Star Wars Ascension


The Galaxy could always use more heroes !

Star Wars Ascension » Les présentations archivées

avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 16 Déc - 23:03

    Message n°3051 (1)

Mercy Wardaen


21 ansMorandaSans emploiHumaineCélibataireRépublique Fédérale


CONSTITUTION
AGILITE
DISCRETION
CHARISME
ELOQUENCE
OFFICE
PILOTAGE
MEDECINE
TECHNOLOGIE
CORPS A CORPS
ARME DISTANCE
ARME BLANCHE
PERCEPTION
PROJECTION
SABRE LASER

SPE 1
SPE 2
SPE 3

SPE 4
SPE 5


Caractère


Calme et maîtrisée : La politique n'est pas un monde dans lequel vous voulez montrer vos émotions. J'ai appris à contrôler les miennes, à ne pas les afficher, à ne pas les laisser décider pour moi de mes réactions. Je m'emporte rarement, d'un caractère très doux et sociable, facile d'accès pour tout le monde.
Souriante : Un sourire peut changer le monde, faire tomber les armes les plus puissantes et effondrer les murs les plus solides. En plus il paraît que j'ai un joli sourire, alors j'en use régulièrement, pour rassurer les gens ou alléger les cœurs.
Patiente : Une autre vertu venue de la politique, on ne peut pas tout avoir immédiatement, j'ai bien retenu cette leçon. Prendre mon mal en patience est devenu une habitude pour moi au fil de mes années à étudier la politique.
Respectueuse : La meilleure façon de se faire une place dans ce monde, dans la politique notamment mais également dans la vie de tous les jours. Respecter les autres c'est se respecter soi-même.
Diplomate : Je ne croirai jamais que la violence est une solution, une réponse à quoi que ce soit. Les mots sont plus puissants que les blasters, peuvent faire bien plus de mal et résoudre bien plus de problèmes. Je chercherai toujours une solution pacifique, pour ne pas avoir à voir le sang couler.
Travailleuse : J'ai consacré mes études à la politique et j'ai prouvé être très studieuse, être toujours enthousiaste pour faire des efforts et me donner les moyens de mes objectifs. J'ai prouvé que je me donne toujours du mal, même dans un emploi qui me plait de moins en moins. Je suis une vraie bûcheuse qui ne recule devant aucun obstacle, toujours à chercher une solution.
Protectrice : La femme politique en moi vous le dit : défaut spotted !!! Pourtant la jeune femme que je suis, qui croit que le Bien peut triompher même en ces temps sombres pense bien autrement : on peut toujours aider les autres et on le doit.

Bavarde : Difficile de faire de la politique sans savoir parler et parfois il faut beaucoup parler pour noyer un poisson un peu trop gros à faire avaler à quelqu'un. Ca a quelque peu déteint sur moi, il m'arrive d'être très bavarde.
Menteuse / Actrice : Je ne vis pas tout le temps avec un masque politique sur le visage, ni ne ressens le besoin maladif de mentir tout le monde. Je suis simplement très douée pour le faire et je n'hésite pas à le faire lorsque le besoin s'en fait sentir.
Manipulatrice : Ce n'est pas la partie de moi que j'aime le plus mais je sais mentir aux gens et leurs faire croire que je veux qu'ils croient alors de temps en temps je le fais à mon avantage. Et pourquoi je ne le ferai pas d'ailleurs ? Est-ce vraiment si mal que ça de se faire offrir un café ? D'accord je ne m'arrête pas toujours à ça mais en quoi serait-ce mal ? Ce n'est pas comme si je déstabilisais la politique galactique !
Peureuse : Nuançons un peu ce terme quand même, je n'ai pas peur des insectes ou de mon ombre, je n'ai pas peur des mots ou des aiguilles. Non, j'ai surtout peur de prendre des coups, d'être dans une situation vraiment dangereuse. Je n'ai jamais pris de coups à proprement parler, physiquement je veux dire, mais cette perspective ne me plait vraiment pas. Ce n'est pas pour rien que je préfère toujours la situation diplomatique !
Soupçonneuse : Appelons ça une déformation professionnelle, j'ai du mal à croire que les gens peuvent être désintéressés. Depuis que j'ai commencé à étudier la politique et pendant cette année au côté du Sénateur de Moranda j'ai découvert que personne n'est désintéressé. Tout le monde veut quelque chose et je déteste ne pas savoir ce qu'on attend de moi.
Dragueuse : Je ne suis pas stupide, je sais que je plais physiquement et je n'ai pas peur d'utiliser mon corps comme une diversion ou une arme pour parvenir à mes fins. Là encore je ne suis pas forcément fière de cette part de moi mais elle est là et je n'hésite pas à y recourir.
Impudique : Celui-là déplaît généralement aux femmes mais les hommes semblent peu mal à l'aise devant ce défaut de ma personnalité. Consciente de plaire, je n'ai pas peur de montrer ma peau, parfois plus que la morale l'accepterait mais là encore … en politique une belle femme est une arme, il m'est naturel de m'habiller légèrement, au damne de certains qui ne comprennent pas cela. Avez-vous besoin de savoir que je dors nue ? Que j'aime hommes comme femmes sans distinction ? Pas sûre mais maintenant vous le savez.


Questions en tous genres


► Te sens tu concerné par les tensions actuelles qui éclatent en divers points de la galaxie ?
Difficile de ne pas se sentir concernée quand on travaille au Sénat Galactique et qu'on apprend régulièrement les conflits qui éclatent ci et là. Pourtant plus je passe de temps au Sénat et plus je me demande vraiment comment des décisions peuvent être précises de façon cohérente. Qui aider en premier ? Qui protéger ? Faut-il abandonner des planètes à leur sort ? Ces tensions sont de plus en plus nombreuses, de plus en plus mortelles mais est-ce que je peux vraiment avoir un impact ? Je ne suis que l'assistante d'un Sénateur d'une petite planète sans influence réelle.
► Quels idéaux te font avancer dans la vie et quel camp rejoindrais-tu si tu devais te battre pour ceux-ci ?
Je ne sais pas … Je ne sais plus … Depuis petite j'ai toujours cru en la République avec ferveur, j'ai toujours cru que le Sénat pouvait trouver une solution à tous les maux. Maintenant c'est tellement compliqué, je fais des choses dont je suis bien peu fière pour le Sénateur qui m'emploie. Je découvre l'envers du décor et j'aime ça de moins en moins, la façon dont les choses se passent. Je crois que je perds confiance dans la politique sénatoriale et … dans la République. Alors si je pouvais rêver me battre, j'aimerai le faire pour le bien, pour la justice, pour aider les autres, je voudrai être Jedi !
► Quelle réputation avez-vous ? Comment êtes-vous perçu par les autres ?
Habituellement on me perçoit plutôt comme une jeune femme superficielle, née avec une cuillère en cortosis dans la bouche, incapable de faire les choses par moi-même. J'avoue que ça me convient, on ne se méfie pas de moi quand on imagine que je ne sais pas cuisiner ou qu'on passe plus de temps à regarder mon corps qu'à écouter mes mots.
De façon générale j'ai une réputation correcte, j'ai souvent un peu de mal à être prise au sérieux au premier abord mais je sais manier les mots assez bien. D'un autre côté ne pas être célèbre et avoir une renommée me facilite mon travail.
► Niveau santé, tout va bien ?
Tout est au beau fixe. Je n'ai jamais eu d'os cassé, aucun tatouage ou piercing infecté, la grande forme.
► Etes-vous sensible à la Force ? Si oui, à quel point cela a-t-il marqué votre vie ? Si non, que pensez-vous de la Force en général, et de l'Ordre Jedi ?
Oui … Non … Ne sait pas … Sans avis … Joker ! Je crois que j'y suis sensible, enfin je pense, quoi je pourrai juste être très empathique. Parfois j'ai le sentiment de comprendre plus de choses que je devrai quand je parle ou que j'observe d'autres personnes. Ca m'a bien servi jusqu'à présent et je ne me suis jamais trompée mais la Force ? Ceux qui ont la Force deviennent Jedi, non ? Les autres Jedi les ressentent et les emmènent pour apprendre à utiliser leur don je crois. Ca n'a jamais été mon cas donc j'imagine que je n'y suis pas sensible.
Pourtant je l'avoue, j'adorerai y être sensible. J'ai déchanté depuis un an que je travaille au côté du Sénateur de Moranda, je me suis rendue compte que le Sénat n'est pas du tout ce que j'imaginais. Alors je choisis de croire en l'Ordre Jedi, dans ce qu'il représente, après tout les Jedi sont une force pour le bien, ils font ce qui doit être fait, quand ça doit être fait !
► Quels sont vos projets personnels ?
Il y a encore un an je vous aurai dit que je rêve de devenir un jour la Sénatrice de ma planète, de pouvoir faire valoir les droits de ma planète, si petite et insignifiante puisse-t-elle sembler. Je voulais être la Sénatrice qui prendrait le parti des planètes dans le besoin, je voulais être une sorte de Jedi au Sénat, une arme du Bien avec un B majuscule. Aujourd'hui je ne sais plus, je suis perdue, confuse, je cherche quoi faire, où aller avec ma vie. J'aimerai trouver des réponses sur ce que je dois faire … Voilà mon projet : trouver un projet.



Chronologie


► 496
L'année de ma naissance sur la planète Moranda. Ma planète ne possède rien de bien intéressant, elle n'a pas une armée puissante, c'est une petite planète, ses habitants ne sont pas particulièrement sensibles à la Force, elle ne possède pas de ressources naturelles hors du commun. Sa principale source de revenus provient du lait des Parass, une espèce native de la planète, très semblable à des chèvres mais de la taille d'un cheval. Ce lait n'est pas un produit de luxe qu'on s'arrache dans la galaxie, ce n'est pas un lait miracle qui résout tous les problèmes d'impuissance. Tout au mieux on lui aura trouvé d'aider à apaiser les migraines, si vous y croyez très fort. Non, la seule particularité de ce lait est de ne pas provoquer de réaction allergique chez les personnes ne supportant pas le lactose. Le goût du lait, les bienfaits du lait sans les maux d'estomac !

Quand à moi, je suis née dans la ville de Moranda, la seule vraie ville et capitale portant le nom de la planète. Ma famille est l'une des plus aisées de Moranda, son succès s'est fait dans le lait de Parass il y a bien longtemps déjà et quand les échanges se sont multipliés mon arrière-arrière-arrière … ok … mon aïeul a été l'un des plus malins pour exporter et vendre sa production partout dans le système de la République. C'est ainsi que ma famille a continué à vivre dans la tradition familiale, les enfants se partageant cet héritage et chacun en prenant un grand soin. J'étais la plus jeune de ma famille, deux grandes sœurs, de onze et neuf ans mes ainées, et deux parents aimant. Un petit monde parfait et je dois l'avouer, je considère avoir été protégée et gâtée par ma famille. Je n'ai pas eu une enfance difficile, ça serait un mensonge mais je n'ai jamais non plus été dans l'ambiance familiale. Mes sœurs s'intéressaient au Parass, à la production, aux ventes, aux opportunités d'achat, au rachat du premier concurrent pendant que moi je rêvais sur mon lit. Je rêvais de voyages, de découvrir la galaxie, je rêvais de voir un jour le Sénat sur Coruscant, de rencontrer un Jedi. A douze ans, alors que mes sœurs étaient déjà bien ancrés dans l'entreprise familiale, j'annonçais la couleur : je serai Sénatrice !

► 513
Après l'annonce de mon souhait de ne pas rester dans l'entreprise familiale et cela dès mon plus jeune âge, je m'attendais à une réaction vive de ma famille. Même à onze ans, j'étais consciente que je voulais sortir d'un cercle bien huilé fonctionnant depuis des années. Mes deux sœurs prirent la nouvelle avec surprise et n'apprécièrent pas vraiment, même beaucoup plus jeune qu'elles, elles m'aimaient énormément. Mes parents en revanche me soutinrent immédiatement, sans doute parce qu'ils avaient compris. Je serai toujours la plus jeune de mes sœurs, toujours bien plus jeune qu'elles, le temps que je sois majeure elles auraient décidé de l'avenir de l'entreprise pour les vingt prochaines années. Alors mes parents me soutinrent et quand je m'inscrivais dans le cursus politique de mes études, alors que j'avais 17 ans, mes sœurs m'encouragèrent aussi.

J'ai toujours été une bonne élève, une très bonne élève. Je voulais prouver à ma famille que je me donnerai les moyens de réussir dans mes études et année après année je brillais par mes résultats. Travailleuse forcenée et perfectionniste, je m'entrainais à parler, à me tenir en société, j'ai pris des cours de théâtre sur le conseil du Sénateur de ma planète. Avant de commencer mes études de politique, je savais jouer la comédie, aimer ce que je n'aimais pas, être amie avec tout le monde, faire couler des larmes sur commande ou m'enjouer dans la plus triste situation. J'étais armée et prête à entamer mes études.

► 515
Meilleure élève de ma promotion, le bruit courrait dans mon université que je serai un jour la Sénatrice de Moranda et j'adorai cette idée. Plus j'en apprenais sur la politique galactique, sur la République, sur le Sénat et son fonctionnement et plus j'étais persuadée d'être dans le bon chemin. Je ne serai jamais une combattante, j'ai essayé de tirer avec d'autres élèves, je suis nulle pour ça, je ne sais pas me battre. Non, je ne serai pas une héroïne de guerre mais je serai l'héroïne qui empêchera les guerres, qui les arrêtera ! Forte de mes convictions, persuadée que je serai l'ultime force du Bien au Sénat dans quelques années, je postulais pour un poste d'assistante du Sénateur de Moranda une fois ma troisième année d'études terminée. Nous étions cent à postuler mais je me jurai que si j'avais la place, alors ça serait le signe de toutes mes certitudes : je suis fait pour être Sénatrice.

► 516
C'était la première fois que je mettais le pied sur Coruscant mais j'en connaissais la carte par cœur. Trois semaines plus tôt j'avais appris que j'étais sélectionnée pour être l'assistante du Sénateur. J'avais tout étudié du Sénat avant de venir, j'avais localisé les endroits les plus importants, même une liste de restaurants sympathiques. Tout était prévu et ce stage qui couronnait mes études devait être la consécration de mon apprentissage. Après tout je me l'étais promis, je serai la Sénatrice du Bien si j'avais ce stage et je l'ai eue ! J'ai toujours cru en la Force et bien c'était un signe de la Force sur ma destinée, que je ne me trompais pas !

Je savais tout ce qu'il fallait savoir sur la politique et que les livres peuvent vous apprendre, maintenant j'allais voir comment les choses se passaient vraiment, j'allais voir comment se joue vraiment la politique galactique. J'étais préparée à tout … sauf à ce qui arriva.

► 517
Mon stage se termine dans quelques jours et je vais rentrer chez moi. Je devrai être triste et déçue, j'ai toujours voulu être Sénatrice, j'ai toujours voulu vivre sur Coruscant et utiliser de la politique pour préserver la paix. La vérité est tellement différente et tellement douloureuse. Coruscant est une belle ville quand vous restez dans les bons endroits, elle est vivante autant qu'on puisse l'être, le Sénat est magnifique et son agitation incroyable … Pourtant je ne me sens pas bien. Comme si j'étais sale et qu'aucune douche ne pourrait jamais enlever la crasse que je porte sur mes épaules.

J'ai rapidement compris que le Sénat n'est pas ce que j'imaginais. Mensonge, manipulation, menace, chantage, voilà ce que j'ai découvert et je l'ai pris dans le visage comme une claque violent. Je n'étais pas candide au point de croire que ces choses n'existaient pas mais d'en voir autant. Les situations sont de plus en plus compliquées et violentes partout dans la galaxie, dans la République mais personne ne semble pouvoir prendre de décisions et celles qui sont prises sont souvent ridicules. Les Sénateurs mettent des petits pansements roses avec des dinosaures sur des plaies profondes et sanglantes.

Le Sénateur de Moranda était loin d'être ce que j'imaginais. Moranda est une petite planète sans grand impact, sans un grand poids politique parce qu'elle n'a rien à offrir. Voilà ce qu'il m'a dit pour m'expliquer son faible engagement au près des autres Sénateurs. Il se satisfaisait de sa situation, jour après jour me sermonnant sur ce qui était « vraiment important », notre planète va bien, n'est pas en danger, c'est l'essentiel. Il ne s'intéressait par à la République ou aux autres planètes, uniquement à Moranda et plus encore à sa place. En étant discret, m'expliquait-il, un Sénateur n'a pas à craindre les ragots et les coups tordus. Mais, me disait-il encore, il faut savoir se protéger.

Et c'est là qu'ont commencé les « missions pour Moranda ». Il s'était rendu compte que je discutais très facilement avec les autres Sénateurs et leurs assistants et il m'avoua aimer ça. Il m'avoua que j'étais là parce que j'ai fait du théâtre, parce que je sais mentir et enfin parce que je suis … belle. Le pire argument possible mais aussi le meilleur. J'ai rencontré de nombreux sénateurs, de nombreux assistants, des femmes de sénateurs et des époux de sénatrice. Collecter des informations sur les autres sénateurs, voilà mon vrai travail, avoir si untel couche avec quelqu'un qui n'est pas sa femme, si son assistant ne lui procure pas des substances. Je ne suis fière de rien de ce que j'ai fait et j'ai fait bien des choses. J'ai menti, j'ai couché, j'ai prétendu être amoureuse, j'ai fait chanter … j'ai fait ce que je devais pour « le bien de Moranda ». Je n'en suis pas fière, pas le moins du monde, je me sens affreusement sale. Pendant les soirées je restais dans l'ombre du Sénateur, discrète et silencieuse, j'écoutais, attentive à tout ce qui se passait autour de nous, à tout ce qui se disait sauf à ce que le Sénateur disait. Je faisais ensuite un rapport sur ce que j'ai appris d'intéressant. Oh ne vous trompez pas, je n'ai pas déstabilisé la politique galactique, non je parle là de Moranda. Imaginons qu'un Sénateur souhaite alléger les imports de notre produit phare, il était important qu'il change d'avis. Une sénatrice d'une planète voisine souhaite commence l'élevage de nos Parass ? Hors de question, cette idée doit lui passer ou elle doit disparaître. Ce n'était jamais des Sénateurs de systèmes majeures, ça n'avait aucune influence et pourtant même à ce niveau, tout était mensonge et tricherie. Comment pouvait-ce être au plus haut niveau alors ? Pire encore à n'en pas douter.

Voilà où j'en suis, à trois jours de la fin de mon stage. Mon rêve s'est brisé, désintégré jour après jour depuis un an. Tout ce que j'ai fait, tout ce que j'ai dit, tant de mensonges, il n'y a pas assez de savon dans la galaxie pour nettoyer ma bouche ou mon corps. Je vais rentrer et que dire, que faire alors devant ma famille ? Mes parents ont proposé de me payer quelques vacances après mon stage, quelques signifiant pour eux deux mois et je crois que c'est ce que je vais faire. Rentrer, dire bonjour, sourire en disant que tout était mieux que j'imaginais et partir. Je ne sais pas où je vais aller, quelque part où il y a beaucoup d'eau, beaucoup de savon et aussi peu de politiciens que possible. Manaan peut-être ?

► 517
Nous voilà douze jours plus tard, je suis de retour sur Coruscant et j'attends la prochaine navette en partance. Je suis rentrée sur ma planète, j'ai retrouvé ma famille et j'ai réussi à les convaincre que tout avait été très bien. J'ai passé une année entière à mentir aux autres mais surtout à me mentir à moi-même, je suis devenue vraiment experte en mensonge. Il n'y a qu'à mon père que je ne mens, je n'arrive pas à lui mentir, mille personnes pourraient me croire mais lui sauraient encore que je ne dis pas la vérité. C'est un espèce de pouvoir qu'il détient. Nous avons eu une longue discussion lui et moi. Il m'a dit beaucoup de choses, certaines que je ne voulais pas entendre comme son inquiétude pour moi quand je lui expliquais ce que j'avais fait cette année moins le sexe bien sûr, je me voyais mal parler sexe avec mon père. Il en a dit d'autres qui m'ont fait beaucoup de bien, l'entreprise familiale obtenait de brillants résultats grâce à mes deux grandes sœurs qui faisaient un travail prodigieux. Quand je lui ai demandée s'il pense que je me suis trompée de voie, il m'a sourit et m'a dit que je ne suis pas la première membre de la famille à ne pas suivre le chemin de la famille. Je m'en doutais bien sûr, si tous les membres de la famille avaient effectivement suivis ce chemin la société compterait des centaines de dirigeants avec les années. C'est là qu'il m'offrit un sabre-laser. Pas fonctionnel, il manque des pièces m'a-t-il dit mais n'a jamais réussi à trouver comment l'ouvrir. Il appartenait à un ancêtre et c'était tout ce qu'il restait de lui dans la famille, un sabre-laser non fonctionnel mais pour mon père c'était la preuve que je pouvais être ce que je voulais. Il me raconta comment petite, jusqu'à mes dix ans, j'étais persuadée que je serai une Jedi. La politique, bien plus réaliste, avait remplacé ce rêve un peu fou, si je pouvais sentir et utiliser la Force de la bonne façon, je serai sans doute déjà formée.

C'est donc un long voyage de deux mois pour trouver ma voie qui allait s'engager. J'ai emmené ce qu'il me faut pour ce voyage, sans excès. Je ne veux pas voyager d'hôtel de luxe en hôtel de luxe, je veux vivre simplement, découvrir des planètes riches en lieux naturels, m'éloigner des villes et de leurs jeux politiques. Ma première destination sera Naboo puis je m'éloignerai progressivement du noyau vers la Bordure Extérieure. J'ai emmené le sabre-laser, même non fonctionnel, comme une façon de me souvenir des mots de mon père : tu peux être ce que tu veux, Mercy. Si c'était si simple que cela. Mon plan de carrière, étalé sur les dix dernières années s'est écroulé comme un château de cartes en un an. Qu'est-ce que je veux être maintenant ?  Je n'en sais toujours rien. Je ne sais même pas à quel membre de ma famille appartenait ce sabre-laser mais clairement pas à une femme. La poignée est beaucoup trop grande pour mes mains, même à deux mains je peine à avoir une bonne prise. Qui qu'ait été mon ancêtre qui a tenu ce sabre avait de vraiment grandes mains. Et puis qui sait, peut-être trouverai-je l'illumination pendant ce voyage !





pseudo


► Age 28 ans
► Comment as-tu trouvé le forum Google
► Un petit mot Fin


► Pour le recensement
Code:
<lien>Kristy Garett ►</lien> Mercy Wardaen
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Sam 16 Déc - 23:25

    Message n°3052 (2)

bienvenue officiellement !
hâte de voir ta fiche, bon courage pour la rédaction.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 17 Déc - 9:45

    Message n°3066 (3)

Merci Vay ^^

Ma fiche étant terminée, j'espère qu'elle va plaire !

Du coup j'ai décidé de la faire commencer sans aucun lien avec les Jedi ou un sensible à la Force et de voir où ses escapades de vacances la mèneront ^^
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 17 Déc - 16:23

    Message n°3086 (4)

Bienvenue !

Une idéaliste qui déchante face au rude monde de la politique, pas mal ! Pour l'année sabbatique de la belle, je propose Tatooine : il fait beau, il fait chaud, et elle apprendra vite la vie dans le Sarnacc (et là-bas on est tellement corrompus qu'elle ne risque pas d'être déçue ! muahaha)
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 17 Déc - 16:35

    Message n°3087 (5)

Euh ... héhéhé ... C'est gentil mais Naboo ça semble mieux, le climat y est quand même plus clément =o
avatar
Lord Sith
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 15/08/2017

    Messages : 1261

    Crédits galactiques : 586

    Cristaux Kyber : 64

    Avatar : Sofia Boutella

    Crédits : MedusaNexus

    Disponibilité rp : Non

    DC : Byrhon Gill'losa, Evolet Moo

    Inventaire : - Sabre Laser
    - Couteau
    - Deux Tuk'atas mâles
    - Tenue d'officine du Triumvirat

  • Posté le Dim 17 Déc - 17:34

    Message n°3091 (6)

Officiellement bienvenue Mercy! (oui parce que sur la cb ça compte qu'à moitié )
J'ai beaucoup apprécier la lecture de ta fiche, par contre au vu du jeune âge de ton personnage, 4pts en éloquence semble un peu trop, je te conseil de descendre à trois par soucis de logique et de mettre ce point dans l'office! Bon courage à toi pour ta futur validation!




avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 17 Déc - 18:46

    Message n°3102 (7)

C'est équilibré ;)
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 17 Déc - 18:52

    Message n°3103 (8)

Validé tu es, jeune voyageur !


Bienvenue officiellement parmi nous ! En voilà une personnalité très intéressante, c'est triste qu'elle abandonne si facilement la politique, je pense qu'elle aurait pu prendre un meilleur pied en travaillant avec Orcus qui lutte contre toutes ces horreurs Quoiqu'il en soit, j'ai hâte de voir son évolution en jeu, n'hésite pas à demander un lien avec les PNJ du forum aussi ;)

Félicitations cher membre, te voilà validé ! A présent que tu fais partie de ce monde de fous, les choses sérieuses peuvent débuter : tes aventures au sein de cette galaxie lointaine, très lointaine. N'oublie pas d'aller flâner sur ces quelques liens ci-dessous pour compléter fiches de liens et inventaires, entre autres. Si jamais tu as la moindre question, n'hésite pas à prendre contact avec Eryndal qui se fera un plaisir de t'extorquer quelques crédits en échange de leurs réponses.

Bref, sur ces mots doux, toute l'équipe te souhaite un bon jeu sur STAR WARS ASCENSION !
Fiche de liens
Demande de RP
Journal de bord
Flood en folie
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté

    Message n°0 (9)