Star Wars Ascension


[E.1, Acte 2] L'avènement du Chancelier

Star Wars Ascension » Dantooine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Ven 9 Fév - 22:19

    Message n°6309 (21)

Rhéa suivit volontiers le dénommé Qin Vos, Marquis de truc et leader de machin chouette. La zeltronne n'avait rien retenu de son pédigré et tout ce qui était rentré dans sa petite tête était son ascendance apparemment noble. C'était largement suffisant pour qu'elle lui porte un minimum d'intérêt. Enfin plus qu'à ses camarades pilotes ça c'était certain. De toute manière c'est pas comme si elle avait mieux à faire. Alors autant suivre le vieux noble super bien éduqué et bourré de charisme.

Rhéa assista à l'échange entre Qin Vos et le gradé de la sécurité avec un certain désintérêt. Elle se fichait pas mal de savoir que le Chancelier était en retard et encore plus des raisons de ce retard. Il était probablement mécontent de sa coiffure et déversait sa bile sur ses serviteurs qui n'avaient d'autre travail que de s'occuper de sa petite personne. Plutôt franche de nature, la zeltronne ne portait pas les politiques dans son cœur. Alors le plus puissant d’entre eux encore moins... Alors que l'ennui guettait à nouveau elle agrippa un serveur et reprit un verre d'une de ces délicieuses liqueurs qu'on trouvait rarement dans les bouges qu'elle fréquentait d'habitude. Côtoyer les riches et les puissants avait au moins cet intérêt la...


- Ahhh. Ca fait du bien par où ça passe. lâcha-t-elle légèrement guillerette en faisant un clin d’œil peu discret au droïde qui accompagnait Vos.

Rhéa se moquait généralement du regard des autres mais elle commençait à faire un peu potiche à son goût. Ca manquait d'action dans le coin. Son cavalier semblait fortement s'inquiéter du retard du Chancelier et cherchait à présent à convaincre le grouillot en uniforme qu'il devait prendre ça au sérieux. Elle soupira devant tout ce cinéma qui était voué à l'échec. Ce type n'avait pas l'air du genre à se laisser convaincre. La zeltronne profita d'un instant durant lequel le type détourna le regard du couple pour tirer légèrement la manche de la bure de Vos.


- Vous n'arriverez pas à vos fins Marquis. Et puis ça prendra trop de temps. Si vous voulez je peux faire diversion. se contenta-t-elle de dire à voix basse, un sourire espiègle sur le visage.



Sexy, Wild & Free
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Sam 10 Fév - 11:43

    Message n°6322 (22)

Petite intervention du MJ


Le capitaine, les mains croisées dans son dos dans une attitude très martiale, hausse à demi un sourcil narquois alors que le Marquis ne peut s’empêcher de lui dire quoi faire alors même qu’il en a spécifié l’intention contraire. Un léger soupir s’échappe de ses narines bien qu’il garde une expression de patience sur ses traits habituellement sévères. « Vos conclusions sont quelques peu hâtives, Excellence. Je n’ai jamais dit que je n’avais pas eu de nouvelles de la part du Chancelier Halcyon. » Bien au contraire même, autrement il n’aurait pas fulminé avec ses collègues. « Et… justement, il estime l’importance de cette journée à un point que vous ne pourriez imaginer. », ajoute-t-il en hochant légèrement la tête, sans faire de commentaires sur cette perturbation que Qin pourrait ressentir. Contrairement à ce que son rôle ou son air pourraient laisser présager, il ne mésestime pas les courants de la Force ni ceux qui y sont sensibles, mais il garde malgré tout l’assurance qui lui est propre concernant la bonne santé du Chancelier.

« Quoique vous sentiez, je peux vous assurer, grâce au système de sécurité que vous mentionnez si bien, que le Chancelier se porte à merveille. Et il ne souhaite pas être dérangé tant qu’il ne sera pas sorti. » Les ordres sont les ordres, surtout quand Halcyon a l’art et la manière de les formuler. Le regard du capitaine se porte sur Rhéa alors qu’elle vient de vider d’un trait un verre de liqueur. S’il reste impassible, il n’en pense pas moins avec austérité, mais n’a guère l’occasion de se demander si tous les jeunes officiers sont de cet acabit et d’en plaindre la République, car la sonnerie de son holocom le rappelle brusquement à ses obligations. Il amorce un geste d’excuse à l’intention de ses interlocuteurs en s’éloignant légèrement. Alors qu’il garde un œil sur les deux invités et qu’il est le seul à entendre ce qui se dit, ses sourcils se froncent légèrement et il marmonne à l’attention de son interlocuteur. « Non. Ne faites rien pour le moment. », sont les bribes que vous pouvez entendre, tandis que dans le couloir se presse un employé du palais portant un large plateau de fruits de mer qui lui masque partiellement la vue et qui heurte alors de plein fouet la jeune pilote zeltrone. Le plateau se renverse sur l’uniforme d’apparat, le serveur perd l’équilibre dans un cri de surprise avant de se répandre en excuses.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 10 Fév - 16:29

    Message n°6332 (23)

En deux temps, trois mouvements, Fyr dégagea un passage dans la foule pour que Verga puisse s’avancer en toute tranquillité. Plutôt pratique, pour lui qui n’avait qu’un amour très relatif des bains de foule. Ils n’eurent cependant pas à s’engager très profondément dans la foule pour que quelque chose fasse ralentir le pas de Lysander.
Les bribes d’une conversation lui parvint aux oreilles au moment où ils traversaient le premier groupe de badauds.
Ce n’était pas tant les mots qui firent réagir l’Apprenti Sith, mais le ton de l’homme qui parlait. Il crachait ses mots plus qu’il ne les prononçait et toute sa rancœur transpirait de lui. Il n’était manifestement pas là de gaité de cœur.

Fyr se mit à ralentir, juste assez pour que son employeur ait le temps d’entendre parler des jedis et des égoûts. Cela devenait intéressant. Encore fallait-il en savoir un peu plus pour découvrir une information concrète. Aussi, profitant que le Mando’ade ralentissait encore un peu le pas, il lui fit un petit signe de la main, qu’il comprit aussitôt.

« On s’en contentera ! Inutile de transpercer la foule. Au moins, nous serons plus vite repartis. » répliqua-t-il sur le même ton en tournant son attention sur la scène au loin. En apparence tout du moins, car Lysander profita que l’attention de Fyr se focalise ailleurs que sur lui pour étendre le plus discrètement possible son esprit vers celui du badaud.

Réveillant la Force qu’il camouflait avec soin, Vadith projeta une aura de persuasion sur l’homme à quelques pas de lui. Il voulait le faire parler, lui donner une envie irrépressible de s'étendre sur l’affaire quand bien même son ami l’avait appelé à la prudence.
L’exercice était difficile, au milieu de cette immense foule dont il percevait l’essence comme une grande entité mouvante, où parfois perçaient quelques individus. Sa cible était proche cependant, et il espéra l’avoir bien localisée...


Lancer de dé:
Lancer de dé : Perception, rang 2 : échec
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 11 Fév - 20:23

    Message n°6388 (24)

Se pouvait-il qu’il se fourvoie ? Qin était persuadé qu’il y aurait ce soir un événement sortant de l’ordinaire, mais peut être que finalement cela n’aurait rien à voir avec le Chancelier Suprême lui-même ? S’agirait-il d’un événement naturel, ou bien était-ce une chose qui allait lui arriver à lui, comme une sorte d’attaque ? Vos lissa sa barbe d’une main machinale, un peu perplexe à mesure que le capitaine réfutait ses inquiétudes. Bien sûr il restait une autre hypothèse, une hypothèse peu probable et inquiétante. Et si le capitaine mentait ? Il avait pourtant fort peu de raisons de trahir la République et le Chancelier, membre d’un corps d’élite disposant de nombreux avantages, bien rémunéré et logé, jouissant de la considération de tous.

Mais parfois on donnait tout à un chien et il vous mordait quand même la main… Si le capitaine mentait il s’agirait alors de prendre les choses en main, justement. Mais d’abord… Vos plissa les yeux, entrant dans l’état que feu maître Shipias appelait « le roc sur la montagne ondulée », laissant ses perceptions sortir de son corps et se diffuser, étendant ses sens bien au-delà de de ceux des hommes ordinaires. Un million de voies et de voix, les flammes vitales de nombreuses présences, les murmures plus si discrets, Vos aurait pu se concentrer sur toutes sortes de choses mais il focalisa sa considérable capacité de concentration et de perception surnaturelle sur une et une seule chose : le capitaine disait-il la vérité ?

Analysant ses paroles d’une façon ésotérique plus que dialectique, Vos revoyait tout, le moindre frémissement interprété, la sincérité décelée derrière l’intonation ordinaire. Il restait cependant possible qu’il échoue à déterminer si le capitaine mentait oui ou non, à cause de l’entraînement de ce dernier qui avait été formé spécialement pour résister à la Force et à ses utilisateurs et dont l’aura était particulièrement difficile à lire.

Finalement Vos émergea de sa tentative, s’apprêtant à tirer les conclusions de sa découverte ou de son absence de découverte juste quand la jeune femme officier était percutée pet une montagne de fruits de mer et seuls ses réflexes foudroyants lui permirent d’éviter l’assaut d’un homard jaune de Livoroil et de plusieurs mollusques volant vers lui en formation serrée.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 11 Fév - 21:12

    Message n°6393 (25)

Certaines fois, il valait mieux se taire. Rhéa venait d'en faire l’amère expérience. A peine la zeltronne avait proposé à son cavalier du jour de faire diversion que le destin décida de céder à ses caprices. L'officier n'était pas maladroite mais elle ne put empêcher la collision avec le serveur. Le fait que la scène se déroule dans un couloir ne changeait rien à l'affaire. Même au beau milieu de la grande salle, Rhéa n'aurait pas pu l'éviter. Karma is a bitch. Et puis Vos n'avait pas l'air d'en avoir besoin de toute façon...

L'immense plateau de fruits de mer se déversa sur elle tel un torrent, déposant toute la palette gustative qu'on pouvait attendre d'un tel événement. Dégoulinante, la zeltronne resta quoi quelques instants, choquée avant que la petite voix nasillarde contrite du serveur ne la sorte de sa catatonie. Son regard se posa sur l'employé mais l'auditoire attentif ne perçut aucune colère. Rhéa n'était pas du genre à péter un câble pour si peu. Elle s’épousseta comme si elle avait un peu de poussière sur l'épaule en rassurant le petit jeune.
Ne vous inquiétez pas. Ce n'est rien. fit-elle d'une voix mesurée avec un léger sourire avant de se tourner vers le Capitaine et lui faire signe d'approcher.

- Pourriez-vous m'indiquer un endroit où je pourrais me rafraîchir ? Ou à défaut, quelqu'un qui le pourrait ?

Rhéa avait remarqué l'apparent dédain de ce grouillot en uniforme. Ou du moins l'alcool lui avait fait remarquer... Elle n'avait même pas besoin d'utiliser de son empathie pour ça. Si l'officier n'était pas du genre à juger autrui, il fallait avouer que la plupart des responsables de la sécurité était de la trempe de celui qui se tenait devant elle. Ou alors elle en était tout simplement la cause ? De la à rendre certaines personnes nerveuses ? L’hypothèse se tenait. Rhéa se tourna enfin vers Qin Vos.

- Pardonnez moi, je dois vous laisser quelques instants. Il me semble que la délégation se trouve de l'autre côté de la salle. Il me semble avoir aperçu une vieille connaissance qui officiait en tant que professeur à l'académie d'Hapes encore récemment. Vous ne pourrez pas le manquer.

- Capitaine, si vous voulez bien vous donner la peine. conclut-elle en exagérant ses gestes et son intonation, se moquant presque ouvertement de ce dernier.



Sexy, Wild & Free
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 11 Fév - 21:20

    Message n°6394 (26)

Le MJ du dimanche


A l’intérieur du palais, Qin doit se rendre à l’évidence que le capitaine était sincère et qu’il est totalement convaincu concernant la bonne santé du Chancelier et de la qualité du dispositif de sécurité en place. Toutefois la perception accrue de l’ancien maitre Jedi peut également déceler une certaine tension dans l’aura de l’officier, comme s’il attendait que quelque chose se passe avec une certaine impatience. Mais quoi ? Là est toute la question… Mais alors que le plateau de fruits de mer et que les homards volent, voilà que le capitaine s’est volatilisé, sans doute retourné à son poste. C’est du coup le serviteur encore tout gêné qui indique à Rhéa le chemin vers les plus proches commodités.

A l’extérieur, du côté de Lysander, plutôt que d’être encouragé à parler du sujet épineux que ses amis préfèrent ne pas aborder, le passant se met plutôt à déblatérer du nombre de pintes qu’ils ont avalées hier soir. Cela suffit à faire lever les yeux au ciel de l’un et à déclencher le rire de son autre comparse. « Puisque ça t’amuse, on en reparle du soir où on a dû te trainer parce que t’étais ivre mort alors qu’on était censé préparer la manif ? », rétorque le premier avec un agacement certain, tandis que son regard mobile balaye les lieux. « Vous auriez pu me casser le nez en me lâchant dans ce trou à rat qui vous sert de QG. » Son comparse hausse les épaules : manifestement il ne s’est pas cassé le nez alors ça n’a aucune importance. Retrouvant le silence en croisant une petite patrouille des forces républicaine, le groupe se disperse alors dans le reste de la foule.

A la cantina à ciel ouvert, tandis que les uns boivent et les autres négocient, éclate alors une furieuse dispute entre deux habitants de la ville. Apparemment ils ont quelques divergences politiques mais alors que des judiciaires s’approchent pour les séparer, la dispute se transforme en bagarre et plusieurs coups partent, frappent des figures ou font voler des verres. Les gens trépignent, se marchent sur les pieds, on se pousse et c’est le vieux barbu bien content de cette belle journée, Mika, qui se mange un poing dans la figure de la part d’un inconnu.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Mer 14 Fév - 13:10

    Message n°6448 (27)

La peste soit des foules. La perception de Lysander n’avait fait que papillonner d’esprit en esprit. Il avait été aussi incapable d’isoler sa cible, que si on lui avait demandé de différencier une morue d’un cabillaud.
S’il avait échoué, c’était parce que cet homme, qui déblatérait à propos de son débit de boisson, était désespérément commun. Vadith n’était pas responsable de sa vacuité. C’était sur cette pensée forte que le jeune pris une inspiration en tâchant de conserver un air détaché, malgré son échec cuisant. Ce n’était pas le moment de songer à revoir ses exercices de concentration, car déjà, le petit groupe se dispersait, au plus grand dam de Vadith.
Du coin de l’œil, l’Apprenti observa Fyr, puis le badaud qui s’éloignait en transperçant la foule à son tour. Peut-être n’en apprendrait-il plus rien. Ou peut-être avait-il une chance infime que cet homme lui en apprenne plus. Il n’avait qu’une fraction de seconde pour se décider.

Sans prendre la peine de prévenir son escorte — après tout, c’était son métier de ne pas le perdre de vue — Vadith s’engagea à la suite du badaud. Il se faufila avec souplesse entre les gens, tout en glissant dans sa poche une main qui tâtonna à la recherche de quelque chose.
« Excusez-moi, monsieur ? »
Tendant quelques crédits dans sa main à demi fermée, il ajouta afin de convaincre le manifestant de s’arrêter : « Je crois que vous venez de faire tomber votre monnaie. »

Lorsqu'il fut assez proche de lui, Vadith chuchota quelques mots rapides, afin de ne pas attirer l’attention sur eux plus que Fyr, sûrement sur ses talons, ne le faisait déjà : « Nous avons tous deux un but commun. Je peux vous aider, là où les Jedis ont échoué. » Baissant les yeux sur les crédits qu’il déposait dans la main de l’inconnu, il rajouta rapidement tandis que la silhouette de Fyr paraissait dans son dos : « Je paie la tournée. »

Une vague de frustration l’irradia lorsqu’il sentit qu’il ne parvenait pas à soumettre la Force, ne serait-ce que pour influencer l’esprit de cet individu pourtant tout à fait banal. Était-ce la pression de l’échec ? S’il continuait à manquer ainsi de maîtrise, il allait sûrement devoir envisager une reconversion professionnelle. Ça payait bien, mercenaire, non ?

Lancer de dé:
Échec, la malédiction est officiellement transmise  
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Mer 14 Fév - 20:52

    Message n°6477 (28)

Si Sera avait espéré capter la moindre parole digne d’intérêt, elle avait été profondément déçue. Non pas que leur avancée ait fait se méfier les gens environnants, en fait ils avaient continué de parler presque comme si de rien n’était. Du coin de l’œil, la Mando’ade capta la vraie raison de la dispersion. Une patrouille de garde républicain. Tant pis pour eux. Déjà, la Mandalorienne songe à ce qu’elle peut faire pour avancer encore plus, alors que la foule se densifie. Elle se tourne vers son client, et le découvre déjà en train de se déplacer.

Elle ne l’a pas vraiment quitté des yeux, alors le jeune homme n’est pas aller bien loin, mais il semble ne pas se soucier de son garde du corps. Il n’essaye pas vraiment de la perdre, mais ne s’attarde pas non plus pour surveiller qu’elle le suit. Et il n’est pas bien difficile pour elle de le faire. Alors que les deux hommes se faufilent entre les passants, elle avance simplement et attend que l’on s’écarte devant elle. Personne n’a vraiment envie de se retrouver entre un guerrier en armure et sa proie.

Ce que son client fait, elle n’en a pas la moindre idée. Il semble pourchasser quelqu’un et il faut un moment à la jeune femme pour reconnaître l’un des hommes qui parlaient tout à l’heure. Verga finit par parvenir à le rejoindre et semblait occupé à lui dire quelque chose que Sera ne réussit à entendre que partiellement alors qu’elle approchait enfin.

Le jeune homme ne tarda pas à ajouter quelque chose, une tournée. Etait-ce bien le moment ? Et surtout à un inconnu. Il n’était pas difficile de comprendre que quelque chose se tramait derrière tout ça. Comportement suspect sans aucun doute, le genre qu’elle devrait rapporter au patron une fois toute cette affaire terminée. Mais en attendant… La jeune Mando’ade était curieuse. Si elle pouvait passer la journée à faire autre chose que simplement suivre ce mec dans cette ville inconnue, elle se considérerait gagnante.

Peut-être qu’avec un peu d’aide…

« Vous feriez mieux d’écouter ce qu’il a à dire. » glissa la voix déformée du Mandalorien, en approchant encore d’un pas, l’armure projetant son ombre sur les deux hommes.

C’était une approche un peu brute, mais sans savoir ce que recherchait Verga ou ce qu’il s’était déjà dit entre les deux hommes, elle avait choisi la solution la plus simple. Et puis, peu de gens prenaient le risque d’embêter un guerrier en armure complète sans avoir l’équipement adéquat.

Au moins pour survivre à un coup de tête.

Lancer de dé:
Ici Réussite parce qu'il faut bien que quelqu'un fasse le boulot
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Ven 16 Fév - 13:41

    Message n°6550 (29)

Le capitaine était donc sincère. Qin était à la fois soulagé de constater que les forces de sécurité ne représentaient pas un danger, et inquiet de sa propre confusion. Y avait-il seulement quelque chose qui déraillerait aujourd’hui ? Etait-il totalement égaré par des perceptions biaisées ? Il avait toujours fait confiance aux intuitions surnaturelles qui étaient le propre des utilisateurs de la Force et permettaient non seulement de réagir plus vite qu’aucun individu ordinaire lors des combats mais aussi d’anticiper des dangers et des bouleversements parfois moins immédiats. Pourtant puisque le Chancelier allait bien et que rien de particulier ne semblait devoir venir bouleverser la petite chorégraphie politique en cours…

Il avait bien senti l’impatience de l’officier qui semblait trépigner, désirant vivement qu’une certaine chose se produise, mais cela pouvait être tout et n’importe quoi. Etait-il possible que le fait anormal et dangereux pour la suite de la journée soit, précisément, qu’il ne se soit encore rien passé de ce qu’espérait le capitaine ? Possible mais désormais échaudé Qin allait bien se garder de toute manifestation voyante, il représentait non seulement lui-même mais aussi les mondes d’Utopia. L’incident précédent n’avait eu que deux témoins et on pouvait espérer que les holos n’en fassent pas gorge chaude dès le lendemain, mais ce n’était pas une raison pour se couvrir de ridicule.

Et en même temps, se disait-il en ajustant machinalement le col de sa tunique pour qu’il tombe mieux sous sa bure, il avait bien senti quelque chose. Soupirant, l’ancien maître jedi se tourna vers son droïde de protocole.

« - Droïde, tu vas rester ici discrètement et scanner les fréquences radios auxquelles tu as accès à la recherche d’une activité anormale. Préviens-moi par com si tu décèles quelque chose. »

De son côté Qin allait marcher. S’écartant de l’agitation générale, il comptait arpenter les zones peu fréquentées contiguës aux espaces de sécurité, à la recherche d’une chose anormale. Il retint un sourire ironique en commençant cette mission de patrouille qu’il s’infligeait à lui-même et qui était digne d’une tâche de padawan.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 18 Fév - 19:41

    Message n°6661 (30)

Rhéa n'avait pas réussi sa petite entreprise de déstabilisation du capitaine. Apparemment ce dernier semblait pressé et avait pris la tangente dès qu'il put. La zeltronne n'aurait pas le loisir de l'observer dans un rôle de laquais. Elle avait aussi abandonné le marquis mais elle n'avait pas vraiment le choix. Ce dernier n'avait même daigné lui répondre ou lui adresser une quelconque attention.

Toujours dégoulinante de fruits de mer, la pilote suivit l'infortuné serveur jusqu'aux WC afin de se refaire une beauté. Enfin façon de parler. Il n'était pas question de refaire son maquillage même si elle n'aurait pas dit non. Sa première priorité fut d'enlever les derniers fruits de mer qui semblaient se plaire sur sa tenue d'apparat réglementaire. Elle n'aimait pas cet accoutrement mais on ne pouvait pas faire plus officiel que cette réception. A la vue de ses antécédents, Rhéa n'avait pas spécialement le loisir de paraître négligée en une telle occasion.

Si elle était débrouillarde et réussirait probablement à nettoyer sa tenue pour sauvegarder les apparences, la simple odeur de la mer allait la poursuivre tout le restant de la soirée. La zeltronne ne pouvait pas se le permettre. Cependant, elle se trouvait actuellement dans un lieu sécurisé. Elle n'aurait donc pas facilement accès aux étages et à une hypothétique chambre munie d'une garde-robe à son goût. L'idée trotta plusieurs minutes dans sa tête, le temps d'enlever une dernière crevette d'une de ses poches.

La deuxième solution serait d'emprunter la tenue d'un de ses camarades officier. L'image du baratineur qui l'avait ennuyé plus tôt lui vint rapidement à l'esprit. Si elle l'avait légèrement envoyé bouler pour faire un brin de chemin en compagnie d'un haut dignitaire, elle avait tout de même remarqué un certain intérêt. Après tout, le type l'avait tchatché une petite demi-heure en vantant ses mérites de pilote. Soit il était extrêmement imbu de sa personne, soit il était intéressé... La pilote se servirait de ça pour l'attirer à l'écart – Les toilettes feraient l'affaire- et lui piquer sa tenue. Si ça pouvait le mettre dans l'embarras par la même occasion !

Rhéa opta donc pour la solution compliquée qui lui permettrait de faire bonne figure. Elle ne comptait clairement pas puer la poiscaille toute la soirée ! La zeltronne s'amuserait sans doute un max en mettant son plan à exécution. Au pire, elle risquait quoi ? Une énième mise à pied ?

L'officier finit de se débarbouiller du mieux qu'elle put et retourna vers la grande salle. Elle s'arrêta à l'entrée et chercha du regard son camarade en question. Dès que leurs regards se croisèrent, elle lui fit son plus beau sourire et l'invita à la rejoindre d'un signe évocateur de l'index avant de prendre la tangente dans un couloir d'un pas exagérément lent et chaloupé.



Sexy, Wild & Free
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 18 Fév - 21:06

    Message n°6676 (31)

Le MJ du dimanche


Rattrapé par l’apprenti Sith Lysander, l’homme trop bavard au goût de ses acolytes se voit alpagué par un jeune homme qu’il ne connaît ni de Tatooine ni de Naboo, avant de se retrouver face à une armure mandalorienne intégrale. Un but commun ? Là où les Jedi ont échoué ? Une tournée gratuite ? Perplexe, le bonhomme fronce les sourcils, observe un à un ses deux interlocuteurs, avant de se renfrogner, plus pour lui-même que parce que deux inconnus lui ont mis le grappin dessus. « Ça m’étonnerait. J’vous connais pas. », rétorque-t-il non par défi mais par sincérité. Fichtre, ces deux-là ont dû entendre sa conversation de tout à l’heure, mais quand bien même, ils ne savent rien de lui, ni de ce qu’il pourrait bien vouloir. Puis il soupire, renâcle un peu avec mauvaise foi en considérant la Mando’ade. « Vous voulez quoi ? », demande-t-il en les accompagnant vers l’étalage d’un bar, tout en balayant la foule du regard.

A l’intérieur, le droïde de Qin ne détecte rien d’anormal dans les environs, et il ne peut accéder aux fréquences militaires utilisées par les services de sécurité de la République. Ou tout du moins il ne peut qu’entendre une bouillie infâme et incompréhensible. Qu’à cela ne tienne, au bout de plusieurs minutes, l’attention de tous, dans la salle de réception, semble attirée par la même chose. Un silence de mort s’abat alors qu’une silhouette élégante, comme toujours, longiligne et agile se fraye un chemin jusqu’à la pièce. Voilà le Chancelier qui fait enfin son entrée, sourire ravageur collé aux lèvres. « Eh bien quel accueil. », se permet-il de plaisanter. « Bienvenue à toutes et tous ! Vous avez bien fait de commencer les réjouissances sans moi, je n’en vaux vraiment pas la peine, comparé à ces excellents mets préparés par le meilleur gastronome de Dantooine. » Quelques rires amusées fusent dans la salle et les conversations reprennent, tandis que le Chancelier passe de groupe en groupe pour saluer personnellement ses invités triés sur le volet.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Jeu 22 Fév - 22:53

    Message n°6838 (32)

Décidément, Fyr était plutôt utile. Cela avait un côté agaçant de voir ce plébéien considérer davantage le Mando’ade qui venait dans son dos plutôt que lui mais il fallait bien admettre qu’entre les deux, c’était le type en armure qui était le plus impressionnant.

Le plus important, c’était que cet inconnu, semblant savoir des choses qui intéressaient vivement Vadith, acceptait à présent de les suivre. Restant à hauteur de son interlocuteur, Lysander jeta un rapide coup d’œil à Fyr, puis porta toute son attention sur le personnage à la mine renfrognée.
« Pour faire court, assurer les arrières de ma famille. Il s’avère que celle-ci se sent concernée par ce qui se passe ici. J’ose croire que, faute de nous connaître, notre méfiance commune envers une même institution puisse être à l’origine d’une collaboration. Vous m’aviez l’air avoir espéré de l’aide des Jedi, ou au moins un peu plus d’efficacité. »
Tandis que Lysander parlait d’une voix basse mais assez audible pour être clairement entendue par son interlocuteur, ils approchaient d’une buvette où, par chance, un groupe de quatre personnes s’éloignaient avec leurs gobelets, leur laissant champ libre pour commander.
« Je ne suis pas un Jedi. » reprit-il après un court instant de silence, lors duquel avait brillé un éclair d’amusement dans ses yeux. « J’ai d’autres arguments, cependant. » argua-t-il avec un sourire pour lui-même.

L’Apprenti Sith s’interrompit pour commander leurs boissons. Se tournant vers Fyr, il demanda, comme si cela faisait totalement partie de la conversation qu’ils étaient en train d’avoir : « Vous voulez une paille, peut-être ? » puis, tendant son verre à l’inconnu, il murmura : « Considérez ma proposition comme un service gratuit. Tout ce que je veux, c’est savoir où chercher. Et quoi. »
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 24 Fév - 0:44

    Message n°6858 (33)

Le type avait rechigné mais c’était compréhensible au vu des circonstances. Ce n’était pas exactement normal de voir débarquer ainsi deux inconnus, dont un en armure complète, qui avaient manifestement écoutés votre conversation. Cela dit, que ce soit du fait de la diplomatie de Verga ou par la simple présence de l’armure, l’homme resta relativement diplomate. En tout cas, il ne tenta rien de stupide, ni n’insulta directement Sera ou son client. Ce qui était, somme toute, un bilan positif.

Quant à savoir à quoi tout ce petit manège avait servi… La jeune femme n’en avait pas réellement l’idée, mais elle surveillait tout cela de près. Le casque ne se tourna pas vers les deux hommes, donnant l’impression de surveiller au-delà de la foule, alors que l’attention de la Mando’ade était portée sur eux. Verga avait parlé de sa famille, mais en des termes beaucoup trop vagues pour que Sera, ou l’inconnu, puisse deviner ce qui pouvait bien les arranger dans cette histoire. A se demander si c’était bien vrai, d’ailleurs.

La guerrière suivit en silence jusqu’au bar. Ce n’était pas l’endroit idéal pour établir un périmètre de sécurité, surtout à l’improviste, mais c’était sûrement ce qu’il y avait de mieux pour discuter. Les discussions alentours devraient éviter qu’ils soient entendus par tout le monde. Elle laissa donc les deux hommes s’asseoir, restant debout quelques temps de plus pour mieux inspecter la zone.

Quand elle s’assit enfin, ce fut après que son client ait commandé et il se tournait déjà vers elle pour lui proposer une paille. Un ricanement déformé par le vocodeur lui répondit simplement, alors que l’armure levait les mains pour attraper les attaches de son casque. Un léger chuintement se fit entendre alors qu’armure hermétique détachait une protection, et le ricanement devient plus humain.

« Je m’en sortirais sans » annonça la jeune femme, un sourire confiant aux lèvres, alors qu’elle déposait tranquillement son casque sur la petite table, appuyant une main dessus.

De grands yeux noisette se tournèrent sur les deux hommes, un à un, s’arrêtant sur l’inconnu. « Je trouve la proposition honnête, si vous avez besoin d’un avis. »
avatar
Lieutenant du Cartel des Hutts
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 22/11/2017

    Messages : 162

    Crédits galactiques : 570

    Cristaux Kyber : 21

    Avatar : Christopher Eccleston

    Crédits : sophia (avatar)

    Disponibilité rp : libre

    DC : Eryndal, Echoy, Jake

    Inventaire : sabre laser (violet), dague, armure intermédiaire des Jensaarai (cortosis), corvette.

  • Posté le Dim 25 Fév - 18:18

    Message n°7013 (34)

Les tensions qui couvent depuis quelques jours finissent par éclater au grand jour et sans doutes de la pire manière qui soit, pour les forces de l’ordre et les organisateurs du rassemblement. Ça commence à chauffer sévèrement, songe Kaedwell qui écarquille légèrement les yeux alors que le vieil homme tranquillement accoudé là se mange un poing sans avoir rien demandé à personne. Les joies des bagarres générales… Sans doutes le bon moment pour changer d’endroit, se dit le Nagai albinos en se retournant. Plus loin, à une autre tablée de bar, la silhouette d’une armure bien célèbre mais aussi devenue familière accroche le regard du lieutenant. Fyr ?! Plissant ses yeux de glace, Kaedwell aperçoit ensuite le jeune homme qui lui avait quelque peu cassé les pieds à propos de l’enquête classée sans suite des Jedi. Bien, ça a l’air de rouler pour ces deux-là, au moins.

Le Nagai s’éloigne de la buvette, évitant de peu un coup de poing perdu dans la bagarre qui anime ce coin de la place et qui va peut-être gagner les autres, à moins que les flics ne soient assez nombreux pour les stopper à temps. Il est vraiment temps de décamper de là, songe-t-il en s’approchant discrètement de la Mando’ade et de l’étudiant trop curieux. Il aperçoit l’autre personne qui les accompagne, un péquenaud qui ne lui évoque rien, et n’entend pas la conversation qui a l’air de les animer. Le lieutenant se retourne, préférant se tenir pour l’instant à distance au cas où il viendrait interrompre quelque chose d’important, observant dans la foule ces crétins qui chantent les louanges de la République quand d’autres préfèrent cracher sur les bannières galactiques.


avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 25 Fév - 20:02

    Message n°7019 (35)

Le MJ du dimanche


Le Dantooinien hausse un sourcil suspicieux en considérant son jeune interlocuteur Lysander. Assurer les arrières de sa famille ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Quel étranger pourrait bien avoir quelque chose à faire de tous ces banlieusards qui triment toute la sainte journée dans les immenses exploitations agricoles qui pourront, dès demain, nourrir les mondes de la République ? « Hein hein. », lâche l’homme en plissant les yeux, peu convaincu. « J’ai rien espéré du tout. Les Jedi ont déboulé pour répondre à l’appel de familles qui ont paumé leur chiard, ils ont rien trouvé, fin de l’histoire. Et même s’ils avaient trouvé quoi que ce soit… » Il hausse les épaules en guise de ponctuation. « M’étonnerait qu’ils auraient pu faire quelque chose de leurs trouvailles. » Il accepte cependant qu’on lui offre un verre, agrippe ses doigts autour, considère l’alcool qui s’y trouve d’un air morne, avant que son regard ne s’éclaire brièvement d’un léger éclat d’intérêt. « Vous savez pas dans quelles emmerdes vous allez fourrer votre nez… », dit-il avant d’avaler une gorgée, avant de se pencher vers le jeune homme pour ajouter à voix basse, de sorte qu’on ne les entende pas : « On dirait pas comme ça, mais la République, c’est pas des rigolos. Vous pourriez me rendre un service, en effet… » Il jette un regard appuyé vers Sera. « Il se pourrait que je sois recherché pour ce que je sais. Protégez-moi et je vous dis tout. Deal ? »

Sur le reste de la place, l’agitation est à son comble, à cause de l’impatience qui gagne les foules. Les excès de violence, au bar, sont peu à peu endigués par les forces de l’ordre ; les fauteurs de trouble sont soit arrêtés, soit parviennent à se disperser pour échapper aux menottes. Et, dans l’ombre du peuple rassemblé ici, rôdent les invisibles forces de l’ombre, ceux qui agissent sous couvert d’anonymat, recherchant de leurs yeux vifs, ceux qu’on leur a ordonné de trouver. Sous la protection vigilente des snipers de la République postés sur tous les toits et à l’ombre de hautes fenêtres.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Mar 27 Fév - 23:26

    Message n°7160 (36)

Lysander n’était pas étonné que sa réponse évasive laisse le dantooinien dubitatif. Il ne prenait pas le pauvre homme pour un imbécile, cependant, il ne l’estimait pas assez important pour qu’il s’embarrasse d’un mensonge élaboré. Après tout, en quoi Verga aurait à répondre de ses motivations ?
Pendant ce temps, Fyr, bon public, ricana à sa plaisanterie. Elle s’attira un sourire de Lysander, lequel fut doublé d’une expression curieuse lorsqu’il se rendit compte que le Mando’ade se défaisait de son casque. Qu’allait-il apparaître de sous cette visière ? Vadith était encore partagé entre l’image d’un quarantaine en pleine force de l’âge, le visage couturé de cicatrices, et l’alien exotique et bizarre, au regard vif et malicieux.
Mais rien de tout cela. Le visage de l’Apprenti se figea, son sourire avec, et il resta pétrifié par l’inattendu, jusqu’à ce que le dantooinien reprenne la parole.
Eh bien, il avait trop d’imagination. Sa vision de son escorte s’effondrait comme un ewok après une rafale de blaster, et c’était profondément déstabilisant.

Désormais, leur interlocuteur arguait n’avoir rien espéré des Jedi. Ce n’était pas le discours que Vadith avait entendu un peu plus tôt. Trempant ses lèvres dans son propre verre, le jeune Sith ancra sur son vis-à-vis un air peu convaincu, renforcé par un sourcil arqué.
« J’ai un don, pour ça. » répliqua le jeune homme, largement plus enthousiasmé qu’impressionné par la menace potentielle de laquelle son interlocuteur le prévenait.

Tiens, ils avaient mis la main sur un fugitif ? Lysander tourna la tête vers Fyr, l’interrogeant du regard. Pour sa part, il se fichait bien que ce civil finisse enfermé ou pire, mais s’il fallait faire cet effort pour obtenir des informations, il était prêt à y mettre du sien. Cependant, il ne pouvait être sûr que tout cela intéresse la Mando’ade. Elle devait, d’ailleurs, se poser bien des questions sur ses motivations, mais ce n’était pas important pour l’instant.
« Dites-moi tout ce que vous savez et je m’engage à ce qu’il ne vous arrive rien de mal. »
Si les informations en valaient la peine.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Mer 28 Fév - 12:17

    Message n°7181 (37)

Sera fit de son mieux pour s’empêcher de sourire à la vue du léger moment de pause qu’avait causé le retrait de son masque à son employeur. C’était habituel. Les gens n’imaginaient pas exactement ce genre de visage sous le masque. En général, en voyant la vieille armure cabossée, en entendant le vocodeur un peu défoncé et simplement en faisant attention à la carrure générale de la guerrière, et en ajoutant à cela la réputation des Mandaloriens en général, ses employeurs imaginaient un de ces grands guerriers au visage bourrus et marqués par les années et les cicatrices.

Découvrir une jeune femme au visage tout ce qu’il y a de plus sympathique n’était pas tout à fait ce qu’ils attendaient. Certains le cachaient mieux que d’autres. Varga n’était pas le pire dans cette discipline. Leur invité, en revanche, était beaucoup plus doué.

Ou, soupçonnait la jeune femme, beaucoup plus soucieux d’un autre problème. Il ne lui avait pas fallu grand-chose pour se mettre à parler, mais pour l’instant il ne disait rien de bien intéressant. Sinon qu’il était plus en danger qu’il ne l’avait paru un peu plus tôt. Le type semblait craindre la République et se baladait pourtant à son nez et à sa barbe. La guerrière n’arrivait pas à dire si c’était incroyablement courageux ou incroyablement stupide.

Il n’avait pas l’air d’un complet crétin pourtant. Il avait immédiatement identifié une opportunité de faire quelque chose avec ce que le destin lui confiait. A savoir un guerrier Mando’ade en armure complète et apparemment compétent en protection personnelle. Sera haussa le sourcil, vaguement amusée par le fait qu’il s’était immédiatement tournée vers elle. Comme si ce serait son choix. Normalement, elle bossait pour Varga – dans ce cas-là, en réalité pour les Gill’losa mais il ne pouvait pas le savoir – ce serait donc à lui de décider.

Pour l’instant, il n’avait pas mérité quoi que ce soit, et la jeune femme se tourna vers son employeur, attendant qu’il confirme. Heureusement, Varga avait eu la même réaction. « Ouais, commencez par nous raconter. »

Nous. Comme si ça la concernait. La Mando’ade n’avait qu’à moitié idée de ce qui se tramait. Sinon que cela avait à voir avec une enquête foirée par les Jedi il y a quelques temps maintenant. Une enquête que le jeune homme qu’elle escortait semblait vouloir reprendre, pour une raison ou pour une autre.

Ça lui plaisait en fait. Si le mec ne racontait pas n’importe quoi, cela promettait des ennuis. Ou, en d’autres mots, de l’action. Et ça, elle aimait toujours. Attrapant son verre, elle en vida la moitié d’une traite, le reposant avec un beau sourire. « Une fois avec moi, rien ne peux vous arriver. Alors faites vite. »

Tu parles. Pas de suppléments, pas de protection, mais personne n’avait besoin de le savoir pour l’instant.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Dim 4 Mar - 18:59

    Message n°7434 (38)

Rhéa ne vit rien de l'arrivée du Chancelier Suprême, bien trop occupée qu'elle était à mener son camarade pilote dans son antre, à savoir les toilettes du palais.

La zeltronne jouait au jeu du chat et de la souris pour attiser le désir de son prétendant. Elle prit un soin tout particulier à garder un semblant de distance à travers le dédale de couloirs et l'omniprésence de l'imposant personnel du palais. Elle espérait que son déhanchement et son attitude volontairement provocatrice suffirait à appâter le beau. Rhéa accéléra le pas au détour d'un énième couloir, les toilettes en vue.


- Elle est où la poulette ? entendit la militaire alors qu'elle était enfin arrivée à destination.

Elle se contenta d'un petit rire cristallin pour attirer une dernière fois son regard avant de s'engouffrer dans le lieu final de la confrontation. Rhéa connaissait bien les lieux, s'étant débarbouillée quelques minutes auparavant. La zeltronne décida de rajouter une couche de sex-appeal afin de réduire le pilote à une espèce de brute écervelée mue par ses instincts primaires. Elle devait mettre le paquet sachant qu’elle partait pas vraiment gagnante, sentant encore fortement les fruits de mers... La militaire défit quelques boutons de son uniforme et exposa ainsi un décolleté plongeant. Elle se posta finalement directement en face de la porte.

Le prétendant enfonça presque la porte en entrant dans la petite pièce exiguë. A la vue de sa promise, on aurait dit qu'il avait la bave aux lèvres. Dans un grognement il se jeta sur Rhéa, se contentant de fermer la porte d'un violent coup de pied. Alors qu'il la prenait dans ses bras avec poigne, il sembla hésiter, comme rebuté par une odeur presque insupportable. La zeltronne s'empressa de passer à l'action. Elle s'empara de sa bouche avec fougue, ses mains se resserrant sur les côtés de sa tête. Galvanisé par ce baiser plein de promesses, la pilote oublia ses doutes et plaqua violemment Rhéa contre le mur. Cette dernière resserra finalement ses jambes autour de sa taille. La proie était à présent presque complètement à sa merci.

Après quelques minutes d'un échange de salive passionné, le beau sembla prêt à passer à la vitesse supérieure. Lorsque Rhéa entendit le bruit caractéristique d'une fermeture éclair, elle lui fit un sourire espiègle avant de s'agenouiller parsemant son cou de baisers et laissant ses mains agiles griffer légèrement son torse mis à nu. Alors qu'il s'apprêtait à recevoir le prix de ses efforts et qu'il était à son plus vulnérable, la zeltronne lui asséna un violent coup de poing dans les parties intimes. Choqué, ce dernier s'avachit en se tenant ces dernières. La militaire enchaîna en lui assénant un coup de poing dans la tempe, l'envoyant se crasher KO contre le lavabo.

Rhéa s’attela ensuite à le défaire de son uniforme. Elle l'enfila prestement. Enfin elle était débarrassée de cette horrible odeur de fruits de mer. La zeltronne n'était pas sans cœur. Elle rhabilla le type avec son propre uniforme. Cela lui laisserait une chance de revenir à ses esprits et ainsi de participer aux festivités. Elle se refit une beauté vite fait devant le miroir et ajusta correctement sa nouvelle tenue avant de sortir des toilettes. C'est le sentiment du devoir accompli que Rhéa retourna dans la salle de réception.

Spoiler:



Sexy, Wild & Free
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Mar 6 Mar - 21:20

    Message n°7543 (39)

Le MJ en retard


La promesse de Lysander n'a pas l'air de convaincre le bonhomme : les mots c'est toujours facile à prononcer, mais les transformer en actes, alors là... Comment savoir si ce jeune blanc-bec est véritablement sincère, et qu'il ne lèvera pas les voiles une fois toutes ses informations souhaitées obtenues ? Non, même s'il est natif d'une petite planète peu ambitieuse, l'autochtone n'est pas un imbécile pour autant. En revanche, la mandalorienne est probablement plus digne de confiance : l'esprit des mando'ades, probablement. Leur sens de l'honneur, tout ça. Enfin, c'est à espérer que la légende soit vraie en tout cas. « Je sais pas ce qui a pu se passer pour les deux gamins qu'on a retrouvés, mais je sais où ils ont été emmenés avant qu'on les retrouve dans une décharge. », commence-t-il à débiter en jetant des regards vifs aux alentours, l'oeil aux aguets. Il pince légèrement les lèvres avant de poursuivre : « Pour pouvoir préparer nos manifestations tranquillement, on s'organise comme on peut dans le réseau d'égouts abandonné de la vieille ville. Quand je m'y suis rendu le soir de leur mort, avec mes comparses, on y a découvert nos affaires sens dessus-dessous. Comme si on avait délibérément fouillé l'endroit, avec hargne. Et puis... on a trouvé du sang. » En silence, l'homme observe tour à tour ses deux interlocuteurs, avant que son regard s'arrête sur un point fixe, au loin, dans la foule. « Vous allez devoir m'aider si vous voulez en savoir plus. Maintenant. »

Car en effet, dispersés dans la population dense qui s'est regroupée sur la place, des silhouettes discrètes, en civil, fendent parfois les groupes et certains tendent à se rapprocher petit à petit de Lysander, Sera et leur nouvel ami. Un large cercle qui se referme sur eux, comme un piège sur une proie. Déjà, plus loin, l'un des amis du citoyen se fait interpeler dans l'ignorance générale. Approché par une silhouette, celui-ci n'a même pas le temps d'articuler le moindre mot qu'une pression sur la gorge lui fait perdre connaissance et il s'affaisse dans les bras de son agresseur qui prétexte un malaise. Combien de temps encore avant l'interception de votre informateur ?

Tout autant que pendant ce temps, à l'intérieur, les réjouissances culinaires sont toujours de mise cependant que le Chancelier termine son petit bain de foule, parvenant à s'en extraire avec une coupe de champagne à la main, un petit rire de façade à la plaisanterie d'un invité, et le voilà qu'il tombe nez à nez avec Rhéa qui vient de retourner dans la salle.
avatar
Flotte de la coalition républicaine
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 06/01/2018

    Messages : 1097

    Crédits galactiques : 226

    Cristaux Kyber : 12

    Avatar : Zoe Saldana

    Crédits : Moi + Tumblr

    Disponibilité rp : Non (2/2 Rp + Event)

    Inventaire : - Chasseur
    - Motojet
    - Droïde assistant (Secrétaire)
    - Droïde Astromécanicien
    - Pistolet blaster

  • Posté le Mer 7 Mar - 16:19

    Message n°7582 (40)

Si elle avait su, Rhéa aurait passé plus de temps à réajuster sa tenue dans les toilettes. Le faire dans les couloirs bondés entre deux passages de serveurs ne facilitait pas les choses. L'unfirme avait beau être standard, il était presque fait sur-mesure et étonnement celui du précédent propriétaire était légèrement trop étriqué. La zeltronne se sentait un peu engoncée, particulièrement au niveau de la poitrine. Ca en disait long sur la taille de cette dernière. Ou du moins ça aurait pu si Rhéa avait hérité de sa plantureuse de mère. A son grand dam, ce n'était pas le cas. Par contre ça en disait long sur la musculature de blanc bec du pilote à qui elle venait de piquer l'uniforme ! Il avait dû loupé pas mal de cours de gym... Ainsi, la militaire se défit de quelques boutons afin de mieux respirer. Ce n'était que temporaire. Elle prendrait sur elle le moment venu quand l'étiquette et les formes seront de mises.

Alors qu'elle s'apprêtait à revenir dans la salle principale, Rhéa manqua de se prendre un verre dans la tête et d'être percutée par ce qu'elle prit pour un invité.
Faites attention ! s'écria-t-elle plus surprise qu'en colère. Elle eu un léger froncement de sourcils lorsque ses yeux se posèrent sur l'humain en question. Vu l'endroit et sa tenue, ce dernier était assurément un bourge et son instinct lui cria immédiatement Sénateur. Il en avait la posture et les manières. Cependant, son visage lui disait quelque chose. Elle l'avait déjà vu auparavant. On se connaît non ? s'enquit-elle en fixant l'individu de ses grands yeux noirs. Rhéa n'était pas la plus maline du lot. Sa mémoire n'était pas son point fort. Pour couronner le tout, elle ne s'intéressait strictement pas à la politique et ne regardait quasiment jamais les médias. Aucune chance qu’elle ait pu reconnaître le Chancelier Suprême dans ces circonstances précises.

Rhéa resta plantée devant l'homme en plein dans l'encadrement de la grande salle. Lorsqu'un serveur passa à sa portée, elle s'empara d'une coupe avec une grâce presque féline. Comme à son habitude... Le sort ayant voulu que ce type entre dans sa vie, la zeltronne décida de lui faire la conversation. Cette dernière serait forcément plus intéressante que les vantardises d'une groupe de jeunes pilotes sans réelle expérience ou faits d'armes. Véritable papillon social, elle se lança sans lui laisser le temps de s'excuser ou de s'éclipser.

- Moi c'est Rhéa Lithy'Sho, je suis Lieutenant dans la flotte. Mais vous pouvez m'appeler Rhéa. Vous êtes un politicien ? Vous avez l'air d'un politicien. Vous en avez les yeux. Ce regard pénétrant, cette fatigue et lassitude sous-jacente. Vous êtes sûr qu'on s'est jamais rencontré ? Une soirée un peu trop arrosée sur Coruscant, dans les salons de l'ambassadeur d'Arkania ? J'arrive pas à vous resituer...



Sexy, Wild & Free
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté

    Message n°0 (41)

[Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Star Wars Ascension » Dantooine