Star Wars Ascension


jaydon ⟐ tell them you're enough

Star Wars Ascension » Les présentations archivées

avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 25 Mar - 1:03

    Message n°8351 (1)

Jaydon Lyrr'Skylhann


Trente années.TatooïneLord SithHumainCélibataireOrdre Sith


CONSTITUTION
AGILITE
DISCRETION
CHARISME
ELOQUENCE
OFFICE
PILOTAGE
MEDECINE
TECHNOLOGIE
CORPS A CORPS
ARME DISTANCE
ARME BLANCHE
PERCEPTION
PROJECTION
SABRE LASER

DÉFLEXION DE FORCE
VAGUE DE TÉNÈBRES
SOSIE DE FORCE

SPE 4
SPE 5


Caractère


T’es un homme aux tendances fortement lunatique, t’en es conscient mais qu’est-ce que tu peux y faire de toute manière ? Tu sais très bien que c’est gênant, que ça empêche parfois les gens de bien te cerner. Mais dans tous les cas, tu t’en fiches un peu. T’as pas envie que les gens cherchent à te cerner, cherchent à te comprendre. T’es pas une putain d’énigme qu’il faut résoudre. On dit de toi que tu peux être colérique, que t’es impulsif. Mais pourtant tu te contrôles. Parfois. Tu restes précis, habile, tu sais autant ce que tu fais que ce que tu veux. T’as de l’ambition à revendre. Ta colère est comme ton moteur, elle te prend aux tripes et elle t’aide à t’avancer. Au pire, tu sais que t’es endurant, que tu iras loin. C’est avec cette brutalité qui t’es propre que tu tailleras ta route parmi ceux qui voudront se dresser devant toi.

Pourtant il y a toujours cette dualité en toi. Tu sais qui tu sers, c’est l’obscurité qui t’appelle et tu complais là dedans, ça c’est certain. Malgré toute la violence dans laquelle tu baignes depuis qu’ils ne sont plus là, t’as quand même du bon en toi. Tu peux être drôle, tu peux être celui pousse les autres, tu l’as déjà été. Mais tu le refoules avec force. Sauf que c’est pas suffisant. Ça te frustre, ça te perd. T’es troublé, souvent. T’as une loyauté qui semble sans faille, et pourtant, cette dualité revient toujours. Que se passerait-il si il venait à y avoir conflit entre tes convictions et tes propres objectifs ? Et quand ce dilemme revient dans ton esprit, tu continues de le refouler. De l’enterrer parmi tes pensées plus sombres, là où tu sais qu’il ne reviendra pas te hanter dans les moments les plus inopportuns.


Questions en tous genres


► Te sens tu concerné par les tensions actuelles qui éclatent en divers points de la galaxie ? 
Les tensions actuelles, tu n’en as cure. T’as des objectifs personnels qui te sont propres, et tant qu’elles ne viennent pas entraver tes agissements, tant que personne ne vient se dresser sur ton chemin, tu continues de tracer ta route. En vérité, ça t’arrange que ces tensions existent. C’est des sources de conflit et il n’y a probablement rien de mieux pour évoluer. C’est une couverture idéale et t’en es plus que conscient. Pourtant, tu sais qu’il faut aussi garder un œil sur ce qu’il se passe, tu sais que tu auras, toi aussi, ton rôle à jouer là dedans.

► Quels idéaux te font avancer dans la vie et quel camp rejoindrais-tu si tu devais te battre pour ceux-ci ?
Ce qui te fait avancer, c’est avant tout ton ambition. Tu sais où tu vas, tu sais comment tu y vas. Tu ne veux pas perdre de temps à réfléchir, tu veux du pouvoir. Tu ne veux plus jamais être faible. Parce que ça t’as coûté bien trop cher la dernière fois que tu l’as été. Et tu tentes de réparer cette erreur. Pour cette même raison, t’es constamment en train d’essayer de t’améliorer. T’as une sœur à retrouver et tu dois à être prêt à affronter ce qui se trouver entre vous deux.
Tu sais très bien qu’il te faudra un jour te battre pour autre chose que toi même et c’est sans aucun doute que tu te battras pour l’Ordre Sith. Peut-être même que tu crèveras en combattant pour eux, qui sait.

► Quelle réputation avez-vous ? Comment êtes-vous perçu par les autres ?
T’as pas spécialement une sale réputation. Ni vraiment une bonne réputation d’ailleurs. Parfois, tu parais aigri, t’es pas du genre à vouloir te lier et ça se ressent. Tu fais ton chemin seul, un point c’est tout. T’as trop peur de la trahison pour ça. Y a des chances pour que ce soit mal vu. Ça, combiné à ton caractère taciturne te donne sûrement un air hautain qui déplaît à certains. Peut-être qu’y a un peu de crainte, dans la perception que les autres ont de toi, surtout quand on connaît ta sale tendance à dégainer ton sabre plutôt que de t’embarrasser de longs discours. Si t’es redouté par quelques uns, grandes sont les chances pour qu’une autre partie ne te prenne pas réellement au sérieux.

► Niveau santé, tout va bien ?
Si t’es quelqu’un de robuste, tu restes avant tout humain et t’es jamais vraiment à l’abri d’un virus. Tu gardes aussi les marques d’un apprentissage difficile et long, qui n’ont cependant laissé aucune séquelle, si ce n’est quelques cicatrices. Mais tu restes parfois vulnérable, surtout lorsque tu passes certaines de tes nuits à te morfondre, incapable de trouver le sommeil ou simplement réveillé par ces cauchemars qui te font miroiter tes échecs passés.

► Êtes-vous sensible à la Force ? Si oui, à quel point cela a-t-il marqué votre vie ? Si non, que pensez-vous de la Force en général, et de l'Ordre Jedi ? Quelle(s) forme(s) de combat au sabre laser maitrisez-vous ?
Effectivement, t’es sensible à la Force. Alors si ça a changé ta vie ? Oui. Bien sûr que oui. C’est sans aucun doute ce qui t’as sauvé et qui t’as évité le Sarlaac. C’est ce qui t’as permis de retrouver cette liberté que tu tiens tant à avoir.

Quand tu te bats au sabre laser, on remarque vite que t’as un style violent, acharné, brutal. Tu favorises des coups puissants et précis plutôt que les acrobaties et autres mouvements hautement travaillés. T’es là pour gagner, achever ton adversaire même. Pas pour danser. Si tu connais les mouvements propres au Shii-Cho, ce ne sont pas ceux que tu utilises le plus. On trouvera en revanche un mélange de Djem-So et de Vaapad dans tes gestes mais t’as encore besoin d’entraînement pour tout maîtriser correctement. Aussi, et ce depuis la mort de celui qui était ton maître, c’est vers la dixième forme, Jar’Kai que tu te tournes, n’hésitant cependant pas à laisser l’un de tes deux sabres de côté quand tu te sens surpassé, car tu es conscient que tu manques de pratique et que te desservirait plus qu’autre chose.  

► Quels sont vos projets personnels ?
Si c’est sans trop de surprise que tu cherches à atteindre toujours un peu plus cette liberté que le côté obscur t’as octroyé, tu dois avant tout retrouver Vay’, ta sœur. Parce qu’elle compte probablement plus que tout ce qui t’entoures, parce que tu veux partager avec elle ce que tu as durement acquis. C’était encore difficile de l’envisager alors que quitter Malachor V était encore un lointain projet, mais tu sais que l’opportunité risque de se présenter, que tu pourras enfin commencer à la chercher réellement.


Chronologie


► 487 T’es né sur Tatooïne. Si tes parents étaient autrefois esclaves, c’est ton père qui avait fait en sorte de racheter sa liberté ainsi que celle de ta mère. C’était pas le grand luxe après ça, mais c’était toujours mieux que l’esclavage. Et c’était surtout suffisant pour qu’ils décident de fonder une famille. T’es leur premier enfant.

► 495 T’avais mit un moment à comprendre que les choses étaient pas si simples et aisées que ça d’ailleurs. Mais une fois ce détail assimilé, et malgré ton âge encore jeune, tu tâchais d’aider du mieux que tu pouvais. C’est dans l’un de ces moments, où t’essayais d’aider que t’as découvert ta sensibilité à la Force. Ça avait été rapide, tes pieds qui s’emmêlent, une chute. Ce que t’avais dans les mains destiné à rencontrer le sol, et probablement à se briser. Sauf que t’avais tendu les mains dans un maigre espoir pour éviter ça. Et en quelque sorte, t’avais réussi à éviter la casse. Les objets lévitaient juste devant toi.

Tu t’étais isolé après ça. Parce que tu raffolais de ces histoires contant les exploits des utilisateurs de la Force, tu voulais être sûr que ce soit vraiment ça. C’était ton secret et quand t’avais réussi à reproduire la chose plus ou moins maladroitement, le désir de continuer et d’arriver à le refaire plus présent que jamais. Et t’avais réussi à cacher ça durant deux semaines avant que tes parents le découvrent. L’inquiétude t’habitait alors que tu ne savais pas ce qu’ils pourraient en dire. Et ça aurait pu être pire. On te demanda de garder ça pour toi et c’est ce que tu fis sans discuter. La curiosité restait telle que tu ne pouvais pas t’empêcher d’entretenir ce nouveau pouvoir. Tu devins juste plus précautionneux dans ces moments là.

► 496 Ce jour là, c’est probablement l’un des plus importants pour toi. Parce que t’étais plus vraiment seul, et que tu passais de longs moments non loin du nourrisson, non loin de ta sœur. T’avais ce désir de la protéger, toujours, de lui apprendre le peu de choses que tu savais. T’étais enthousiaste, vraiment, à l’idée de la voir grandir, d’être à ses côtés quand elle aurait besoin de toi. C’était l’idée que tu te faisais du rôle d’un grand frère.

Et c’est sur cette idée même que t’évoluais. De ces quelques tours que tu arrivais à faire avec la Force, t’arrivais à divertir ta sœur. Ça te rendait fier. Tu pouvais pas passer autant de temps que tu voulais à ses côtés tandis que bien vite, il te fallait aider vos parents d’une autre manière. Travailler réellement pour aider à ramener de quoi manger.

► 506 Malgré tous les efforts que t’as pu faire, t’aurais jamais pu empêcher ça. Parce que c’était pas à toi de retenir ton paternel alors qu’il allait picoler. Et accessoirement perdre toutes les économies de sa petite famille dans un pari peut-être trop audacieux, trop irresponsable. Les taxes qui restent impayées, de longues journées à tâcher de racheter des dettes, en vain. On toléra les deux premières fois mais la troisième fut de trop. Ta famille maintenant destinée au Sarlacc, vous vous étiez cachés, ta sœur et toi, restant seulement spectateur de ces terribles événements. T’avais même pas eu la force de l’empêcher de regarder, t’étais juste resté là, tremblant, dans l’attente que les cris cessent, que la maison redevienne calme pour fuir.

Et c’est toujours les membres tremblant, tandis que tu tâchais de garder un minimum de calme pour mener Vaylhan en sécurité que t’avais rempli un sac de toutes les choses potentiellement utiles qui te passaient sous la main. Tes gestes tous précipités, peu assurés. Tu voulais pas paniquer mais ça restait plus fort que toi. T’aurais dû être plus prudent, t’assurer que les gardes soient réellement partis avant de tenter quoi que ce soit. Mais vous deviez absolument quitter cet endroit, c’est la seule chose qui occupait tes pensées. Et pourtant.. ils étaient toujours là. La petite Vay’ dans tes bras, t’avais juste couru, tu pouvais pas la leur laisser.
T’étais arrivé jusqu’au marché et la certitude que tu ne pourrais les semer aussi facilement t’habitait. Ça te prenait aux tripes et t’étais même pas sûr que t’arriverais à t’en sortir. Et tandis que tu la forçais à fuir sans toi, tu te contentais de l’embrasser sur le front avant de disparaître.

Le temps de t’en vouloir ne te fut pas accordé et t’attirais ces hommes loin d’elle. Malgré toute ta volonté, malgré ton désir de la retrouver au plus vite, tu faisais pas le poids face à eux, surtout ainsi encerclé. Même user de la Force ne t’aida pas à t’échapper. Pas avec si peu de connaissances. C’était trop brouillon, ça avait juste suffit pour t’éviter un tir de blaster. Mais pas le coup de crosse sur l’arrière de ton crâne.

De là, on t’avait enfermé. T’avais pas tenu ta promesse et t’étais certain que tu rejoindrais tes parents. Pourtant ils t’avaient gardé en vie. Quelques jours. Une semaine, peut-être, t’étais trop occupé à te morfondre pour compter. Puis ils étaient venu pour toi, pas ceux que tu attendais. Et t’avais malgré tout mit un moment avant de comprendre tout ce que cela allait impliquer pour toi.

► 406 à 513 Tu te retrouvas bien vite contraint d’entrer dans un cycle d’apprentissage long et éprouvant. T’avais résisté au début, ce n’est pas ce que tu voulais, tu voulais retourner sur Tatooïne, récupérer ta sœur. Le Lord auquel on t’avait confié était sévère, violent. T’étais âgé, par rapport à certains autres apprentis. Il fallait presque repartir de zéro avec toi. Et il ne mit pas longtemps à trouver tes faiblesses pour les exploiter, pour te briser et te remodeler, te faisant croire que ce qu’il t’offrirait ensuite vaudrait plus que tout. T’avais rapidement été convaincu. Et ainsi débuta réellement ta formation. Il ne tolérait pas l’erreur et la moindre d’entre elle te faisait payer le prix fort. Ça avait duré sept années. Sept longues années et pourtant, tu pouvais pas oublier ce que t’avais laissé derrière toi. Qui tu avais laissé derrière toi. Plongé dans la violence, motivé par la haine que t’avais développé pour ce Lord, t’avais rapidement adhéré aux idéaux de l’Ordre Sith, t’avais laissé le Côté Obscur t’embrasser, avide de t’y engouffrer toujours plus.

► 513 Tu te sentais plus libre que jamais mais t’avais besoin de plus. Y avait toujours quelque chose qui te retenait. Et identifier ce dont il s’agissait ne prit pas tant de temps que ça. Il t’avait guidé et pourtant il te retenait. T’avais ce désir d’évoluer, d’être plus qu’un élève. Ce que t’avais à faire était clair, il te fallait des preuves de ce que t’aurais fait, il te fallait attendre une opportunité. Alors que t’avais réussi à récupérer l’un de ces droïdes de surveillance, un vieux modèle, certainement dépassé mais largement suffisant, il te restait plus qu’à agir. Et tu l’avais fait. Tu l’avais eu par surprise, peu certain de pouvoir le battre dans un combat à la régulière. Cette première blessure infligée fut probablement la clef de ta victoire. T’avais ta preuve, t’avais même un cadavre. Des blessures qui restaient mineures aussi. Mais c’était suffisant et le lendemain, tu devenais officiellement Lord.

► 517 Depuis ce jour, t’avais choisi de continuer à étudier, décidé à en savoir toujours plus. Tu voulais pas d’apprentis mais t’encombrais parfois de quelques missions. C’était probablement ta seule chance pour réellement commencer tes recherches. En tuant ton maître, t'avais fait un pas de plus vers cette liberté que t'adores tant. Tu vois devant toi toutes ces possibilités qui s’offrent, alors plus que jamais, tu tâches de faire de ton mieux pour retrouver Vaylhan. Parce que tu sais que, quelque part, elle est toujours là. Peut-être qu’elle ne t'attend plus, mais tu te trouves si désireux de partager ce que t'as aujourd’hui que ça ne relève plus que du détail pour toi.





pseudo


► Age 20 piges.
► Comment as-tu trouvé le forum Partenariat wsh.
► Un petit mot Eryn il est mosh.


► Pour le recensement
Code:
<lien>Sebastian Stan ►</lien> Jaydon Lyrr'Skylhann
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 25 Mar - 1:43

    Message n°8355 (2)

FURST.

BIENVENUE OFFICIELLEMENT BRO !
Du coup, je te l'ai déjà dit, mais je te le redis, je suis extrêmement contente que tu prennes ce scénario, on va s'amuser ensemble.  

Jusqu'ici je n'ai rien à redire, j'aime ton interprétation et ta vision du personnage. Cela respecte mes attentes principales et je ne pouvais je pense pas rêver mieux.
Je n'ai pas grand chose à redire du coup, bonne chance pour la validation mais quelque chose me dit qu'il ne devrait pas y avoir de soucis.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 25 Mar - 8:43

    Message n°8360 (3)

Bienvenue !

Et bein ça promet dis donc !
En plus tu fais super plaisir à Vay !

Hâte de te voir évoluer en jeu où ça sera probablement une autre histoire. :



Sexy, Wild & Free
avatar
Citoyen de Malachor
  • Personnage
  • Informations
  • Options
Bienvenue à toi officiellement, en dehors de notre papote avec kon' sur la CB ;)
Je sais pas si tu as vu le lien que j'ai avec ta frangine, mais on peut en établir un toi et moi, vu que c'est moi qui lui ai permis d'échapper à son sinistre destin

Édit : d'autant que maintenant que j'ai recouvré la mémoire, je me souviens de mon passé de Jedi, et donc de ta frangine ^^
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 25 Mar - 19:40

    Message n°8404 (5)

Validé tu es, jeune voyageur !


C'est toi le moche ! Et te voilà validé, enfin un petit lord pour gonfler les rangs des rouges (non je suis pas du tout partiale ), j'ai hâte de lire les retrouvailles des Lyrr'Skylhann et tes aventures de Sith. Encore bienvenue parmi nous et que la Force ne soit pas avec toi

Félicitations cher membre, te voilà validé ! A présent que tu fais partie de ce monde de fous, les choses sérieuses peuvent débuter : tes aventures au sein de cette galaxie lointaine, très lointaine. N'oublie pas d'aller flâner sur ces quelques liens ci-dessous pour compléter fiches de liens et inventaires, entre autres. Si jamais tu as la moindre question, n'hésite pas à prendre contact avec Eryndal qui se fera un plaisir de t'extorquer quelques crédits en échange de ses réponses.

Bref, sur ces mots doux, toute l'équipe te souhaite un bon jeu sur STAR WARS ASCENSION !
Fiche de liens
Demande de RP
Journal de bord
Flood en folie
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté

    Message n°0 (6)