaliers Jedi les plus sages et les plus en phase avec la Force, chaque Maître représente l'un des Corps de la Chevalerie et est choisi par l'ensemble du Conseil avant sa nomination et doit avoir fait ses preuves de sa grande maitrise et compréhension de la Force et du sabre-laser. Présidant les réunions du Conseil pour décider de l'avenir de l'Ordre, des problèmes à résoudre ou de l'acception des différentes demandes des systèmes qui requièrent leur aide, être un Maître Jedi est à la fois le plus grand honneur que l'on puisse recevoir, mais aussi la charge la plus lourde.

Les Corps de Chevalerie



Au nombre de cinq et présidés chacun par un Maitre Jedi, les Corps de Chevalerie représentent les possibilités d'avenir et de spécialisation des Chevaliers Jedi. Chaque corps a ses particularités et s'oriente vers un élément spécifique du savoir Jedi, et donnera donc des missions en rapport avec ces spécialisations à ses membres. Il est donc obligatoire pour chaque Chevalier de choisir dans quelle voie il souhaite s'orienter.

► Jedi Enseignant Ce sont ceux qui deviennent les instructeurs du Temple Jedi. Ils forment les initiés, leur apprennent les bases de la Force et du contrôle des émotions, du maniement du sabre laser, mais surtout du Code Jedi qui régira probablement leur vie. Un enseignant peut s'être spécialisé dans un domaine ou être plus polyvalent, mais ils sont tous éminemment respectés pour leur travail car ils sont les gardiens de l'avenir de l'Ordre mais également de leur savoir.

► Jedi Gardien Ce sont ceux qui développent leurs compétences au combat. Ce sont les guerriers de l'Ordre Jedi, de fines lames qui aiguisent leurs talents dans l'art d'utiliser le Sabre Laser. Ils délaissent le plus souvent les enseignements de la Force, n'améliorant que ceux leurs étant utiles en combat.

► Jedi Consulaire Ce sont ceux qui s’entraînent toute leur vie afin de mieux comprendre et contrôler la Force. Ils savent se servir de leur sabre-laser, mais sont bien plus à l'aise dans l'utilisation de la Force. Ce sont habituellement eux qui prennent le plus rapidement un Padawan ou deux.

► Jedi Sentinelle C'est l'équilibre entre les pouvoirs de la Force et les aptitudes de combat comme l'utilisation du sabre-laser. Ces Jedi sont plutôt atypiques, car ils sont ceux formés à combattre le côté obscur. Ce sont habituellement les plus attachés au Côté lumineux et les plus capables à maitriser leurs émotions. L'attrait du Côté obscur ne les tourmente pas et la corruption de l'obscurité glisse sur eux comme l'eau sur les poissons. Les Sentinelles sont ainsi formés pour pouvoir stopper tout utilisateur du Côté obscur.

► Jedi Conciliant Rares sont les Jedi de ce type. Ce sont ceux qui délaissent le sabre laser, ils se concentrent sur la Force. Diplomates de renom, ce sont eux qui sont envoyés lorsqu'il y a un conflit, ils sont aussi de grands tacticiens et certains d'entre eux possèdent de puissants pouvoirs de télépathie ou de méditation de combat.

Les Corps de Services Jedi



Les Corps de Services Jedi sont des organisations gérées par l'Ordre Jedi qui prodiguent divers services aux mondes et aux citoyens de la galaxie. Ces corps, parmi lesquels on compte le Corps Médical Jedi, le Corps Agricole Jedi, le Corps d'Education Jedi et le Corps d'Exploration Jedi, sont composés de novices Jedi qui n'ont pas les talents nécessaires pour devenir Chevaliers ou qui n'ont été choisis par aucun Maître.

Intégrer un corps Jedi est souvent loin d'être un honneur et représente surtout un échec cuisant pour l'apprenti. Nombre d'entre eux quittent d'ailleurs rapidement les corps en abandonnant toute relation avec l'Ordre Jedi, tandis que certains y demeurent, contents de leur place ou espérant être finalement choisis par un Maître. Les corps ne sont cependant pas uniquement constitués d'apprentis ayant manqué leur intégration dans l'Ordre. Beaucoup de travailleurs ne sont même pas des êtres sensibles à la Force et ont rejoint les corps Jedi uniquement pour trouver du travail ou parce que la philosophie de l'organisation leur convenait.

► Corps Agricole Jedi spécialisé dans l'étude de la biologie et de l'agriculture. Ses membres travaillaient en collaboration avec la République Galactique pour superviser le bon fonctionnement et rendement des terres des mondes agricoles.

► Corps Médical Jedi spécialisé dans le traitement médical des maladies et des blessures. Sa principale mission était d'assister les patients des hôpitaux de Coruscant, mais ses membres pouvaient également être requis lors de grandes catastrophes.  

► Corps d'Exploration Jedi corps de Services Jedi dont les membres parcourent la Galaxie grâce à de longues expéditions. L'intérêt était de montrer aux Jedi participants la grande diversité des mondes et des espèces et de leur ouvrir les yeux sur des cultures différentes.

► Corps d'Education Jedi spécialisé dans l'enseignement aux populations ne disposant pas d'accès à l'éducation. Les membres de l'EduCorps vouaient leur vie à la connaissance et utilisaient leur savoir pour mettre à jour les Archives Jedi.

La délégation Jedi de Coruscant



Elaborée de concert par la Chancellerie et le Conseil Jedi, cette délégation, suite au vote d'approbation du Sénat, a été créée pour permettre une meilleure collaboration entre la République et l'Ordre Jedi qui jusque-là avaient des relations cordialement froides. Regroupant cinq Chevaliers Jedi et cinq Gardes fédéraux, la délégation doit devenir le premier intermédiaire des relations Jedi-République, mais la collaboration entre ces utilisateurs de la Force si différents dans leur approche risque de s'avérer bien difficile...

Les Jedi de cette mission diplomatique sont choisis par le Conseil Jedi. Seront nommés des Chevaliers expérimentés et sages, capables de prendre du recul dans n'importe quelle situation et capables de travailler en groupe.

Suite aux conditions posées par le Chancelier suprême qui a amené les Jedi à lui donner les registres de ses membres, et à accepter de ne plus opérer en territoire républicain, le rôle de cette délégation est donc d'agir au nom de l'Ordre Jedi et de la République pour des missions que des planètes auraient souhaité confier à l'Ordre (des missions données par des gouvernements, donc, pas des particuliers), et de conseiller la République en cas d'affaire épineuse concernant des utilisateurs de la Force, afin d'éviter de nouveaux incidents comme avec le « Jedi fou ».

Les missions de la délégation seront toujours traitées par un binôme Jedi/Garde fédéral. Seul le Chancelier est apte à accepter ou refuser les demandes d'intervention de la délégation et le Conseil n'est consulté que si la délégation n'est pas capable de répondre au problème posé. Bien que surveillés de près par leur binôme, les Jedi de ce groupe restreint ont les mêmes attributions que les Gardes fédéraux et sont donc en droit d'agir pour se défendre ou arrêter un prévenu. C'est ce qu'on appelle marcher sur des oeufs...

L'existence du Jedi





Dédier son existence à un ordre monastique et dévouer ses journées à de longues heures d'apprentissage et à l'étude de la Force ne peut se faire sans une démarche aux symboles forts et à la signification importante. Les heures de méditation ne sauraient se concrétiser sans un objectif permettant de mettre en pratique les choses enseignées. Aussi, le premier rite le plus important de la vie d'un Jedi est la Collecte.

La Collecte se déroule pour les initiés sur la fin de leur apprentissage initial et consiste à traverser plusieurs épreuves mettant en valeur ce qu'il ont appris ainsi que leur habileté martiale et intellectuelle pour déboucher sur l'obtention d'un cristal Kyber. Après la Collecte se déroule alors la construction du premier sabre-laser de l'initié, une démarche qui requiert une grande concentration et plusieurs heures de méditation pour ne faire qu'un avec la Force et construire l'arme du futur Jedi. Après cela, l'initié sera donc prêt à devenir Padawan, si un mentor veut bien de lui.

L'autre rite le plus important de l'Ordre Jedi, et qui n'a pas existé sous l'Ordre de l'Ancienne République, est le Chemin du silence. Il s'agit d'un pèlerinage fortement encouragé, voire rendu obligatoire par certains Chevaliers, pour les Padawans. Ce pèlerinage, mené seul, se déroule sur Tatooine et débute sur les ruines de l'ancienne maison de Luke Skywalker, le Maitre Jedi par qui les Sith ont disparu et l'ordre a pu renaitre. Sur ces ruines, disparues sous les sables et la poussière, se trouve une stèle commémorative, car c'est à cet endroit que tout a commencé.

Le padawan doit donc trouver à partir de ce point de départ, les étapes suivantes de son pèlerinage. En méditant longuement et en s'ouvrant à son environnement, mais surtout en faisant silence en lui, il saura trouver les indices qui le guideront jusqu'à l'arrivée, vers une oasis créée par les Jedi et cachée dans les canyons rocheux de Tatooine. C'est un lieu de paix que seuls les Jedi ayant réussi le pèlerinage connaissent et c'est un devoir sacré que de protéger ce havre plein de vie reclus au beau milieu du désert le plus aride de la galaxie. Il ne va pas sans dire que les rumeurs à propos de ces illuminés Jedi qui se promènent dans le désert font beaucoup de bruit et que la Nébuleuse noire, qui a la planète sous son joug, les voit à la fois d'un mauvais oeil mais aimerait grandement savoir de quoi il retourne, et faire main basse sur ce "trésor Jedi".

Quitter l'Ordre Jedi



Il peut arriver qu'un Chevalier voire un Maître Jedi ne soit plus en phase avec les préceptes de l'Ordre ou souhaite préserver la paix d'une autre manière (par la politique ou en retournant auprès des siens si l'on est originaire d'une famille aristocratique). Quitter les Jedi de soi-même n'est pas une décision qui se prend à la va-vite et s'avère exceptionnelle.

Par ailleurs, il peut arriver que des Jedi ou des Padawans fautent gravement, voire se rapprochent trop du Côté obscur. Le Conseil Jedi doit donc prendre une décision pour l'avenir de ce fauteur de trouble afin de toujours garantir l'intégrité de l'Ordre. Un Jedi peut donc être exclu et, si les guérisseurs Jedi n'arrivent pas à s'occuper de quelqu'un qui a basculé du Côté obscur, alors cette personne verra son lien à la Force coupé, au risque d'en perdre l'esprit.

Que l'on parte délibérément ou que l'on soit exclu, le Jedi renonce alors à tout ce qui faisait de lui un Jedi, à commencer par son sabre-laser qui est détruit par le Conseil. Soucieux de ne pas libérer de potentiels dangers publics dans la nature, ces Jedi égarés comme ils sont nommés, restent alors sous surveillance discrète. Avant leur départ vers la planète de leur choix, tout souvenir du Temple de Jedha et sa localisation est effacé de leur mémoire pour garantir le secret de leur quartier général.

Jedha et le Temple Jedi





Planète des Jedi, elle fut partiellement détruite quelques siècles plus tôt par l'Etoile de la Mort, mais depuis, grâce aux efforts conjoints de la technologie et de la Force, elle a pu être rendue à nouveau habitable. Recouverte à quatre vingt dix pour-cent de déserts froids, elle ne semble pas bien vivable, mais les dix pour-cent restants sont trois havres de paix. Trois Oasis ! Le plus grand est occupé par la population locale, des gens venus de toute la galaxie, cherchant la paix et l’harmonie. La planète n'est autre qu'une Lune et est tenue par un groupe religieux, des gens croyants en la Force, en ses effets bénéfiques sur la Galaxie. Tous sont acceptés en ce lieu saint.

Les deux autres Oasis ne sont pas connues, car cachées. Le premier se trouve sous terre, ce sont les mines de cristaux Kyber. C'est ici que les Jedi viennent chercher le cristal nécessaire à l'activation de leurs armes légendaires. C'est un immense dédale de grottes et rares sont ceux qui peuvent trouver le bon chemin pour se rendre au bon endroit.

Le troisième Oasis n'est autre que le Temple Jedi. Protégé par un dôme occultant, il n'y a que les Jedi qui connaissent l'emplacement exact des lieux. C'est un secret bien gardé, car ils ne désirent pas devenir des cibles faciles pour leurs potentiels ennemis. Le Temple contient plusieurs niveaux, le plus haut étant celui du Conseil Jedi qui trône fièrement et permet d'avoir une vue dégagée sur les environs.

Effectifs de l'Ordre Jedi





L'Ordre Jedi, au cours des derniers siècles, a eu le temps de se reformer et de se consolider. Aujourd'hui, il compte plus de 1500 membres. En l’occurrence, ils possèdent quatre cents Initiés, cinq cents Padawans, sept cents Chevaliers Jedi et cinq Maîtres Jedi. Ces nombres sont variables et la tendance actuelle veut que les recrutements commencent à s'essouffler, faute de bases solides sur les mondes et de présence dans la Bordure extérieure.

Afin de proposer une force de frappe importante et dissuasive aux systèmes qui demandent leur aide, ils possèdent également une petite flotte et une armée personnelle composée de droïdes. Ces droïdes sont surtout construits pour s'occuper des vaisseaux de l'Ordre. Les diriger, utiliser les canons, mais également pour se battre avec les Jedi quand un conflit éclate et qu'ils sont envoyés. Ils possèdent donc trois destroyer lourds ainsi que six corvettes de protection. Chaque destroyer possède deux escadrons de douze chasseurs, mais également six transporteurs de troupes qui contiennent trente droïdes chacun. Autant dire que leur force de frappe est plutôt importante pour un petit groupe comme le leur.