Star Wars Ascension


Konrad Manten - Tuez les tous, Mand'alor reconnaîtra les siens.

Star Wars Ascension » Les présentations archivées

avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Ven 23 Fév - 22:28

    Message n°6854 (1)

Konrad Manten


703ansAnzatMand'alorAnzatiVeufSystèmes indépendants


CONSTITUTION
AGILITE
DISCRETION
CHARISME
ELOQUENCE
OFFICE
PILOTAGE
MEDECINE
TECHNOLOGIE
CORPS A CORPS
ARME DISTANCE
ARME BLANCHE
PERCEPTION
PROJECTION
SABRE LASER

Fusil de précision
SPE 2
SPE 3

SPE 4
SPE 5


Caractère



Ce qui caractérise le mieux le Mand'alor serait sans doute son dévouement envers son peuple. Un sentiment proche du fanatisme, qui le pousse sans cesse à reconsidérer les choses pour ce qu'il estime être le bien commun. Bien entendu, cela ne signifie pas qu'il réussit en toutes choses à privilégier les intérêts de son peuple mais c'est en tout cas, ce dont il est persuadé lorsqu'il effectue quelques actions que ce soit. Il est par conséquent très proches des siens, que ce soit les membres de son clan ou de sa famille mais aussi plus largement de l'ensemble de la société Mandalorienne dont il est le héros. Konrad ne dresse généralement aucune barrière entre lui et son interlocuteur, parlant normalement avec le plus humble de ses guerriers et recevant par conséquent la moindre critique avec écoutes. Bien que cela ne change pas toujours ses idées ou sa perception des choses, il a au moins le mérite de laisser une chance à son opposant. Il ne fait d'ailleurs aucune distinction entre ses Mando'ade, que ce soit de sexe ou d'espèces, il estime que chacun est à même d'apporter sa pierre à l'édifice, après tout le peuple Mando'ad reste le plus ouvert de toute la galaxie sur bien des domaines. Ces nombreuses années à parcourir la galaxie lui ont conféré une grande connaissance dans de nombreux domaines, ce n'est certes pas un imminent scientifique, mais il n'en reste pas moins quelqu'un de savant capable d'exercer le pouvoir sans difficultés. Ses connaissances concernant le peuple Mandalorien s'étalent sur des générations, il faut dire que l'homme a vécu une très longue vie. Cette longue existence a eu une grosse impacte sur son caractère. S'il fut plus jeune particulièrement expéditif dans ses prises de décisions, ces siècles à parcourir la galaxie lui ont enseigné la patience, l'art de la réflexion et surtout la retenue quand ceci est préférable, ces années ont aussi eu tendance à le rendre un peu plus renfermé sur lui-même, dégouté par la vie et par des centaines de pertes affectives, le Glorieux a dû se résoudre à l'idée de subir encore et toujours l'horreur de perdre ses proches, c'est d'ailleurs ce qui explique aussi sa capacité à se détacher des autres. Ses années de recherches sur Mandalore lui ont d'ailleurs permis de retrouver un héritage religieux presque oublié par son peuple. Ainsi il est guidé par une foi en Kad Ha'rangir qui le pousse à dépasser ses limites, croyant être choisi par une divinité pour libérer son peuple. Respectueux du Resol'nare, il suit les textes de ses aïeux et tient à ce que les autres Mando'ade en fasse de même, il complète d'ailleurs ceci avec le codex Super Commando, hérité de Mereel, tout en respectant les anciennes Croisades Mandaloriennes.

Cela peut aussi expliquer quelques débordements le concernant. Extrêmement violent avec ses adversaires, il est un partisan de la guerre psychologique et n'hésitera donc pas à employer les stratagèmes les plus sournoies si ceux-ci lui permettent de prendre un avantage décisif sur une bataille ou une campagne militaire. Il utilise la terreur sur ses cibles pour les pousser dans leur retranchement, ce qui implique par conséquent quelques bavures, des massacres jugés un peu trop grands ou des punitions bien plus barbares que le standard galactique. C'est la raison pour laquel il est souvent détesté par les gouvernements étrangers, de par sa réputation de boucher galactique, décriait comme des folles dangereuses incapables de régner, des paroles de propagande qui l'amuse toujours autant aujourd'hui. Il faut dire que sa vision des choses n'aide pas vraiment. Convaincu que la pensée Mandalorienne est la seule qui vaille le coup, il est particulièrement critique envers les autres cultures. Ainsi, il méprise les Jedi pour leurs idéaux de paix et à l'opposé de la recherche de force et d'assimilation de la culture Mando'ad. Il exècre le principe de la démocratie car pour lui, elle n'amène qu'à plus de corruption. C'est la raison pour laquelle il souhaite à tout prix la fin de la république fédérale, bien conscient que les lobbyiste ont déjà entamé un travail se ronge sur ses pieds d'argile. Pour autant, il use lui-même des armes de ses adversaires en s'intéressant particulièrement aux rouages de l'économie galactique, puisant dans les faiblesses de ses adversaires pour les atteindre là où il sait qu'une balle serait inutile, leur porte-monnaie. Une nouvelle ambiguïté le concernant s'il en fallait, Konrad est en mesure de puiser dans ce qui le répugne pour arriver à ses fins, n'hésitant pas par la même occasion à sacrifier ses biens les plus précieux, si cela lui permet de triompher.

Héritié d'une culture guerrière dès sa naissance, il reste une éternelle apprentie dans sa recherche de perfection martiale. Devenu maître dans le maniement de la Beskad, il a fini par concevoir un art martial personnel inspiré du Teräs Käsi, mêlant la lutte Mandalorienne traditionnel et les mouvements d'estoc de son propre peuple. Sniper légendaire, le Glorieux fait toujours preuve de patience et de doigté avant d'agir. Bien qu'il soit prompt à intervenir par la force, il ne rechigne jamais à établir une stratégie plus en douceur si celle-ci est préférable. implacable dans la bataille, Konrad reste une véritable passionnée qui peut faire preuve de tendresse et de bonté lorsqu'il estime pouvoir se le permettre. Bridé par des responsabilités qu'il a lui-même voulues, il s'arrache lui-même à quelques petits plaisirs de la vie, renonçant ainsi à une partie de son humanité. Il ne rechigne pas à boire un verre entre camarades quand le lieu s'y prête, mais aura beaucoup de difficulté à faire confiance aux femmes depuis la disparition de sa chère et tendre. Son héritage génétique lui incombe de se nourrir du cerveau de ses victimes, cette image de vampire galactique lui a d'ailleurs toujours attiré des détracteurs, l'insultant pour la plupart de barbare cannibale. Sa vision de l'honneur et du respect des traditions font souvent de lui un homme austère à première vue, ce n'est cependant qu'une simple impression. Lorsque la guerre s'achève et que les casques tombent, Konrad reste finalement un simple être de chair lié à une culture et une nation qu'il chérit plus que sa propre existence.




Questions en tous genres



► Te sens tu concerné par les tensions actuelles qui éclatent en divers points de la galaxie ?

Il faudrait être idiot pour croire que je ne me sens pas directement impliqué par les tensions au sein de la galaxie et pour cause, j'en suis moi-même l'un des artisans. Mon peuple a connu durant des centaines d'années le doute, la peur et la perdition et ce sont ces mêmes sentiments que je compte inspirer aux ennemies de Mandalore et je ne cache pas y prendre un certain plaisir.

► Quels idéaux te font avancer dans la vie et quel camp rejoindrais-tu si tu devais te battre pour ceux-ci ?

Je ne sers que ma propre cause et celle des miens, je profiterais des moindres faiblesses de mes adversaires et trahirais sans aucune difficulté des alliés de circonstance si j'estime cela nécessaire à l'avancée de mon peuple. C'est la raison pour laquelle je n'ai pour le moment pas affiché clairement mes intentions sur l'échiquier galactique, si ce n'est de me battre jusqu'à la mort pour mes opinions. L'idéal qui me maintient en vie à mon rang actuel se résume à l'identité même des Mando'ade, le Resol'nare. Cet héritage guerrier qui nous unit tous, guide mes pas à chaque instant de ma vie.

► Quelle réputation avez-vous ? Comment êtes-vous perçu par les autres ?

Au sein de mon clan et de tous mes frères loyalistes, je suis un guerrier de renom, le libérateur de notre peuple, je n'ai pas obtenu le titre de glorieux sans raison. Cependant, pour plusieurs individus nauséabonds j'apparais parfois comme quelqu'un de vicieux agressif et même irraisonné. Mais il ne s'agit là que de simple propagande populiste inspirée par des sentiments bien trop laxistes qui nous menèrent jadis à derniers siècles de stagnation, des sentiments que le clan Kryze semble porter en haute estime.

Aux yeux des autres nations, je suis un meneur d'hommes capables et crains pour ses idées expansionnistes, je ne suis guère apprécié des pacifistes et j'apparais souvent comme quelqu'un de facilement manipulable, je joue d'ailleurs de cette présomption durant les entrevues diplomatiques. Si l'image d'un guerrier barbare et sans cervelle suffit à la plèbe, qu'ils s'en tiennent à ces faux-semblants, cela ne fait que servir ma cause.

► Niveau santé, tout va bien ?

J'ai connu de nombreuses guerres et de nombreuses batailles, mon corps en a subi les frais malgré ma Beskar'gam. Tant de cicatrice et de membres endommagée qui ont endommagé mon corps, ainsi quelques parties de celui-ci ont dû être remplacé par des prothèses cybernétiques. Gagnant en force tout en perdant en humanité. Ainsi on peut dire sans coup férir que je possède une véritable santé de fer bien qu'elle soit mécanique. On ne devient pas le chef d'une nation guerrière uniquement basé sur la valeur du combattant en étant quelqu'un de fébrile, soyez en sûr.

► Êtes-vous sensible à la Force ? Si oui, à quel point cela a-t-il marqué votre vie ? Si non, que pensez-vous de la Force en général, et de l'Ordre Jedi ? Quelle(s) forme(s) de combat au sabre laser maitrisez-vous ?

Je ne m'intéresse guère à ces sujets puérils, que les Jetiise gardent leur prétendue magie déloyale. Un vrai combattant n'a pas besoin de ce type de passe-passe pour triompher, il se doit d'être un véritable roc et de dévouer sa vie à l'art de la guerre, sans distinction de naissance ou d'espèce. Voici l'unique voie qui compte à mes yeux. Quant aux aux Jetiise, je ne les ai jamais apprécié, j'ai d'ailleurs eu l'occasion de croiser le fer avec eux une paire de fois, en affichant quelques-uns sur mon tableau de chasse. En tant que garant de l'histoire de mon peuple, j'ai constaté qu'importe le côté, qu'il soit lumineux ou obscur il reste en conflit constant avec les fils de Manda.

Bien qu'il n'en soit pas vraiment conscient, Konrad est légèrement sensible à la force, mais il ne l'a jamais utilisé pour la bonne et simple raison qui l'ignore et qu'il n'oserait sans doute pas ses déshonorerait en utilisant celle-ci.

► Quels sont vos projets personnels ?

Arracher le coeur d'Echoy Kryze et le sentir battre dans ma main, afin de laver l'affront qu'elle osa s'infliger à elle-même en devenant une Dar'manda et en tentant de me discréditer sans preuves tangibles. Provoquer la ruine de la république Galactique pour l'affront qu'elle osa nous imposer par le passé me fournirait la plus grande joie. Enfin et surtout, permettre aux Mando'ade de retrouver leur héritage glorieux reste mon but principal et j'engagerais toutes mes forces dans ce projet durable et rendu dorénavant possible, quitte à forger les alliances les plus inattendues.



Chronologie



► -186 - 89 BBY  Konrad naquit sur Anzat, monde d'origine des Anzati et unique berceau de leur culture, il y vécut une vie rude et militariste, apprenant très tôt le coût de celle-ci lorsque sa mère disparut dès sa naissance pour reprendre son activité mercenaire, laissant le jeune garçon aux seuls soins de son père, un instructeur réputé de sa planète natale. Bien vite, il fut formé aux arts de la guerre selon ses traditions familiales, développant tour à tour ses capacités de combat, de réflexions et de dissimulation. Lorsqu'il se considéra suffisamment doué et adulte, il prit comme tous ses autres compagnons de route le choix de quitter Anzat pour mettre à profit ses capacités de combattant, en les monnayant comme mercenaire.

► - 89 à -70 BBY après de nombreuses années de tueries et de massacre, Konrad est en mesure de se faire un nom dans la galaxie, réputé sans pitié et acceptant comme ceux de sa race les missions les plus abjectes, le vampire réussit à accumuler de bonnes sommes d'argent sans trop de difficulté, affutant toujours plus ses capacités de guerriers aux dépens de son âme. Il reste cependant sur sa faim, bien conscient que ses actions chaotiques n'ont finalement aucun but, il envisage d'autres moyens de gagner sa vie mais se ravise rapidement, il a été formé pour semer la mort en tant qu'assassin, et il se tient à son rôle, bien que cela ne lui évoque pas vraiment de possibilité pour l'avenir.

► - 69 BBY Cette période d'errance solitaire toujours d'actualité, Konrad accepte finalement une mission déterminante pour le reste de ses jours. Envoyer dans les contres austères du système Mandalorien pour y tuer un riche industriel affilié au mouvement des New Mandalorians, l'Anzat est finalement vaincu au cours d'une risqué contre des personnes qu'ils pensaient disparu depuis longtemps, des Mando'ade respectant une culture guerrière passée, des hommes se prénommant les trues Mandalorians. Sévèrement battu, Konrad se résigne à mourir exécuter mais relève le défi que l'un de ses adversaires lui oppose, gagnant malgré quelques sérieuses blessures se combat de fortune, sa peine de mort initiale est finalement muée en emprisonnement, en récompense pour sa bravoure. De plus, des informations importantes le liant à ses employeurs pourront être extrait de sa personne durant sa période d'emprisonnement.

► - 68 à - 62 BBY C'est donc en captivité aux côtés des ces Mandaloriens qui se réclame comme garant des anciennes traditions, que l'Anzat va poursuivre sa vie. D'abord récalcitrant à ne serait-ce qu'adresser la parole à ses geôliers, il va finalement découvrir au sein de cette culture guerrière des éléments qui manque à sa vie. Des notions étrangères comme l'honneur, le respect du combattant et l'importance d'un but lui sont ainsi rapidement inculqués. Peu à peu, celui qui était initialement vu comme un paria indigne de la moindre confiance s'assimile à ces hommes. Un homme en particulier, Jaster Mereel et ses opinions tranchés sur sa vision de ce qu'il apprend à être le Resol'nare finisse de convaincre Konrad sur la suite des événements. De prisonnier, il passe à initier et ce pli peu à peu aux demandes de ses nouveaux camarades, bien que cela lui demande de nombreuses années de labeur, devant remettre en question ses années d'errance passées.

► -61 à - 58 BBY après une période adaptation réussie, Konrad oublie finalement son ancienne vie pour revêtir pleinement la pensée Mandalorienne. Il visite à cette occasion pour la première fois Keldabe la capitale de l'ancien système Mando 'ade, c'est au cours de ces années d'études sur place qu'il découvre les anciennes périodes de gloire des Mandaloriens et des anciennes croisades. Il comprend dans le même temps que les troubles au sein de son nouveau peuple sont intenses, et que l'attitude pacifiste des Nouveaux Mandaloriens n'aide en rien la survie de son peuple, mais il se doit de suivre les ordres du Mand'alor.

► - 57 à - 22 BBY Konrad suivra la lutte contre la deathwatch, constatant la mort de Mereel et la quasi-destruction des True Mandalorians, L'Anzat se contente de suivre son nouveau leader en la personne de Jango Fett. Incapable de revenir auprès des suivants de Satine ou rejoindre la deathwatch déshonorante. Il s'applique donc à aider à l'entrainement de la nouvelle armée clone de la république et disparaît comme ses autres frères à la mort de Fett durant la bataille de Géonosis.

► - 21 BBY à 97 ABY Ce laps de temps signe une période de réflexion pour le Mando'ad qui se tient à l'écart des troubles régnant sur Mandalore. Il retrouve la dure réalité de la vie en solitaire et exerce son métier de chasseur de primes avec bien plus de sérieux et d'efficacité qu'auparavant. Il voit tour à tour les gouvernements galactiques se succéder, la fin de la république l'avènement de l'Empire et du premier ordre, tout en étant incapable de réagir face à l'invasion du système Mandalorien et sa déchéance, l'exploitation que subit la planète et la soumission de ses frères qui implique une fois encore des systèmes politiques étrangers font disparaitre en lui l'espoir d'une paix durable avec la galaxie.

► 98 à 172 ABY La fin des régimes totalitaires et le retour d'une paix plus ou moins durable dans la galaxie, facilite le retour de Konrad sur Mandalore. Sur place il découvre des mandaloriens désoeuvré et sans idéal. Il fonde dès lors son propre clan, en rassemblant plusieurs de ses frères déchus, encore motivé par la voie du guerrier. Les Manten vont dès lors s'occuper de génération en génération à récupérer une partie de leur culture, se développant de manière stable tout en réarmant et reconstruisant les anciennes cités de Mandalore. Cet élan motive plusieurs autres clans locaux et les Vizsla ne tarde pas à leur tour à investir Keldabe avec une mentalité guerrière qui n'étonne pas l'Anzat, ce sera dès lors le début d'une longue alliance entre les deux maisons. Si Konrad a déjà pour objectif de récupérer l'espace Mandalorien, il sait pertinent qu'il n'a pour le moment pas l'appui de son peuple et que celui-ci est toute façon bien trop faible pour pouvoir agir en ces temps de troubles, l'intégralité de son oeuvre sur les années qui viennent se basera donc la réorganisation du peuple Mando.

► 173 à 195 ABY La crise de l'hyperespace favorise grandement les intentions de Konrad quant au reste des Mando'ade. Privé d'une influence extérieure intempestive, il peut se mouvoir librement et localement dans le système Mandalorien. La Maison Manten inscrit dès lors ses lettres de noblesse aux yeux de tous, influençant plusieurs autres groupes de populations de l'espace proche.  Plusieurs clans le rejoignent lorsqu'il évoque la possibilité d'un futur glorieux pour les Mando'ade et s'ils subsistent encore quelques clans encore frileux à l'idée d'une guerre, Konrad sait d'avance que les futures générations seront plus enclines à retrouver un héritage de guerrier si une éducation convenable leur est distribué, bien sur cela demande du temps et de l'investissement, mais Konrad préfère agir avec mesure pour éviter une nouvelle guerre civile.

► 196 à 227 ABY les années défilent et la reconstruction de la société Mandalorienne est comme à son accoutumée très lente, le côté taciturne et indépendantiste de chacun acquis depuis la disparition du dernier Mand'alor n'aide pas vraiment à favoriser des rapprochements entre les différentes factions Mandalorienne. Konrad se contente d'augmenter son influence sur les différents clans en s'appropriant par la même occasion à l'aide de ses puissants fonds monnétaires la réouverture de la célèbre société de MandalMotors et crée dans le même temps Mandal Akan, une firme produisant armements et droïdes de combats, dans la tradition Mandalorienne. Bien sûr tout cela n'a pour but qu'une simple production locale, mais permet un élan industriel à travers Mandalore qui n'avait plus connu ça depuis des années.

► 227 à 313 ABY La fondation de la nouvelle république fédérale signe l'avènement d'un nouveau gouvernement galactique majeur, Konrad bien conscient des méfaits de ses prédécesseurs, refuse de rejoindre une telle machinerie et rejette avec vigueur les pensées des factions plus diplomates du système mando'ad. Il continue de faire connaitre son idéal guerrier, et développe chez les clans qui sont à son écoute le principe de l'ancienne religion, qu'il redécouvrit sur Keldabe. Les Mandaloriens commencent peu à peu à se diviser en deux camps, l'un plus militariste, sous l'influence de Konrad et du chef Vizsla de l'époque et l'autre plus porter sur la mesure, la négociation et l'art noble. La maison Kryze récupère sans difficulté la tête du mouvement. Les taux de natalités semblent repartir, mais tout cela est trop lent pour Konrad qui tente par tous les moyens d'obtenir une armée digne de ce nom pour récupérer l'identité de son peuple.

► 314 - 467 ABY L'avènement du moteur Dtx-001 et des nouvelles facilités de déplacement dans l'univers permettent à Konrad de réaliser une partie de ses plans. Favorisant le fait que les territoires de la bordure extérieurs sont plus ou moins libérés de la mainmise républicaine et en proie aux mafias galactiques. Il se décide à intervenir avec son clan contre plusieurs groupes esclavagistes. Les conflits s'étalent sur de nombreuses années, et les pertes sont lourdes dans les deux camps, mais le résultat final est là. De par ses actions et à l'aide de contrats juteux signer avec les populations locales, Konrad réussit à libérer plusieurs planètes de l'influence néfastes des groupes de pillards. Les Esclaves ainsi obtenues lors de ses conquêtes sont automatiquement libéré puis rapatrié dans le système Mandalorien pour y dynamiser la natalité. Ces nouveaux venuese sont plutôt mal accueillis par les autres Clans Mando 'ade, mais après quelques années les faits sont là et les Maisons Mandaloriennes s'élargissent, malgré quelques mauvaises herbes qui finiront bien vite par reprendre le chemin de la liberté. à la fin de l'année 467, le plan de Konrad visant à façonner une nouvelle doctrine guerrière au sein de ses frères semble sur le point d'être achevé. à côté de ça, il continue de se faire connaitre dans toute la galaxie en tant que mercenaire, et ses industries se développent à présent de manière conséquente. Konrad profite de cette occasion pour trouver un moyen de trouver de nouveaux filons de Beskar rester appauvris depuis la riche exploitation Impériale puis républicaine, mais la tâche est loin d'être aisé.

► 468 - 498 ABY le scandale Politico-financier de 468 ébranle la république et les lobbyiste en profitent pour gagner de l'influence. Comme le craigner Konrad, c'est de nouveau la démocratie républicaine et corruptible qui menace l'intégrité de la galaxie. L'homme profite de l'occasion pour s'assurer que le peuple Mando'ad n'oublie pas les problèmes déjà encourus par le passé et va pour la première fois user de la diplomatie auprès des siens. En quelques années, la fracture qui séparait les deux mouvements militaristes et diplomates se réduit peu à peu. L'époque de la discorde entre les Maisons Mandalorienne semblent lointaines et c'est Konrad qui tendra la main en premier aux autres clans en initiant par la même occasion la première réunion officielle rassemblant les maisons majeures du système Mandalorien. C'est à cette occasion qu'il se fera remarquer à la fois pour ses talents d'orateur mais aussi et surtout ses prouesses martiales auprès des autres chefs de Clans. Il fera connaissance à cette occasion avec une jeune chef de Clan Mandalorienne, Élia Solaris leur vision de la culture Mandalorienne et leurs sentiments indépendantistes les rapprocheront rapidement amenant alors à une relation sérieuse, une première pour l'Anzat. Konrad adoptant par la même occasion les trois enfants d'Élisa, veuve depuis la mort de leurs pères lors d'un contrat particulièrement risqué impliquant plusieurs Jedi.

► 499 - 507 ABY  : La déclaration de la république concernant les huts et l'ouverture d'un conflit ouvert laisse à Konrad le champ libre pour mettre en place son objectif ultime. Son plan audacieux se résume à reprendre le contrôle total du système Mandalorien alors en partie contrôlé et influencer par les forces républicaines. Pour ce faire, il offre dans un premier temps son soutien aux cartels Huts, s'assurant des contrats juteux tout en favorisant la perte de notoriété de la République. Ces missions sont gardées secrètes et n'impliquent que très peu de personnes, il s'agit la plupart du temps d'assassinat ou d'attentat de lieux très sécurisé visant à développer une image de terreur au sein de la population civile, Konrad connu pour ses nombreuses années de guérilla représente l'homme idéal pour de telles missions. C'est cependant en 504 qu'il rencontrera de la résistance de la part de plusieurs Jedi, il ne retiendra pourtant que le nom de Gaben Davoros, Jedi chargeait de sécuriser une transaction monétaire qui tournera rapidement mal. à côté de ça, l'Anzat continue son projet de réunification du peuple Mandalorien et c'est après une seconde réunion officielle qu'il est finalement déclaré à l'unanimité par les chefs de Clans comme nouveau Mand'alor, un rôle antique qui n'avait plus été occuper depuis de nombreux siècles. Dès son arrivée au pouvoir, Konrad favorise l'industrie et l'armement massif de ses nouvelles troupes. Il achève la construction d'une vaste flotte Mandalorienne en demandant aux clans leur appuie pour cette tâche difficile. Le tissu industriel qu'il avait initié des années plus tôt, lors de la création de ses entreprises tourne à plein régime, et la flotte Mandalorienne nécessaire à la conquête du système est rapidement produite. Dans le même temps, il continue de favoriser le mercenariat au sein de son peuple et ces périodes de troubles lui permettent d'obtenir d’importantes sommes d'argent, investis directement dans sa prochaine campagne militaire. Les Mando'ade font de nouveau parler d'eux dans toute la galaxie.

► 508 ABY  à présent reconnu comme chef suprême, Mand'alor décide de passer à l'action avec un coup d'éclat. La première cible des Mando'ad sera finalement Mandallia, planètes des géants du même nom sous contrôle républicain. Après ce premier succès et les soutiens de la population locale, Konrad se décide à lancer une série d'invasions sur les différents mondes de l'espace Mandalorien. Lui et ses troupes se confrontent aux théâtres les plus difficiles, car si le gros de la flotte républicaine n'a pas encore eu le temps d'agir pour contrecarrer ses plans, les mondes occupés ne sont pas pour autant sans défenses. c'est durant cette campagne sanglante mais expéditive que les combattants Mandaloriens décerneront à Konrad le titre de Glorieux, suite à ses nombreux succès militaires. Reconnu par tous comme un héros de par sa participation active et la restructuration de la nouvelle armée Mandalorienne, Mand'alor sait cependant qu'une partie de son auditoire ne semble pas particulièrement attentive à ses projets de conquêtes. Les vieux conflits entre militariste et diplomates ressurgissent alors que l'espace Mandalorien est sur le point d'être entièrement libéré. Konrad reste cependant distant, souhaitant avant tout régler le conflit contre la république avant de régler ses propres problèmes internes.

► 509 ABY  Au cours de l'année 509 il ne reste bientôt plus qu'une dernière planète sous le joug de la république, il s'agit d'Ordo. Mand'alor est sur le point de porter l'ultime estocade, mais la prise de la planète s'avère plus compliquée que prévu, les républicains ont été en mesure cette fois-ci d'envoyer des renforts supplémentaires, la planète ne tombera pas facilement. Le clan Manten ainsi que plusieurs autres s'attaquent donc au bastion principal de la planète avec l'appui du Mand'alor. Alors que celui-ci charge les autres clans de s'occuper des autres points-clés de la planète. Dugan Vizsla, second du chef du même clan et proche de Konrad se propose alors pour surveiller les agissements du clan Kryze. Conscient que les conflits entre Militaristes et diplomates ne sont pas encore résolus, Konrad voit l'occasion idéale de tendre une nouvelle fois la main au parti adverse, il accepte donc la proposition de Dugan avec hâte. Après quelques jours de luttes intenses, la capitale d'Ordo est conquise et les forces républicaines sont balayées. Les pertes Mandaloriennes sont superficielles, mais il est bientôt de notoriété publique que le chef du clan Kryze est tombé durant la fin de campagne. Konrad demande directement des informations supplémentaires au jeune Dugan, qui nie bien vite toute application dans la tragédie. Le Mand'alor ne souhaite pas voir ses projets de conquêtes réduits à néant pour un simple conflit, et tente donc directement un rapprochement à la nouvelle dirigeante de la maison Kryze, mais celle-ci ne semble pas plus encline que ses parents à le suivre. Bien trop occupé à administrer l'espace Mandalorien reconquis, Konrad ne s'aperçoit de la défection du clan Kryze qu'avec trop de retard. S'il est initialement tenté de réagir par la force, sa fille l'en dissuade rapidement, elle lui révelera des informations obtenues lors d'un entretien avec des représentants du clan Kryze. Konrad réalise alors que Dugan à sans doute exécuter les parents d'Echoy pour s'assurer que les représentants du partie Diplomate ne seront plus une menace pour les prochaines campagnes Mandaloriennes.

► 510 à 515 ABY  Le bilan de campagne est donc mitigé, si la stratégie de guerre éclair de Konrad a permis une libération totale de l'espace Mandalorien, les actions de Dugan ont fragilisé l'harmonie entre les Mando 'ade. Il réprimera sévèrement le jeune homme, tout en conservant l'ancienne alliance avec le clan Vizsla. La mort d'Élisa lors d'une risque contre des troupes républicaines achèvent les dernières idées de paix durable avec la République fédérale. Konrad est véritablement motivé à détruire le gouvernement en place par tous les moyens. Usant de son influence et de ses propres ressources financières pour se rapprocher de plusieurs lobbyiste corrompues, accumulant richesse et informations cruciales pour l'avenir. Il continuera les années suivantes à consolider l'armée Mandalorienne, en formant un conseil militaire regroupant les hommes les plus capables de l'espace Mando'ad. Dans le même temps, Konrad dès la fin de ses conquêtes met en place un système d'assimilations des populations locales à la culture Mandalorienne, permettant ainsi une croissance inédite de la population Mandalorienne bien que cela ne soit que de jeunes initiés récupérer parmi les populations anciennement opprimées par la république. Konrad encourage dans le même temps les parias galactiques à se rapprocher de l'espace Mandalorien pour oublier leurs anciennes vies, ces têtes brûlées sont rapidement brisées par les rudes enseignements Mandaloriens. Konrad n'agira finalement pas directement contre le clan Kryze, préférant intervenir en personne à l'avenir avec les responsables de cette affaire. L'assimilation de la culture Mandalorienne sur les nouveaux mondes libérés est grandement favorisée par les siècles précédents de doctrine militaire qu'il a lui-même initiée, reste alors à trouver des partisans pour les conflits à venir. Si les huts ont permis une alliance de circonstance convenable reste à voir si celle-ci pourra être perpétuée par la suite. Le glorieux enverra en outre sa fille sur Roche,  afin de lier une alliance avec le peuple Verpine, proclamant la planète sous la protection des Mando'ade.

► 515 à 517 ABY  Mand'alor continue donc son rapprochement avec les différents cartels Huts en place, les intérêts communs des deux groupes et les contrats passés forment les bases solides d'un début d'union, mais aucun accord n'est véritablement signer. Konrad souhaitant rencontrer en personne les dirigeants des dites factions avant de prendre un avis définitif sur l'avenir. L'Anzati ne s'arrête pas seulement aux hutts, et tente de se rapprocher des principaux groupes indépendants, notamment Hapès par le biais de sa fille en tant que diplomate mais aussi la Nébuleuse noir. Les principaux efforts industriels entamés sur Mandalore amène la planète à regagner un statu de place forte galactique, rendant toute agression directe bien plus difficile que par le passé, la très grande majorité de la population Mando'ad est satisfaite de cette politique militariste, mais l'écho d'une guerre civile inquiète l'ensemble de la société Mandalorienne. À la fin de l'année 517 lors d'un voyage sur Shogun, Konrad visualisera dans son esprit l'image d'une guerre destructrice. Interprétant ça directement comme une menace divine provenant de Kad Ha'rangir. Là où d'autres y verraient un simple délire paranoïaque où un bon prétexte pour favoriser les prochaines invasions Mandalorienne que l'homme désire tant. Une chose est cependant sûre, la prochaine croisade Mandalorienne risquerait bien d'être imminente. Konrad conscient des dangers de l'avenir n'a pas pour autant effacé de son esprit cette envie de revanche sur la République et se tient dorénavant prêt à défendre ses idéaux et ceux de son peuple à n'importe quel prix.






Konrad Manten


► Age 25 ans
► Comment as-tu trouvé le forum Top site !
► Un petit mot Hâte de voir ce que ça va donner et si je passe la validation


► Pour le recensement
Code:
<lien> Michael Fassbender ►</lien> Konrad Manten
avatar
Chef de clan mandalorien
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 05/01/2018

    Messages : 100

    Crédits galactiques : 400

    Cristaux Kyber : 16

    Avatar : Jessica Matten

    Crédits : moi-même

    Disponibilité rp : libre

    DC : Eryndal, Kaedwell, Jake

    Inventaire : armure de combat mandalorienne peinte en noir et rouge, jetpack, grappin, pistolet blaster lourd, droïde de reconnaissance, navette légère.

  • Posté le Sam 24 Fév - 12:49

    Message n°6880 (2)

Bienvenue officiellement, vil lâche assassin (oui je viens te narguer avec ma petite Echoy )
J'ai des preuves tangibles, moi mossieur

Bon courage pour ta fiche, en cas de nouvelles questions, tu connais déjà la maison
Personnellement j'aurais vu le Mandalore un peu plus vieux, vu que la reconquête s'est passée il y a déjà 10 ans
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 24 Fév - 12:56

    Message n°6882 (3)

Ouuuh un mandalorien, et pas n'importe lequel !
Bon courage pour ta fiche, Konrad ! Hâte de lire la suite !

Et bienvenue parmi-nous yoda
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 24 Fév - 12:58

    Message n°6883 (4)

Salut traître ! :p

Et officiellement bienvenue parmi nous !
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 24 Fév - 14:58

    Message n°6888 (5)

ouh ouh, j'approuve le choix d'avatar.
bienvenue officiellement et bon courage pour ta fiche !
avatar
La Main Noire
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 15/08/2017

    Messages : 1606

    Crédits galactiques : 474

    Cristaux Kyber : 15

    Avatar : Ben Schamma

    Crédits : sophia (avatar & gifs)

    Disponibilité rp : demandez toujours !

    DC : Kaedwell, Echoy, Jake

    Inventaire : double sabre-laser, lance-fléchettes, droïde de reconnaissance, droïde médical, porg, grumpy cat, motojet, chasseur biplace.

  • Posté le Sam 10 Mar - 16:25

    Message n°7694 (6)

Hello, je viens aux nouvelles. Souhaites-tu un délais pour terminer ta fiche ?





Pokésith, attaquez-les tous !:

avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Ven 16 Mar - 23:35

    Message n°7971 (7)

Bonsoir et merci pour l'accueil ! Effectivement, j'aurais apprécié un léger délais supplémentaire au vu de quelques petits soucis irl :)
avatar
La Main Noire
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 15/08/2017

    Messages : 1606

    Crédits galactiques : 474

    Cristaux Kyber : 15

    Avatar : Ben Schamma

    Crédits : sophia (avatar & gifs)

    Disponibilité rp : demandez toujours !

    DC : Kaedwell, Echoy, Jake

    Inventaire : double sabre-laser, lance-fléchettes, droïde de reconnaissance, droïde médical, porg, grumpy cat, motojet, chasseur biplace.

  • Posté le Ven 16 Mar - 23:48

    Message n°7973 (8)

Pas de soucis ! Une semaine devrait aller, j'espère.





Pokésith, attaquez-les tous !:

avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 18 Mar - 16:16

    Message n°8041 (9)

Bienvenue officiellement ! (A la bourre certes, la ponctualité n'est pas ma qualité première xD)

Fassbender

J'ai hâte de te voir évoluer en jeu. Ca promet !
Bon courage pour ta fiche :coeur:



Sexy, Wild & Free
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Mer 28 Mar - 23:32

    Message n°8522 (10)

Validé tu es, jeune voyageur !


Et le Mandalore est dans la place ! Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de lire la suite de tes aventures en RP J'aime beaucoup le fait qu'il ne soit pas totalement responsable de la mort des parents d'Echoy, ça laisse une petite touche d'espoir quant à leur relation

Félicitations cher membre, te voilà validé ! A présent que tu fais partie de ce monde de fous, les choses sérieuses peuvent débuter : tes aventures au sein de cette galaxie lointaine, très lointaine. N'oublie pas d'aller flâner sur ces quelques liens ci-dessous pour compléter fiches de liens et inventaires, entre autres. Si jamais tu as la moindre question, n'hésite pas à prendre contact avec Eryndal qui se fera un plaisir de t'extorquer quelques crédits en échange de ses réponses.

Bref, sur ces mots doux, toute l'équipe te souhaite un bon jeu sur STAR WARS ASCENSION !
Fiche de liens
Demande de RP
Journal de bord
Flood en folie
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté

    Message n°0 (11)