Star Wars Ascension


[512] Girls gonna have fun (Sera)

Star Wars Ascension » Au coeur de la Galaxie » L'espace-temps alternatif » Les Flashback

Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Jeu 18 Jan - 23:10

    Message n°4778 (1)



Le soleil dardait ses derniers rayons sur la planète-capitale. Alors que la plupart des habitants s'apprêtaient à regagner le confort de leur foyer, une jeune femme faisait le chemin inverse. Au volant de son agile motojet, Rhéa fendait la foule comme une divinité fendant la mer. A son allure et sa mine renfrognée, on devinait facilement que sa journée ne fut pas des plus tranquilles.

Rhéa était à deux doigts de craquer. Cela faisait bientôt une semaine qu'elle n'avait pu ne serait-ce qu'approcher un chasseur, quasiment la seule chose qui l'intéressait ces jours-ci. L'étudiante adorait piloter et comptait d'ailleurs majorer dans cette spécialité afin d'intégrer une école de pilote. Rien que de s'imaginer au manche d'un de ses engins suffisait à lui soutirer un sourire béat. Malheureusement l'académie était plutôt généraliste et de ce fait les cours étaient très divers. Après tout la République formait avant tout des soldats et les pilotes de chasse n'étaient pas légion. La zeltronne savait exactement où elle allait en cette soirée nuageuse. Elle manqua de percuter un besalisk ainsi que quelques humains avant de s’engouffrer dans une rue un peu moins fréquentée, à deux doigts d'un des nombreux spatioports de la ville.

La ruelle un peu glauque n’eut pas l'air de déranger Rhéa, loin de là. Elle semblait plus déterminée que jamais. On aurait dit qu'elle allait mener le combat le plus important de sa courte vie !

Après quelques minutes et de nombreux regards de travers, l'étudiante entendit finalement un bruit familier : Une musique entraînante, véritable lumière au bout du tunnel. Elle s'arrêta devant ce qui s’apparentait à une cantina, laissant son motojet dans la zone prévue à cet effet. Rhéa salua de la tête quelques filles postées à l'entrée qui cherchaient à se faire un peu de blé. Sans sa passion pour le pilotage et un heureux concours de circonstance, la zeltronne aurait très bien pu se retrouver à faire le tapin à leurs côtés. Cette dernière  réajusta sa tenue noire, tenue réglementaire de l'académie militaire mais prit soin de la déboutonner afin d'exposer sa poitrine, histoire d'être plus dans l'ambiance. Elle prit une grande inspiration et pénétra dans le bâtiment, son visage tout de suite plus amical.

Ses yeux mirent quelques instants à s'habituer à la lumière particulière. En bonne connaisseuse des lieux, Rhéa se dirigea immédiatement vers le bar. L'endroit n’était pas désert mais ce n'était pas encore l'heure de pointe. La fêtarde aimait bien prendre de l'avance. Un peu à la manière d'un entraînement pour les sportifs, ses foies devaient s'acclimater à ce qui allait suivre. Comme tous les week-ends... D'un pas volontairement chaloupé, elle traîna son popotin jusqu'à destination, sa prestance sublimant immédiatement l'ambiance tamisée. Son regard langoureux et son sourire aguicheur ne laissaient guère de doute quant à la raison de sa présence en ces lieux. Rhéa n'était pas là pour le business, elle comptait clairement faire une fiesta d'enfer pour oublier sa semaine bien pourrie.

La zeltronne se posta au comptoir et commanda deux boissons qu'elle engloutit immédiatement comme une vraie professionnelle. En habituée, elle échangea quelques amabilités avec le barman et quelques serveuses, histoire de patienter et de laisser l'alcool faire son effet. Cependant, il ne fallut pas plus de cinq minutes avant qu'elle ne soit entourée par une ribambelle de prétendants tel un politicien et ses gardes du corps. On aurait presque dit une star de l'holonet ! A première vue, Rhéa ne remarqua personne qui ressortait du lot. La marchandise était des plus classiques. Les zeltrons n'étaient guère exigeants physiquement parlant. Elle ne faisait pas vraiment exception. Elle trouverait probablement quelqu'un pour lui parler de vaisseaux ou de pilotage. Les cantinas proches des spatioports étaient connues pour attirer pas mal de personnes dans le métier, de manière légale ou non.

Pour une personne curieuse et frustrée comme Rhéa, cela ferait assurément d'excellents préliminaires.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Jeu 18 Jan - 23:41

    Message n°4779 (2)

Coruscant était l’une de ces planètes où tout le monde imaginait passer un jour, sans pour autant être préparé quand cela arrivait. Sera avait entendu toutes les histoires possibles sur la planète-capitale, des récits les plus émoustillants jusqu’au plus terrifiant. Sans aller jusqu’à dire qu’elle avait eu peur, elle n’était pas particulièrement impatiente de la visiter. Entre ceux qui se plaisait à peindre les paysages ultra-urbains de la planète et ceux qui ne pouvaient pas la voir en peinture, Sera se situait parmi ceux qui se demandaient pourquoi ils étaient là.

Ou plutôt, pourquoi ils étaient là aussi tardivement. A 20 ans, elle venait pour la première sur le monde-capitale. Sa première mission là-bas. C’était franchement aberrant qu’il y avait fallu attendre si longtemps pour qu’elle débarque ici.  Pourtant, la capitale était parfaitement dans son rayon d’expertise. Tout le monde savait que malgré les beaux airs qu’elle tentait de se donner, le bas-ventre de la planète était aussi gangréné par le crime que Nar Shadda. Elle s’était donc attendue à ce que ça soit cet environnement si particulier qui l’amène finalement à poser le pied sur Coruscant.

Moins glamour. Mieux payé.

Elle venait là pour protéger quelqu’un. Ou plutôt, comme il l’avait lui-même si bien expliqué, pour apparaître à ses côtés et avoir l’air un peu intimidant. Un homme tout ce qu’il y a de plus banal pourtant, petit, prothèses oculaires pour compenser l’état de ses yeux, assez âgé. Rien qui laisse présager un baron du crime, plutôt le comptable du coin. Sera n’était pas dupe évidemment, pour le contrat qu’il proposait, il devait sûrement fricoter avec de mauvaises personnes. Avoir un guerrier Mandalorien à ses côtés l’aiderait sans doute à éviter de se faire trop facilement écraser.

Autant dire que je vais beaucoup bosser.

Elle avait coutume de ne jamais se plaindre de ses missions, même celles qui apparaissaient ennuyantes comme celle-ci. C’était toujours un moyen de se faire un peu connaître, et de se faire un peu d’argent. Beaucoup, dans ce cas précis. Monsieur avait prévu un bon nombre de soirée en compagnie de ses invités. Elle devrait être présente à toutes, et plus encore dans les mois à venir. Ce qui voulait dire passer des mois ici. Sur Coruscant.

A la sortie du spatio port, la jeune femme avait relevé la tête vers la paysage qui s’offrait à elle. Les lumières de la ville, multiples, vives, absurdes, se reflétaient légèrement sur la visière de son casque. Elle avait voyagé dans une frégate extrêmement low-cost, où le port de l’armure n’était pas juste autorisé, mais conseillé. C’était un moyen de transport pratique quand on ne craignait pas d’avoir de problème, et personne n’avait encore jamais osé lui en poser. La vision d’une beskar’gam suffisait souvent à décourager même les plus fous. Personne ne voulait se frotter à un guerrier en armure. Par chance, personne n’était capable de voir que l’armure en question était très loin d’être le fleuron des armures mandaloriennes. Non que Sera ne lui faisait pas confiance, cela dit.

Il me faut un verre.

La décision fut prise facilement. Elle avait encore du chemin avant de rejoindre son hôtel, là où elle attendrait son premier jour de boulot, et là où elle vivrait sans doute le reste du temps. Boire un coup dans la frégate été beaucoup trop risqué pour sa santé, alors il fallait tenir jusqu’à l’arrivée. Sans attendre plus longtemps, Sera se mit en recherche d’un bar. Ce qui ne fut pas des compliqués. En revanche, la vision d’un guerrier en armure complète, un léger paquetage sous le bras n’était pas des plus rassurantes apparemment et on lui demanda plusieurs fois de bien vouloir reculer.

Pourtant je n’ai pas d’arme… visible. Ses fusils avaient été envoyés par un moyen détourné pour éviter les contrôles. Quant à son pistolet, il était soigneusement dissimulé dans un étui caché sur la cuisse de son armure.

Enfin, elle la trouva. La musique se faisait entendre depuis l’extérieur, le ton rougeoyant de l’enseigne annonçait la couleur. Une cantina. C’est à peine si les gens à l’entrée cillèrent en la voyant approcher. A l’intérieur, en revanche, cela bougea un peu plus. On s’écartait, soit prudemment soit respectueusement, sur son passage. Un effet de l’armure, encore une fois. Elle était tellement contente de la porter. Cela évitait surtout que tous ces gens ne voient l’air perdu qu’elle affichait à cet instant.

Rapidement, elle réussit à se tailler un chemin jusqu’au bar, écartant de son passage un énorme alien en tenue noir, qui servait de garde du corps à quelqu’un. Elle ne s’arrêta pas pour discuter et continua, fendant encore un groupe, apparemment entassé autour de quelqu’un ou quelque chose. Elle supposait que c’était le bar, jusqu’à ce que la petite foule se fasse moins dense, le temps qu’elle s’accoude enfin au bar.

« Ne’tra gal ? » demanda-t-elle, son vocodeur amplifiant un peu sa voir en espérant qu’un quelconque serveur l’entende. Elle avait besoin de sa bière. Mais comme elle ne venait pas, la jeune femme tourna doucement la tête autour d’elle, à la recherche d’un indice, ou de l’aide. De l’extérieur, le guerrier mandalorien donnait simplement l’impression d’analyser la foule, calmement.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 21 Jan - 15:56

    Message n°5025 (3)

Rhéa n'était jamais aussi à l'aise qu'entourée d'une horde de prétendants bourrés de testostérone. Les bouges comme celui dans le quel elle se trouvait en étaient remplis. Les cadets de l'académie n'avait pas de solde à proprement parler mais ne manquait souvent de rien. Les cours accaparaient la plupart de leur temps. La zeltronne ne faisait pas exception même si elle n'était pas du genre assidue. De toute façon, lorsqu'elle s'aventurait dans ce genre d'endroit toutes voiles dehors (ou presque) il était extrêmement rare qu'elle paye ses consommations. Ses prétendants étaient bien contents de lui offrir. Fallait bien que ce genre de harcèlement lui profite quand même ! Malheureusement pour les plus pervers de ces derniers, Rhéa était un poids lourd niveau boisson. Avoir deux foies était certes un peu de la triche mais personne n'était censé savoir ça...

L'étudiante s'amusait mais elle semblait presque suivre un script, un chemin balisé qu'elle avait déjà emprunté des centaines de fois. Il manquait un peu de folie à cette soirée. Personne ne trouvait grâce à ses yeux ou plutôt ne faisait chavirer son âme débordante d'un amour inépuisable. Alors que la zeltronne s'apprêtait à choisir son partenaire pour la nuit, un de ses prétendants immédiats s'écroula en voulant s'accouder au bar provoquant ainsi l'hilarité générale. Rhéa venait de faire sa première victime. Avant qu'un autre péquenot des bas-fonds ne vienne le remplacer, une silhouette atypique se dessina un peu plus loin et attira immédiatement son regard. Si la cadette n'était pas un puits de science, il ne lui fallut que quelques secondes pour deviner à son imposante armure qu'il s'agissait d'un de ces fameux guerriers mandaloriens. Inconsciemment, elle s'avança dans sa direction, enjambant le pauvre inconscient qui s'était écroulé à ses pieds quelques secondes auparavant.

L'attention de Rhéa s'étant portée sur un nouveau venu, ses autres prétendants s'empressèrent d'essayer de la reconquérir. Ils tentèrent tout et n'importe quoi avant qu'elle ne les rembarre sèchement, ne prenant même pas la peine de jeter un regard dans leur direction. Certains semblaient presque sur le point d'utiliser la force pour la retenir. Cependant lorsqu'ils aperçurent le mandalorien, source de toutes les attentions de la belle, ils se calmèrent rapidement, visiblement défaits. Rhéa était de nature très curieuse. Elle fit les quelques mètres qui les séparaient avec confiance. Son visage se para d'un large sourire lorsqu'il tourna la tête dans sa direction. Enfin façon de parler, avec le casque il pouvait regarder le mur... Mais Rhéa y croyait dur comme fer portée par sa naïveté naturelle. Alors qu'il venait de recevoir une bière brune, la zeltronne en profita pour s'accouder au bar à côté de lui. Elle laissa le temps au Mando' de reporter son attention sur elle avant de prendre les devants. L'étudiante posa son doigt sur l'armure du guerrier au niveau des pectoraux et commença à dessiner des arabesques, le regard charmeur.


- Que fait une si petite cantina dans un beau gosse en armure comme vous ?

Oops elle avait un peu trop bu. Cependant, c'était rarement un frein à ses compétences sociales et elle ne sembla pas plus troublée que ça. C'était même plutôt rigolo.

- Vous êtes nouveau dans le coin ou simplement de passage ? On voit pas beaucoup de nouvelles têtes par ici. C'est dommage.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Dim 21 Jan - 17:16

    Message n°5054 (4)

Sera n’était pas fan de cet endroit, alors qu’elle n’y était depuis même pas une minute. Pourtant, les bars et les cantinas n’étaient pas du genre à lui faire peur, ou même à la perdre. Mais ici, c’était différent. Il y avait trop de monde, la musique était trop forte, et elle n’avait toujours pas de bière devant les yeux. Coruscant était sans aucun doute une planète pourrie et elle espérait que son assignement dure aussi peu de temps que possible.

Et non, rien de ce qu’elle disait n’avait à voir avec le fait qu’elle débarquait sur une planète totalement inconnue pour elle, et réputée pour sa complexité. Ce sans la moindre idée du comportement à adopter ou de ce qu’elle pouvait bien faire en attendant que son boulot commence.

Je suis très calme.

C’était donc dans le calme le plus complet qu’elle analysait les clients de la cantina autour d’elle, et plus loin encore. Ceux qui dansaient, ceux qui buvaient, ceux qui offraient des verres aux jolies femmes ou aux jolis messieurs. Et elle était là, au milieu de tout ça, voulant juste sa bière. Un léger son la ramena au bar auquel elle s’était installée, pour découvrir une chope posée sagement devant elle et un droïde qui s’éclipsait déjà.

Oh. Le nez penché au-dessus de la chope, elle en inspecta la couleur. Ce n’était pas parfait, mais cela ferait sûrement l’affaire. Avant qu’elle ne puisse en profiter cela dit, elle fut distraite une fois de plus, par un mouvement cette fois. A ses côtés, quelqu’un s’était accoudé, trop proche pour que ça ne s’adresse pas, d’une façon ou d’une autre, à elle. Sera se tourna donc vers la silhouette, l’analysant rapidement du regard.

Une jeune femme, plutôt jolie. En fait, carrément le genre à se faire offrir des coups à boire, du genre qu’elle a observé un peu plus tôt. La première chose qui attira l’attention de la Mandalorienne fut la tenue réglementaire qu’elle portait, typée légèrement militaire. La deuxième chose fut les boutons retirés qui ouvraient une petite fenêtre sur un décolleté intéressant. Déboutonnage qui n’avait put qu’être volontaire. Elle souhaitait attirer l’attention. La sienne, en fait. Mais cela Sera ne le comprit qu’en voyant cette main s’avancer vers son armure. Relevant ses yeux – enfin, sa visière – vers elle, la guerrière surprit un regard charmeur.

Oh… Qu’est-ce qu’elle raconte ? Le cerveau de la jeune femme, déjà un peu paniqué, mit quelques secondes avant de comprendre ce qu’avait voulut dire cette fille. Elle avait bu.

Et elle la draguait.

Ce n’était peut-être pas la spécialité de la Mando’ade, mais elle savait en reconnaître les signes. Quant à savoir y répondre. Beau gosse, avait-elle dit. Elle pensait avoir à faire un mâle donc. Sous son casque, Sera se fendit d’une petite moue, désolée. Qui que soit cette femme, elle risquait d’être déçue. Restait à savoir comme lui annoncer ça, ou même lui expliquer.

D’un autre côté, au moins cela mettrait fin à la tentative de drague. Et ça éviterait à Sera d’avoir à trouver une réponse intelligente. Mais pour l’heure, la coruscantienne continuait son approche.

« Euh… » commença à cracher le vocodeur, la voix déformée. Sera faillit se baffer, elle devait se donner un certain genre quand même, elle n’était pas n’importe qui. « Premier jour, en fait. Je suis en mission. » Voilà, c’était beaucoup mieux.

Sans bruit de l’extérieur, elle soupira. Sera n’était pas une fillette, elle savait se comporter en société tout de même. Toute la bizarrerie de Coruscant ne suffirait pas à la déstabiliser. En revanche, cette fille… La Mando’ade attrapa sa chope de bière et la leva un peu dans la direction de la jeune femme.

« Vous êtes du coin alors ? Première Ne’tra’gal que je teste ici… Dites-moi si ça vaut vraiment le coup que je retire le casque pour ça. Ou convainquez-moi de vous montrer une nouvelle tête. »

C’était lâche, mais aussi assez amusant. Elle ne pourrait pas lui en vouloir de rigoler un peu, non ?
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Mar 23 Jan - 22:42

    Message n°5302 (5)

Dans le genre balèze intergalactique, on faisait rarement mieux que les mandaloriens. S'ils n'étaient pas tous du genre bodybuilder, à l'image de celui qui se trouvait devant elle, leur réputation n'était clairement plus à faire. Son interlocuteur n'était peut être pas un colosse mais elle ne doutait pas un instant que ce dernier puisse faire un carnage si l'envie lui en prenait. Cependant, lorsque le guerrier prit la parole, Rhéa faillit exploser de rire.

Cette voix !

Rhéa comprit rapidement que quelque chose clochait à la voix déformée du mandalorien. On aurait dit les voix modifiées des témoins importants lors d'affaires criminelles. Histoire de ne pas les reconnaître. La zeltronne se contenta de sourire et de continuer à faire mumuse avec le plastron du guerrier. Ce dernier semblait réceptif étant donné qu'il n'avait même pas essayé d'enlever sa main. Cela ne fit qu'encourager la belle à continuer en ce sens. Elle le laissa s'exprimer avec une certaine difficulté, comme pris au dépourvu. C'était mignon. Rhéa n'était pas sectaire mais les grosses brutes ce n'était clairement pas son truc. Le simple fait que le guerrier intimidant puisse être légèrement vulnérable voire puisse perdre ses moyens était déjà un bon point à ses yeux. Ce n'était pas qu'une coquille vide comme il en traîne souvent dans ce genre de bouge.

C'est vraiment un petit nouveau ! jubila-t-elle intérieurement après l'avoir sondé grâce à son don d'empathie.

Le visage de la zeltronne s'éclaira lorsque le mandalorien la défia ouvertement. Si sa précédente attitude avait fait naître un semblant de flamme dans son cœur, sa provocation mit carrément le feu aux poudres ! A partir de ce moment, elle jetterait son dévolu sur lui. Inconsciemment, Rhéa se recentra complètement sur sa cible à la manière d'une chasseur sur sa proie. Oubliés les autres clodos et autres dragueurs d'opérette ! Ils n'arrivaient pas à la cheville du guerrier. Il avait quelque chose qui faisait défaut chez tout les autres ce soir là. L'étudiante ne devait pas rater une si belle occasion. Elle éclata soudainement de rire, enlevant sa main du plastron du guerrier et la posant sur le comptoir.


- Non la bière est dégeu on dirait de la pisse de bantha. commença-t-elle sur le ton de l'humour sous le regard réprobateur du barman qui tentait vainement de rester sérieux devant la révélation. Par contre, je peux vous conseiller quelque chose de plus doux et fruité. C'est une saveur locale et c'est un vrai miracle d'en trouver dans ce genre d'endroit. Faut cravacher pour s'en procurer ! enchaîna-t-elle enthousiaste, une pointe d'excitation et de mesquinerie dans la voix.

Rhéa fit alors signe au barman et commanda quelque chose à voix basse. Elle se contenta de sourire en restant mystérieuse jusqu'à ce que l'employé ramène deux verres d'un liquide verdâtre. La zeltronne empoigna les deux verres et fit face au mandalorien.


- Si vous souhaitez goûter à la meilleure chose de ce troquet, il va falloir enlever votre casque et dévoiler votre petite frimousse. fit-elle en gloussant comme une adolescente. Je vous promet que ça vaut le détour !



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Mer 24 Jan - 13:01

    Message n°5349 (6)

Définitivement, la Mandalorienne ne savait pas comment réagir dans ses cas-là. De tous les aspects de son éducation, les jeux de la séduction étaient certainement le pire. Ce n’était pas vraiment au programme et il était, pour ainsi dire, quasiment impossible de s’entraîner à cela sur les mondes contrôlés par les guerriers de Mandalore. Non pas que les couples n’existaient pas chez eux, mais les Mando’ade n’étaient pas des séducteurs. Ils étaient plutôt directs dans leurs approches, allant jusqu’à la demande en mariage immédiate pour certaine. Sera avait eu la chance d’échapper à ça une bonne partie de sa vie d’adulte, principalement parce qu’elle ne restait pas assez longtemps sur sa planète.

Quant aux planètes où elle allait, justement elle n’y restait jamais assez longtemps pour ne serait-ce qu’envisager une vie de couple. Car il était bien évident que ce serait pour cette raison, et uniquement celle-ci, qu’elle se mettrait à chercher. Les aventures, ce n’était même pas envisageable dans son esprit. Non qu’elle y voit un problème pour ceux qui le pratiquait mais son éducation l’empêchait d’imaginer le faire elle-même.

Du coup… Que faire exactement ? Jouer et passer du bon temps avec les gens qui avaient un petit coup dans le nez, elle savait faire. Cette jeune femme, dont elle ne connaissait quasiment rien en fait sinon qu’elle était intéressante à regarder, n’avait pas l’air complètement bourrée. Pas encore en tout cas. Peut-être valait-il mieux se montrer prudente. Une qualité que la Mando’ade avait presque autant cultiver que son jeu de séduction.

Sera resta donc attentive aux mouvements de l’inconnue, qui sembla enfin se désintéresser de son plastron. Elle avait trouvé quelque chose de plus amusant apparemment. La guerrière ne fut guère surprise de s’entendre dire que la bière n’était pas bonne, elle s’y attendait un peu. En revanche, la description du breuvage qu’on lui proposait titilla sa curiosité. Mais c’est surtout le ton de cette femme qui l’inquiétait un peu. Elle parlait bien d’une vraie boisson, non ? Pas de… La voyant se pencher sur le barman, Sera se sentit rosir sous le casque. Elle avait peut-être l’esprit un peu mal tourné aujourd’hui.

Elle ne dit rien, attendant que les verres arrivent pour tourner la tête vers la jeune femme. La visière en T toujours inexpressive. « Eh bien… Puisqu’il le faut. » commença-t-elle en apportant ses mains gantées sur l’attache de son casque. Tu vas être déçue.

En effet, une fois le casque détaché du reste de l’armure, ce n’était pas un visage buriné, aux traits marqués par les combats et l’expérience et au regard sombre et charmeur, qui se cachait dessous. A la place, les traits fins d’une jeune femme, au sourire ravageur et aux grands yeux noirs pétillants d’amusement. Sera posa le casque sur le comptoir, son attention toute tournée sur la coruscantienne, elle lui offrit une petite moue. « Désolée, pas de beau gosse sous l’armure. Juste moi. » La voix était claire, presque chantante, complètement différente de ce que le vocodeur laissait entendre.

La guerrière Mando’ade leva tout de même la main pour prendre le verre des doigts de Rhéa. « J’espère que ça vaut le coup quand même. » s’amusa-t-elle avant de l'apporter doucement à ses lèvres, sans y toucher pour l'instant.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Mar 30 Jan - 21:37

    Message n°5801 (7)

La tension était à son comble. Le petit jeu entre Rhéa et le mandalorien avait attiré pas mal de monde. Même si il est vrai que les regards étaient de toute manière plus ou moins de facto braqués sur la zeltronne. Il se passait toujours des choses dans ce genre de bouge alors tout le monde était aux aguets. Normalement c'était plutôt les bastons l'intérêt majeur de la soirée mais savoir qui allait ramener l'étudiante chez lui était devenu un bon spectacle ces derniers temps. L'argent était évidemment sur le mando ! Mais un doute subsistait encore sur le faciès du guerrier. Si jamais le type ressemblait à un rancor, il y avait encore moyen que la belle l'envoie bouler ! Un brin d'espoir s'était alors emparé de certains mâles qui s'accrochaient tant bien que mal à l'idée de finir la soirée en compagnie de Rhéa.

L'étudiante était impatiente de voir à quoi le mandalorien ressemblait. Elle n'était pas très difficile, comme la plupart de ses compatriotes. Les zeltrons étaient le peuple le plus tolérant de la galaxie après tout et l'apparence physique ne rentrait que rarement en ligne de compte. C'était peut être leur plus grande qualité. Cependant, Rhéa était tout de même soumise à une certaine tension. Son cœur se mit à battre la chamade si bien qu'elle avait du mal à tenir son verre. Elle s'empressa de le poser sur le comptoir en attendant le face reveal décisif. Ca tombait bien, elle ne comptait pas boire la mixture verdâtre qui n'avait qu'un utilité : Servir de prétexte au guerrier afin qu'il enlève son armure.

Evidemment Rhéa ne parlait pas de boisson quand elle avait évoqué ce qu'il y avait de plus délicieux en ces lieux. Elle parlait évidemment de ses lèvres et plus généralement de sa personne. Faut dire que ce n'était pas dur mais elle en était un peu fière. C'était grisant d'être le centre d'attraction après tout, même si elle en était habituée. Lorsque le mandalorien enleva finalement son casque, un silence s'installa immédiatement dans la salle. Un silence qui se brisa lorsque la voix cristalline du guerrier retentit comme un clairon et sortit l'assistance de leur transe. Il s'agissait d'une femme ! Les yeux de la zeltronne s'écarquillèrent légèrement l'espace d'un instant alors que la foule tombait enfin des nues après cette révélation. Même les musiciens s’arrêtèrent de jouer ! A croire qu'ils avaient rien d'autre à faire.

Rhéa digéra cependant l'information rapidement et ses yeux brillèrent d'un éclat encore plus intense qu'à l'accoutumée. Un sourire carnassier se dessina sur son visage. La zeltronne n'était pas sectaire. En amour, ce qui lui importait était la personnalité de son ou sa partenaire. Le reste n'était fondamentalement que des détails. Néanmoins, si elle était agréablement surprise, elle se sentait tout de même trompée et sentit presque que la guerrière se réjouissait de cette différence entre son apparence externe et la réalité. Rhéa avait initialement voulu enchaîner sur une séduction plus directe en embrassant son interlocuteur qui l'avait défié. Elle changea d'idée. Elle hésita quelques instants, feignant la surprise, avant d'empoigner sa boisson et de lever son verre contenant la mixture infecte, le pire tord-boyaux du coin :


- Je m'attendais pas à ça ! Santé ! fit-elle en faisant mine d'accepter sa défaite.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Mer 31 Jan - 13:16

    Message n°5839 (8)

Sera s’attendait à surprendre, et décevoir, la jolie jeune femme qui était si gentiment venue l’embêter. Elle ne pensait pas qu’elle attirerait autant l’attention dans une simple cantina. Le léger silence, pas plus d’une seconde, qui avait suivi le retrait de son casque, était pourtant clair. Bien sûr, elle se doutait que ce n’était pas vraiment elle, le centre d’attention, mais tout de même. Elle en serait presque gênée.

La Mando’ade tourna rapidement la tête à droite et à gauche, essayant de comprendre ce qui avait pu autant marqué les esprits. Elle revint cela dit bien vite à la coruscantienne. Juste à temps pour voir disparaître de son visage un sourire différent de ceux qu’elle lui adressait depuis le début de la soirée. Elle ne semblait pas si déçue que ça, mais surprise certainement. La jeune femme se fendit d’un sourire d’excuse, se sentant déjà coupable d’avoir laissé durer le petit manège aussi longtemps. Elle parla un peu plus bas, même s’il y avait de toute façon peu de chance que quelqu’un d’autre que Rhéa ne l’entende maintenant.

« Navrée vraiment. Mais vous êtes trop charmante pour ne pas trouver un vrai beau gosse et très vite je parie. »

Sera n’était pas vexée le moins du monde. Toutes les femmes ne pouvaient pas ressentir de l’intérêt pour la gente féminine. Elle était surtout soulagée de voir que l’inconnue n’était pas suffisamment en colère pour en oublier sa boisson. C’était la meilleure du coin après tout, non ? Et Sera l’avait déjà en main alors… elle pouvait en profiter non ? La Mandalorienne attendit tout de même quelques secondes, ne serait-ce que pour être sûre que sa compagne du soir ne veuille pas reprendre le verre. Elle aurait le droit après tout.

« Santé ! » entonna-t-elle joyeusement en portant aussitôt le verre à ses lèvres. Cul-sec. Le liquide ne toucha que brièvement sa langue avant de fondre dans sa gorge, et déjà tous les voyants de la jeune femme tournèrent au rouge. Immonde. Horrible. Absurde. La Mando’ade tolérait beaucoup de boisson, mais ce truc…

Elle ne ferma pas les yeux, ne cracha pas, et ne toussa même pas. Mais la grimace qui s’affichait sur ses lèvres était assez claire. La guerrière reposa brutalement le verre sur le comptoir, les yeux sombres tournés de nouveau vers la coruscantienne.

« Eh ! » hoqueta-t-elle, déjà certaine que c’était une plaisanterie. Elle pointait déjà la jeune femme de sa main gantée, légèrement penchée vers elle. « Vous m’avez promis ce qu’il y a de meilleur et j’ai retiré mon si beau casque pour vous. J’espère que ce n’est pas ce que Coruscant entière a de meilleur à offrir parce que sinon… » Elle soupira théâtralement. « Je serais quand même obligée d’y rester quelques temps… Mais à regret ! » Et de sourire de plus bel, clairement plus amusée qu’ennuyée par la blague.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Jeu 8 Fév - 21:43

    Message n°6277 (9)

Rhéa se contenta de laisser son interlocutrice parler et en venir aux conclusions qui l'arrangeait. La zeltronne était très tolérante et était considérée comme quelqu'un aux mœurs extrêmement libres. Elle se désignait clairement comme d'orientation pansexuelle. Concrètement, ce qui lui importait était la vraie nature d'une personne, sa façon d'être et qui elle était à l'intérieur. En tout état de cause, elle n'en voulait pas vraiment à la mandalorienne qui croyait la décevoir en lui dévoilant son visage. C'était parfaitement normal.

Si Rhéa n'était pas la meilleure actrice de Coruscant, elle n'en demeurait pas moins une femme rompue aux joutes de la séduction. Lorsque Sera porta la boisson infect à sa bouche, pas un rictus ne se dessina sur son visage. Elle resta impassible avant d'exploser littéralement de rire une fois la boisson ingérée. Comme une bonne partie de l'auditoire d'ailleurs qui semblait s'être détendu tout d'un coup. Devant le visage incrédule de la mando', la zeltronne donna un check au barman visiblement complice.

Rhéa écouta les reproches de sa victime avec un intérêt certain. Bonne vivante, elle aimait bien les blagues mais surtout celles qui ne créaient pas d'animosité. La mando' avait semble-t-il bien pris les choses. Au moins elle n'avait pas pris la mouche et quitté l'établissement ni n'avait pas tenté de l'attaquer ! Un très bon point à ses yeux. Un point qui la plaçait encore plus haut dans son estime et sur sa liste de prétendants. Bien que Sera était déjà en haut de cette liste pour la soirée...

Lorsque la Mando' se pencha vers elle d'un peu trop près, Rhéa ne laissa pas passer l'occasion de faire connaître son intérêt.


- Je ne parlais pas de la boisson, jeune mandalorienne. fit-elle un sourire espiègle sur le visage avant de déposer un petit smack sur ses lèvres.

Comme si de rien était, elle se tourna ensuite vers le barman et commanda deux autres boissons. Ce que la cantina avait de meilleure à offrir cette fois-ci ! Elle invectiva ensuite la foule.
On est pas censé faire la teuf ? Musique ! Rhéa se tourna finalement vers la guerrière et lui tendit la main :

- Moi c'est Rhéa, j'étudie à l'académie militaire et je rêve d'être pilote un jour. Je connais bien la capitale alors si t'as besoin d'un guide, je suis touuuuute à toi.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Ven 9 Fév - 21:09

    Message n°6305 (10)

Au cours de toutes les bonnes soirées, il fallait s’attendre à être le dindon de la farce à un moment ou un autre. Le rire avait cela d’incroyable qu’il venait très facilement quand c’était au dépend de quelqu’un d’autre. Et quand l’alcool coulait suffisamment bien… Il était très facile pour tout le monde de se retrouver du mauvais côté. Ce n’était pas un problème pour Sera. Chacun son tour comme on disait et tant que cela restait bon enfant, tout le monde y trouvait son compte. Bien sûr, certaines personnes avaient du mal avec ce concept. Cela devait rendre leur moment de détente un peu moins… Détendu.
La jeune Mando’ade avait sourit de toutes ses dents, soulagée d’entendre la salle perdre d’un coup toute la tension accumulée dans les dernières minutes. Elle l’avait à peine remarqué, mais c’était bien mieux ainsi.

Cela dit, elle n’en oubliait pas de tenir pour responsable la coupable, la pointant du doigt. Elle aviserait avec le barman, manifestement complice, un peu plus tard. Pour l’instant, elle profitait que la coruscantienne ne se soit pas encore barrée. Et comme elle demandait une explication, elle en eut une. Accompagnée d’une légère pression des lèvres sur les siennes.

Oh.

La fière guerrière Mando’ade se sentit rougir. Autant prise au dépourvu par le léger smack que par les paroles de l’inconnue. La jeune femme avait des lèvres fruités, parfumées à l’alcool aussi, du genre que Sera n’avait pas encore goûté. Mais Sera se sentait surtout idiote d’avoir présumé un peu trop vite. Certes, l’inconnue avait commencé à l’appeler « beau gosse » mais ça ne voulait pas dire qu’elle ne cherchait que cela sous une armure. La guerrière était partie de ce principe et se retrouvait maintenant un peu bête, et un peu surprise.

Maladroitement, elle se remit droite sur sa chaise, tâchant de son mieux d’effacer la gêne qui faisait rougir ses joues. Dans son dos, elle pouvait entendre la musique reprendre, ainsi que le brouhaha ambiant. Cela avait quelque chose de rassurant, les choses reprenaient doucement leur cours normal. Enfin, si l’on omettait la présence de la jolie inconnue à ses côtés. Sera faisait de son mieux pour ne pas croiser son regard tout de suite, suivant du regard le barman qui allait chercher une autre boisson à sa demande.

Ce n’est qu’en l’entendant s’adresser à elle que la jeune femme se tourna dans sa direction. L’inconnue lui donnait enfin un nom, et elle confirmait aussi être une militaire. Enfin… une future militaire. Une pilote même. Elle n’avait clairement pas l’attitude qu’on attribuait volontiers aux officiers de la République, mais ce n’était pas pour déplaire à la Mando’ade. Doucement, elle retira son gant – quasi-blindé – pour tendre sa main nue à la coruscantienne.

« Sera. Protection et sécurité. Première mission sur Coruscant. » Sa poigne était ferme mais pas écrasante, et elle était accompagné d’un beau sourire. « C’est gentil de se proposer, j’ai bien besoin d’un guide. »

Deux nouveaux verres furent déposés devant elles. Sera zieuta le sien du coin de l’œil, les sourcils froncés en une attitude théâtralement méfiante. Son sourire se fit mutin.

« Et si tu commençais par boire, cette fois ? »
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 18 Fév - 22:20

    Message n°6679 (11)

Rhéa adora la réaction de la mandalorienne. C'était rare de croiser quelqu'un de physiquement plaisant, avec le sens de l'humour et apparemment vierge dans ce qui touche aux interactions sociales poussées. Qui plus lorsque cette personne s'avère être un guerrier ! La zeltronne aimait les gens de manière générale mais avait un petit faible pour les moins expérimentés, ceux dont les yeux n'avaient pas encore tout vu, tout expérimenté.

Posséder de l'empathie permettait certes de briller dans la plupart des situations sociales, si on s'en donnait la peine bien entendu. Mais cela empêchait souvent les zeltrons d'être dans le noir. Lorsque vous êtes capables de ressentir les émotions d'une personne, où est la surprise ? La spontanéité ? Rhéa appréciait ces dons mais n'avait jamais été dépendante d'eux pour ces raisons. Ainsi elle préférait les gens capables de la surprendre ou d'être surpris. Pour celle qui aimait l'aventure et le changement ces rencontres étaient devenues essentielles à son équilibre. Et accessoirement une des raisons de sa présence dans ce genre de troquet.

Détendue, Rhéa se laissa imprégner par la musique ambiante. Son corps ondulait naturellement avec une grâce féline. Son regard se baladait entre sa partenaire du soir et le barman qui préparait les boissons. Une fois ces dernières délivrées dans les deux femmes, la zeltronne laissa Sera s’emparer de la sienne avant d'exploser de rire une nouvelle fois lorsque cette dernière lui demanda de boire en premier. Elle lui fit un sourire malicieux avant de vider son verre cul sec comme une vraie pilier de bar.

- Ahhhh ça fait vraiment du bien par où ça passe. fit-elle en redemandant la même chose à l'employé avant de reporter son attention sur Sera, un petit air de défiance sur le visage.

- Pour ce qui est de te servir de guide. No problemo. Après ça dépend ce que tu veux faire vu l'heure qu'il est. Si c'est pour crécher, je peux te filer des adresses. T'as un budget ? T'es exigeante sur la qualité ? enchaina-t-elle sur un ton familier qui seyait à de vieilles connaissances.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Lun 19 Fév - 13:27

    Message n°6696 (12)

Il y avait quelque chose de fascinant chez cette Rhéa. Et non, Sera ne pensait pas à la façon dont son corps se mouvait au rythme de la musique, mettant en valeur tout ce qu’il fallait chez la jeune femme. Mouvements que, bien évidemment, la Mando’ade était bien incapable d’ignorer parfaitement, malgré ses efforts pour garder son regard à peu près fixe sur le visage de la coruscantienne.

C’était surtout le fait qu’elle soit à ce point détendue en s’adressant à elle. En dehors de ses camarades de combat Mandaloriens et, à l’occasion, de collègues mercenaires, Sera n’avait pas beaucoup l’occasion de croiser des gens vraiment détendus au bar. La plupart des piliers de bars étaient le plus souvent intimidés par la vision d’une armure complète. Et comme la Mando’ade ne la quittait que rarement…

Elle avait encore moins l’habitude qu’on la drague ouvertement dans ce genre de situation, pour des raisons identiques. Mais Rhéa ne se sentait pas concernée par tout ça, blaguant, rigolant et buvant joyeusement avec la jeune femme comme si de rien n’était. C’était rafraichissant mais Sera ne savait pas trop comment réagir à tout cela. Encore moins quand on commençait à l’embrasser à la volée comme la future pilote venait de le faire.

C’était donc avec une certaine curiosité que son regard noisette tentait, tant bien que mal, de détailler les traits de la jeune femme pendant que celle-ci terminait le verre qu’on venait de lui apporter. Rassurée, Sera lui fit un sourire avant d’entamer le sien. Le goût état bien plus agréable que la boisson précédente et, pour mieux le savourer, elle ne finit qu’à moitié son verre, le reposant devant elle.

« Je préfère ça » annonça-t-elle avec un grand sourire.

Déjà, la coruscantienne enchaînait sur le ton d’une copine de longue date. Cette fois, cependant, la Mando’ade n’était pas prise au dépourvu. Elle commençait à s’y faire. Et à vrai dire, elle appréciait ce côté direct. Les Mandos n’étaient pas particulièrement réputé pour tourner autour du pot. Elle fit mine de réfléchir quelques secondes : elle avait un hôtel en vue pour cette nuit-là, et devait voir avec son client pour la suite. Pour le budget, elle ne comptait pas se ruiner, mais compte tenu du salaire, assez conséquent vu la quantité de boulot, et de ses économies… Elle comptait bien prendre quelque chose de confortable.

« Oui. Et moyen. Je cherche un coin confortable mais je suis pas prête à y mettre tous mes crédits. Mais j’ai besoin d’un endroit confortable et pas trop loin de la zone. » Elle reprit son verre, sans y boire, faisant tourner le liquide entre ses doigts. « J’ai un hôtel pour commencer. Après ça, je dois voir avec le client mais… je pense qu’il me n’aidera pas beaucoup. »

Elle ne semblait pas bien étonner à cette idée, ni particulièrement énervée. Les clients avaient souvent l’air de considérer que leur garde du corps apparaissait magiquement auprès d’eux au lever du soleil pour se fondre dans la nuit au coucher. Au-delà de ça, ils ne se posaient pas de question.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 4 Mar - 17:55

    Message n°7424 (13)

- Hôtel ? C'est un coup à te faire enfler. La plupart dans le coin charge extra pour les nouveaux venus et encore un peu plus pour ceux qui risquent de poser des problèmes. Ils sont du genre à monnayer leur silence contre de la thune. fit-elle en jouant avec son verre avant de l'avaler d'un trait et de lever le bras vers le barman, déjà en train de préparer la suite...

Rhéa pouvait facilement passer pour une pochtronne. Elle était certainement une habituée, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure. La zeltronne aimait l'alcool. C'était un fait. Elle adorait cette sensation de liberté que lui procurait ces boissons qui faisaient sauter les derniers verrous de son inhibition. L'étudiante avait l'impression d'être vraiment elle-même et de ne pas se cacher derrière un filtre, une façade. Par contre, avoir deux foies faisait qu'elle nécessitait deux fois plus d'alcool pour se torcher la gueule. D'où l'image d'alcoolique notoire qu'elle renvoyait...


- Malheureusement si quelqu'un débarque pour faire pression, les types déballent tout. La plupart n'ont pas de couilles. Les autres sont plutôt réalistes, du genre survivants. Ils en auront rien à faire de toi si jamais ça tourne mal en gros. Après je sais pas trop ce que tu comptes faire dans le coin et pour combien de temps... commença-t-elle crûment sans y mettre les formes.

Rhéa ne s’embarrassait guère des convenances, surtout après quelques verres. Elle cernait plutôt bien les gens et cela sans avoir besoin d'utiliser ses dons. Elle estimait que Sera n'était pas du genre à prendre le mouche pour si peu. Même si sa curiosité était presque sans bornes, la zeltronne ne cherchait pas vraiment à savoir à tout prix ce que la mandalorienne fichait sur Coruscant. Elle se doutait bien que c'était pour du boulot et du boulot qui devait comporter des risques. Si jamais Sera lui répondait, au moins ça ferait la conversation et lui donnerait l'occasion de connaître d'avantage sa nouvelle amie.


- Enlève tes sales pattes de là si tu veux pas finir avec un crochet. menaça-t-elle en se tournant légèrement pour apercevoir le gusse qui se permettait un peu trop de familiarités avec son popotin. Le respect se perdait. Il aurait pu lui offrir un verre avant !



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Lun 5 Mar - 12:56

    Message n°7475 (14)

Sera n’avait pas franchement besoin de la coruscantienne pour savoir qu’un hôtel n’était pas la meilleure option pour elle. Il n’y avait pas que sur la planète-ville que ce genre d’établissement faisait tout pour vous arnaquer. Pour l’heure, elle avait envisagé son hôtel comme une solution temporaire à son problème, comptant sur son client pour l’aider à trouver de quoi se loger, plus proche de chez lui. Sinon, quel était l’intérêt d’avoir payé un garde du corps ? Il fallait bien que Sera puisse se rendre chez son client le plus tôt possible, être disponible à tout moment sous des délais raisonnables, etc. Autant de chose qui, elle l’avait pensé, motiverait le client. Pour l’heure, elle n’avait pas eu de nouvelle.

Mais c’est une autre précision de Rhéa qui intrigua la jeune femme. Alors qu’elle levait le bras pour commander de nouveau – là où la Mando’ade n’avait pas encore fini son verre – elle parla de ceux qui se feraient payer pour garder le silence. Sera haussa un sourcil, comprenant rapidement ce qu’elle sous entendait. Elle s’imaginait sans doute que la jeune femme était là pour participer à des activités peu légales. En soit, elle n’avait pas complètement tort.

Sera n’était pas vexée, mais elle était surprise que la cadette évoque ça avec autant de décontraction. Elle se demanda si elle devait y voir un piège ou non. Vu les quantités de boisson qu’avait ingéré Rhéa depuis son arrivée – et sans aucun doute avant – il paraissait un peu fou qu’elle soit un quelconque agent infiltré. Restant prudente, la Mandalorienne réfléchit quelques secondes. Elle ne faisait rien de vraiment illégale en fait, même si elle soupçonnait fortement que ce soit le cas de son client. Ce n’était pas à elle d’en juger.

« Eh bien, mon contrat va durer au moins 8 mois. Si le client a de nouveau besoin de mes services, ça pourrait durer encore plus. » Elle opinait de la tête, tout de même reconnaissante à Rhéa de ses conseils. Elle ne comptait pas vraiment cacher ses activités, mais elle appréciait la discrétion.

« Et rassure-toi, je ne fais rien qui nécessite du silence : je suis chargée de protection et sécurité. Je suis juste garde du… »

Elle fut interrompue dans son explication par Rhéa elle-même, qui semblait soudain prendre conscience d’un homme derrière elle. Et un homme qui ne se gênait manifestement pas pour tripoter ce qui passait à sa portée. Alors que la coruscantienne le menaçait, Sera se tourna un peu vers lui aussi. Il prit un peu trop longtemps à obéir, alors son bras gauche se dégagea d’un coup du comptoir. Les doigts gantés se refermèrent d’un coup sur la main et le poignet de l’homme.

Sera n’avait peut-être plus son casque mais elle portait encore son gants d’armure sur la main gauche. Le type la considéré quelques secondes, évaluant peut-être ses chances. Elle serra un peu et l’homme laissa échapper un grognement de douleurs alors que ses doigts se tordaient un peu. « T’as pas entendu la dame ? »

Il acquiesça vivement de la tête, tentant de reculer la main. Ses doigts n’avaient de toute façon plus de prise vu l’état de son poignet. Elle le relâcha et il se recula aussitôt, s’éloignant en se massant le poignet endolori. Sera reprit son air aimable presque aussitôt, revenant à Rhéa.

« Garde du corps, donc. » Puis elle se fendit d’un beau sourire. « En général, ils ne sont pas aussi ravissants, cela dit. » Comme quoi, si elle s’était tournée vers l’homme, ce n’était pas la seule chose qu’elle avait regardé.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Lun 5 Mar - 22:53

    Message n°7506 (15)

- Ah ouais ! Huit mois ça fait une sacrée pige ! Vos missions sont toujours aussi longues ? Vous avez dû en voir du pays. Vous pouvez pas savoir comme je vous envie. fit-elle visiblement très intéressée par les aventures potentielles de la mandalorienne.

Huit mois c'était une éternité. Et même si Sera n'était pas du genre à se faire avoir par le premier venu, il était extrêmement facile de succomber aux vices de la capitale. Rhéa se rappela avec nostalgie de ces premiers mois sur Coruscant et comment elle avait presque fini complètement ruinée. Elle ne souhaitait pas que la guerrière subisse la même chose. C'était une question d'éthique et puis la zeltronne était arrivée pour étudier pas pour gagner sa vie. Les enjeux étaient tout autre. Il y avait bien une solution aisée au problème mais Rhéa hésitait encore à lui proposer. Elle ne voulait pas avoir l'air de s'imposer ou de lui forcer la main.

Cependant, l'étudiante possédait un super appartement étudiant tout frais payé. Il avait l'avantage de ne pas être assez proche du spatioport mais sans faire partie des bas-fonds. Et puis son appart' était conçu pour deux personnes et elle n'avait actuellement aucun collocataire. Apparemment elle possédait une certaine réputation à l'académie et personne ne voulait s’installer avec elle. C'était étrange ! Son dernier colloc avait fuis à la va-vite mais les premières semaines avaient été très agréables...


- Vous semblez être né pour ce travail. gloussa-t-elle en observant Sera remettre l'intrus à sa place.

Rhéa n'était pas vraiment outrée par le comportement du type. Ca lui arrivait assez souvent après tout. Ca n'était pas le premier et ça serait loin d'être le dernier. Elle apprécia cependant l'attitude de la guerrière. Elle avait l'esprit d'un gentleman et ça lui plaisait énormément. Et puis Sera semblait plus à l'aise et se permettait même de lui faire des compliments de séducteur.


- Vile flatteuse ! Je suis sûre que vous dites ça pour être polie. Mais j'apprécie le compliment. Et puis de tous les mandaloriens que j'ai croisé, vous êtes sans aucun doute la plus belle. fit-elle pour lui rendre la pareille, un petit sourire embarrassée sur le visage.

En vérité, Rhéa n'en avait pas croisé des tonnes. Il était rare que les mandaloriens se pointent à l'académie militaire. Ils ont assurément mieux à la maison. Ou du moins quelque chose qui leur convient mieux. Après la zeltronne en avait déjà croisé dans des bars comme celui-ci mais ils n'avaient pas été légion. Une chose est sûre, elle ne croiserait probablement un lot comme Sera de si tôt.


- Tu avais une idée spécifique en tête en venant ici ? Vu l'heure je peux carrément te faire visiter le quartier et même un peu plus loin. Je pourrais t'indiquer les coins sympas et les bons plans. Voire peut être la solution idéale à ton petit soucis de logement. Partante ? Fit-elle très familièrement. Elle était d'ailleurs passez au tutoiement comme si de rien était.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Mar 6 Mar - 17:43

    Message n°7530 (16)

Malgré le léger rose qui lui montait aux joues, la jeune femme se permit de sourire un peu au compliment. Autant de cela que parce que son propre compliment semblait avoir fonctionné, au moins un petit peu. Les arts de la séduction n’étaient pas exactement au programme de l’enseignement Mando’ade, aussi se sentait-elle toujours un peu démunie dans ce genre de situation, incapable de savoir quoi dire et quand le dire. De fait, sa petite tentative assez timide aurait très bien pu ne pas fonctionner. Ou sonner très ringard et vieux jeu, c’est d’ailleurs à cela qu’elle s’attendait le plus, mais Rhéa sembla y réagir plutôt bien.

Cela ne faisait que ragaillardir un peu plus la Mandalorienne. Elle ne connaissait pas le coin et les bars branchés n’étaient pas exactement son milieu naturel, mais elle se débrouillait suffisamment bien pour ne pas s’être fait rembarré encore. Alors même qu’elle avait commencé par une mauvaise blague. Par chance, elle avait l’air d’être tombée sur quelqu’un qui, non content d’avoir de l’humour, était très aimable.

Et assez curieuse vis-à-vis de la guerrière, apparemment.

« Hum, merci. Qu’est-ce que je disais ? » demanda-t-elle, de nouveau maladroite, face au compliment. « Ah oui. Ça dépend des missions, aussi longue c’est rare, mais ça rapporte. Et le client est sûr de m’avoir pas loin si besoin. » Elle haussa les épaules. C’était assez particulier c’est sûr, même pour elle, mais elle n’allait pas s’en plaindre, vu la paie. « On voyage pas mal ouais, mais on profite pas toujours du panorama. »

Pour ne pas dire jamais. Elle n’allait pas le préciser, mais la guerrière passait le plus clair de son temps dans les coins sombres et les bars louches. En comparaison, le petit bar où elle avait rencontré Rhéa était un petit coin de paradis. C’était les affres de bosser avec le crime organisé, ou le crime tout court en fait. Un petit détour à Coruscant allait lui changer les idées, elle en était sûre.

Et justement, sa nouvelle amie se proposait de lui faire visiter le coin, ou en tout cas de lui montrer les endroits sympas. Et surtout, les endroits qui n’allaient pas tenter de l’arnaquer. Le visage de la jeune femme s’éclaira visiblement, alors qu’elle semblait se redresser sur sa chaise.

« Ce serait super ! Je venais surtout pour tuer le temps, honnêtement. Mais… » Elle jeta un regard circulaire au bar. « Je ne veux pas te soustraire à tes activités. Si c’est pas ton programme cette nuit, ne me laisse pas te distraire. »

C’est ce qu’elle disait, plus par peur de s’imposer que par simple politesse, mais elle aurait tout de même été très contente d’avoir quelqu’un pour lui montrer le coin. Bien sûr, l’admettre tout haut était hors de question.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Mer 7 Mar - 9:54

    Message n°7562 (17)

Si Rhéa était de bonne composition et au sens manichéen du terme quelqu'un de bon, ça ne l’empêchait pas d'être bourrée de défauts. L'envie était un coupable tout désigné. La zeltronne était constamment tournée vers le futur et ce qu'elle n'était pas en état de faire au présent. Elle avait quitté Zeltros presque quatre ans auparavant pour voyager, faire le tour de la galaxie et rencontrer une flopée de gens différents. Sa planète natale était une des planètes de la galaxie où il faisait bon vivre et ses compatriotes, aux dires de la plupart des visiteurs, parmi les gens les plus sympas et accueillants de cette même galaxie. Cependant, ils étaient tous issu du même moule. La diversité n'était pas vraiment de mise. A l'heure qu'il est, elle n'avait vu que Coruscant. Il était assez facile de constater que le bilan de ses aventures galactiques était plutôt maigre à l'heure qu'il est. Même si pour toi tes voyages ont l'air dénués de valeur, pour quelqu'un de ma race, naturellement curieuse, c'est la panacée. J'ai hâte que tu me racontes tout ça en détail ! fit-elle le visage entre tristesse et excitation.

Rhéa avala une dernière boisson cul-sec avant d’entrouvrir son uniforme de l'académie et de glisser sa main à l'intérieur. D'un geste méticuleux, elle extirpa une poignée de crédits qu'elle répandit gracieusement sur le comptoir alors que Sera s’enquérait de son programme de la nuit. La zeltronne pouffa de rire. Décidément cette mandalorienne était de fort bonne compagnie. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressentie un tel vent de fraîcheur. C'était vivifiant !
Mes activités ? Mon programme de la nuit ? T'inquiète c'est pile dans tes cordes ! rétorqua-t-elle de manière énigmatique en la gratifiant d'un petit clin d’œil.

Rhéa n'était pas très occupée. Elle n'était encore qu'une étudiante dans son avant-dernière année à l'académie militaire. Même si la zeltronne s’entraînait quotidiennement, les cours n'étaient pas légion. Beaucoup d'étudiants se servaient de ce temps libre pour faire du zèle, s’entraîner ou étudier encore d'avantage. Rhéa n'était clairement pas de ceux là. Elle n'aimait que le pilotage et dans une moindre mesure elle tolérait la mécanique. Elle n'avait que faire du reste. Avoir la moyenne lui suffisait largement. Et comme elle n'avait pas accès au simulateur ou à un appareil de combat à sa guise, cela lui laissait énormément de temps. Elle passait ce dernier à comater le plus souvent, ayant une vie nocturne relativement pleine et agitée... Mais globalement l'étudiante était libre comme l'air !

Après avoir payé, Rhéa salua le barman d'un geste gracieux de la main avant de dire au revoir à la populace à sa manière, à savoir en hurlant.
Tavernier, c'est pas une sinécure. purent-elles entendre tout bas. On s'arrache Sera ! glissa-t-elle à sa partenaire du soir. Oublie pas ton casque. Si tu le laisses traîner, il part en trois minutes. Garantie. La zeltronne hyper motivée voulut quitté le confort et l'appui du comptoir en se fendant d'une petite pirouette mais elle sembla littéralement se prendre les pieds dans le tapis. Elle trébucha et s'affala presque sur la guerrière, son visage à quelques centimètres de cette dernière. Rhéa profita du moment quelques secondes, partagée entre l'envie de rester dans cette étreinte métallique et un embarras certain. Elle se dégagea finalement comme si de rien était. No worries, no worries ! La militaire invita Sera à la suivre. Fais gaffe le sol est étonnement instable. Elle fendit ensuite la foule d'un pas chaloupé, remuant son popotin au rythme de la musique entraînante, laissant ses mains se balader au gré des danseurs.

A peine sortie, Rhéa s'étira à la manière d'un félin et prit une grande bouffée d'air frais. Enfin disons qu'il faisait plus frais qu'à l'intérieur du bar. L'air de Coruscant était particulièrement vicié, surtout vers les spatioports et c'était pire dans les bas-fonds. Sous l'épaisse brume qui parsemait la planète cela devait être l'enfer ! La zeltronne fit un grand sourire à Sera.
C'est parti pour l'aventure ! La soirée ne fait que commencer ! Allez suis moi, je suis garée pas loin ! fit-elle enthousiaste en glissant son bras dans celui de la guerrière.

Spoiler:



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Mer 7 Mar - 12:53

    Message n°7574 (18)

Il était vrai que pour la jeune Mando’ade, voyager était presque une seconde nature. Sans même compter son déménagement de Tatooine à Kalevala, Sera avait eu la chance d’accompagner son père ou sa mère – parfois les deux – en mission très tôt dans sa vie. Autant dire qu’elle avait connu un bon nombre de planète avant même d’avoir atteint l’âge adulte. Cela dit, les planètes en questions n’étaient pas toutes les plus recommandables de la Galaxie. Elle avait donc une connaissance de l’inconnu très… spécifique. Malgré tout, elle oubliait souvent que ce n’était pas le cas de tout le monde et qu’il n’était pas rare de vivre toute sa vie sur la même planète, se suffisant parfaitement de ce qu’elle avait à offrir. Elle ne pensait pas que c’était le cas d’un officier de l’armée républicaine, mais après tout Rhéa était encore en formation.

La coruscantienne décida qu’il était temps de partir. Sera n’eut même pas le temps de la dissuader de payer que les crédits étaient déjà sur le comptoir. Elle fit une note mentale. La Mando’ade avait l’habitude de se faire payer et de payer des verres, mais elle aimait garder le compte, ne voulant pas avoir l’impression de profiter de ses amis. Rhéa était en train de dire au-revoir au reste du bar, pendant que Sera remettait son gant. La jeune femme ne put s’empêcher de rire à sa remarque : comme si une Mando’ade digne de ce nom pouvait oublier son casque quelque part, même complètement torchée.

Cela dit, elle n’eut pas le temps de le prendre. Déjà, c’était une autre masse qui s’affalait sur elle. Sera attrapa la jeune femme qui tombait au vol, ou en tout cas elle tenta de son mieux d’amortir sa chute. L’armure pouvait être douloureuse. Rhéa sembla éviter le pire, s’appuyant sur elle, son visage à quelques centimètres du sien. Sera se prit à rosir de nouveau, au souvenir de ce qui s’était passé un peu plus tôt dans un positon similaire, et à l’idée qu’elle regrettait presque d’avoir l’armure. « Ça va ? » commença-t-elle à demander.

C’était comme si elle n’avait pas été entendue, Rhéa se redressant aussitôt, et se dirigeant déjà vers la sortie. Sera attrapa son casque et le garda sous le coude pendant qu’elle suivait la jolie coruscantienne, son regard s’attardant plus d’une fois sur ses déhanchés. La guerrière ne se déplaçait pas avec autant de grâce, mais elle n’en avait pas besoin pour se frayer un chemin. Rares étaient les danseurs qui prenaient le risque de buter contre l’armure.

Elles se retrouvèrent donc dehors, Sera prenant sa première vraie bouffée d’air à Coruscant, puisqu’elle avait porté le casque jusque-là. Ça ne lui plut pas vraiment, mais heureusement Rhéa était là pour lui redonner du baume au cœur.

La jeune femme lui emboîta le pas, étonnamment rassurée de sa première rencontre – et première nuit – à Coruscant. Et pendant qu’elles y étaient, peut-être était-il temps d’en apprendre un peu plus sur sa nouvelle amie. « Et du coup… » commença-t-elle maladroitement. « Tu vis à Coruscant depuis toujours ou tu es venue pour l’Académie ? »

Elles étaient arrivées à la motojet de la cadette. Sera ne montra pas la moindre hésitation à grimper derrière, rajustant au passage le casque sur ses épaules. « On commence par les bars sympas, ou il n’y a que celui-là ? »
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1096

    Crédits galactiques : 180

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Sam 10 Mar - 14:30

    Message n°7688 (19)

Ce bar là ? Il n'a de sympa que le fait que je t'y ai rencontré ! Sinon y'a bien mieux ! Je le fréquente pour rencontrer du monde intéressant et surtout écouter des histoires de pilotes. Il faut avouer que ça n'avait pas trop marché jusqu'à aujourd'hui. avoua-t-elle en faisant un clin d'oeil à Sera. La motojet de Rhéa n'était pas garée très loin et alors qu'elle s’apprêtait à guider la mandalorienne jusqu'à cette dernière, un  bruit d'estomac particulièrement long et bruyant émana d'elle. L'étudiante sentit ses joues prendre une carnation encore plus vive qu'à l’accoutumée. Visiblement embarrassée, elle se racla la gorge. Et si on allait manger un morceau ? proposa-t-elle sans véritablement attendre de réponse. Rhéa resserra son emprise sur le bras de Sera et l’entraîna vers des rues plus fréquentées.

Rhéa était super contente que la mandalorienne lui fasse un brin de conversation mais surtout qu'elle se montre curieuse à son égard. La zeltronne était d'une nature envahissante, elle laissait généralement peu de place aux autres pour s'exprimer. Elle en avait conscience et s'en fichait la plupart du temps. Cependant, ce n'était pas le cas lorsqu'il s'agissait de ses amis ou qu'elle s'intéressait vraiment à de nouvelles personnes. Rhéa était une vraie pipelette et il en fallait peu pour qu'elle se lance dans des monologues à rallonge... Elle essaierait néanmoins de se contrôler un minimum histoire de ne pas dégoûter sa nouvelle amie qui apportait une véritable fraîcheur dans sa petite vie.


Il est rare pour mon peuple de naître autre part que sur Zeltros. Nous sommes une race de casaniers. Seuls les jeunes quittent notre planète lorsque leur curiosité naturelle est trop forte. Rares sont ceux qui n'y retournent pas lorsqu'il est temps de se poser. commença-t-elle à la manière d'une professeure. Je fais évidemment parti des jeunes zeltrons ayant quitté ma planète pour m'émanciper. Ca fait maintenant plus de trois ans que je suis arrivée sur Coruscant et que j'étudie à l'académie militaire pour devenir pilote. fit-elle enthousiaste. Un enthousiasme qui tranchait avec la morosité et l'obscurité ambiante. Zeltros ma manque un peu. concéda-t-elle un brin de nostalgie dans la voix, ses yeux se baladant hagards sur les immenses buildings qui couvraient le ciel.

Les deux femmes quittèrent le dédale de petites ruelles miteuses et s'engagèrent sur une rue mieux fréquentée. Si Rhéa était habituée au changement de paysage et de luminosité, il en était rarement de même pour les étrangers, souvent éblouis par toutes les puissantes lumières de la capitale dignes d'un concert des plus grandes stars de la chanson.
Assez parler de moi ! Je voudrais pas te saouler avec ma vie insipide. Parle moi un peu de toi ? T'as toujours été une guerrière ? Ton armure a l'air hyper lourde ! fit-elle curieuse, tâtant l'armure de ses mains comme pour vérifier sa solidité.

Après une petite dizaine de minutes, le duo arriva finalement à destination. Au milieu de deux gratte-ciels se tenait une petite échoppe sans prétention de laquelle s'échappait une odeur particulièrement alléchante. Rhéa tira le bras de Sera et vint se mettre à la fin de la queue qui semblait interminable. La zeltronne rassura son amie.
T'inquiète je viens souvent ici. Quand je suis seule je fais généralement un malaise pour entrer plus vite. Mais vu que ce soir je suis très bien accompagnée, je peux me permettre d'attendre. fit-elle avec un grand sourire.



Sexy, Wild & Free
avatar
Mando'ade
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 10/01/2018

    Messages : 471

    Crédits galactiques : 980

    Cristaux Kyber : 34

    Avatar : Tessa Thompson

    Crédits : Bibi

    Disponibilité rp : Libre

    DC : Nope

    Inventaire : - Beskar'gam. Armure de combat Mandalorienne intégrale, Verte et Rouge. Avec viseur amélioré
    - Fusil de précision
    - Pistolet Blaster
    - Fusil Blaster
    - Jet-Pack
    - Grappin

  • Posté le Dim 11 Mar - 12:35

    Message n°7726 (20)

« Et tu m’appelles une vile flatteuse ? » s’amusa la jeune femme, toujours à la suite de Rhéa. La zeltronne pouvait prétendre que les compliments de Sera étaient maladroits, mais les siens étaient tout aussi flagrants. La Mando’ade doutait sincèrement que ce bar n’avait d’intéressant que sa présence. Surtout puisque la coruscantienne semblait y avoir passé un bon moment avant de la voir arriver. S’il était fréquenté par beaucoup de pilote, ça se justifiait. Elle-même se souvenait d’aimer entendre les aventures de son père, de sa mère ou de leurs amis quand elle était plus jeune. Les vivre était d’autant plus intéressant, cela dit.

Elle continua de rire en entendant le puissant grondement qui échappa de la jeune femme qu’elle accompagnait. A une heure pareille, si elle avait passé du temps à boire, ce n’était pas une réponse bien étonnante. « Bien sûr » répondit simplement la Mandalorienne, qui n’avait pas beaucoup mangé pendant son propre voyage.

Sera se laissait entraîner sans hésiter, son regard un peu hésitant observant les alentours. Mais elle revenait très souvent à Rhéa, surtout quand celle-ci se mit à parler d’elle. La Mando’ade aimait ça, elle était naturellement curieuse des gens, d’autant plus quand ceux-ci se montraient aussi gentils avec elle. Zeltros, elle connaissait de nom sans y être jamais allé, et elle n’était même pas si familière des Zeltron en général. Sera avait entendu certaines choses, comme leurs carnations particulières et on en parlait en général comme de très bons compagnons de boisson. Certains les disaient séducteurs, et elle ne pouvait certainement pas nier cela complètement devant Rhéa. Cela dit, elle n’aimait guère juger une espèce entière sur les stéréotypes qu’on en véhiculait.

Pour l’heure, sa nouvelle amie avait surtout l’air d’une curieuse comme elle, certes joueuse et séductrice, mais apparemment tout aussi soucieuse de l’aider à se faire à Coruscant. Une combinaison intéressante.

Par simple réflexe, la main gantée de la guerrière vint se poser doucement dans son dos à l’évocation de sa planète natale. Elle ne savait trop quoi dire, mais elle partageait le sentiment. Pas vis-à-vis de Tatooine bien sûr, mais de Kalevala. Mais elle avait la chance d’y retourner régulièrement. « Kalevala me manqua toujours » expliqua-t-elle. « Mais tu auras sûrement l’occasion d’y retourner, comme moi. Il te reste combien de temps à l’Académie ? » Et sur ce, elle lui lança un sourire rassurant.

La luminosité changea brutalement, alors qu’elles entraient sur une rue beaucoup plus animée et fréquentée. Le changement fit ralentir un peu la Mando’ade, qui fut forcée d’accélérer ensuite pour rattraper son amie. Elle fut arrêtée par les mains qui tâtaient son armure. « Oh… Bah je suppose. Mes parents ont commencé à m’entraîner dès qu’ils m’ont adoptés, et j’étais petite. » Elle haussa les épaules. « Elle est lourde, mais on nous fait porter la beskar’gam très tôt. C’est une seconde peau. » Et de fait, le mot beskar’gam se traduisait littéralement par peau d’acier en basic.

La Zeltronne finit par choisir une échoppe, qui semblait le choix de prédilection d’un bon nombre de personne au vu de la queue. La Mando’ade se glissa à sa suite, se penchant un peu pour essayer d’en voir le bout. Elle n’était pas pressée mais quelque chose d’autre l’inquiétait un peu. « Au fait, on prend à emporter ? Je doute de pouvoir rentrer dans un restaurant avec ça, et je peux pas me changer en pleine rue. » expliqua-t-elle avec un sourire, désignant le paquetage dans son dos.
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté

    Message n°0 (21)

[Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Star Wars Ascension » Au coeur de la Galaxie » L'espace-temps alternatif » Les Flashback