Star Wars Ascension


[E.1, Acte 1] Les enfants de Dantooine

Star Wars Ascension » Dantooine

avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 19 Nov - 8:54

    Message n°1927 (1)

Episode I, Acte 1 : Les enfants de Dantooine

Année 517, mois 8, début semaine 6

Alors que les rues du centre-ville se préparent à la fête, curieusement, un petit quartier de banlieue semble faire triste mine en ce début d’après-midi. Le faubourg habituellement si vivant voit ses rues se vider alors que les visages des habitants se sont fermés en apprenant l’horrible nouvelle. Kehel Zem et Jahel Selzen, deux jeunes hommes originaires d’ici ont été retrouvés morts dans la décharge. Deux garçons sans histoires, à la vie pourtant difficile mais qui tentaient de s’en sortir la tête haute. C’est sur une petite place où quelques commerces ont toutefois gardé leur devanture ouverte, que se tiennent la famille et les proches de ces pauvres garçons, provoquant la curiosité ou la compassion des quelques passants. C’est là aussi qu’on a donné rendez-vous aux Jedi qui ont accepté de découvrir la vérité pour permettre aux parents de faire leur deuil. Ou à défaut, au moins trouver des réponses pour leur permettre de comprendre ce qui est arrivé et pourquoi.

A l’ombre d’un porche, quatre personnes se tiennent en arc de cercle autour de deux brancards posés sur des tréteaux et recouverts chacun d’un drap adoptant une forme humaine. Aux Jedi qui se dévoilent comme convenu, l’on présente monsieur et madame Zem, les parents de Kehel, puis madame Selzen, la mère de Jahel, veuve de son état. A côté d’elle se tient une jeune femme dans la vingtaine qui se présente comme l’amie d’enfance des deux jeunes hommes, Iris Vosh. « Pauvre Jahel. », souffle-t-elle dans un murmure de tristesse. « Il travaillait si dur pour devenir fonctionnaire. Il voulait prouver qu’on pouvait élever notre condition à force de persévérance, et surtout… aider madame Selzen pour lui offrir de quoi vivre décemment pour ses vieux jours. » La jeune femme secoue la tête, encore sous le choc.

Près des endeuillés, se tiennent deux hommes. L’un, dans la quarantaine, s’adresse aux Jedi : « Je suis Ingo Mozh. C’est moi qu’ai trouvé les deux corps ce matin, en travaillant à la décharge. J’espère que vous trouverez les salauds qui leur ont fait ça, j’connaissais un peu ces deux gamins et ils ont pas mérité ça. La vie est vraiment une salope, ces temps-ci. » Son comparse, de la trentaine, l’air pressé, ne peut s’empêcher de tapoter doucement du pied à chaque fois qu’il regarde l’heure sur son holocom. « Toujours pas de toubib à l’horizon… Je parie que personne n’a l’intention de se bouger le cul gratuitement… Jedi, je dois confirmer les circonstances des décès pour les services administratifs de Garang, vous pensez pouvoir vous en occuper à la place d’un médecin ? La famille n’a pas les moyens de payer… déjà qu’ils ont à peine de quoi offrir des funérailles à ces enfants. » Oui, vraiment, un fort sentiment d’injustice et d’incompréhension règne en ce lieu.

►Objectifs de l’évent découvrir les circonstances de la mort de Jahel et Kehel, comment, pour quelle raison ?
► Comment procéder ? A vous d’enquêter ! Vous êtes actuellement sur la petite place qui accueille les deux familles endeuillées, les Zem et les Selzen, ainsi que l’amie d’enfance des deux garçons, Iris. A vous de les interroger pour lever le voile sur le mystère, pour découvrir ce qu’ils ont fait et où ils ont été avant de mourir prématurément. A vous aussi de déterminer de quelle façon ils sont morts, en examinant les corps. Les talents d’un médecin ne sont pas à négliger…
► Comment ça se passe ? Lors d’une enquête, il ne faut pas hésiter à interagir avec son environnement, à discuter avec les PNJ présents. Le post du MJ sera là pour vous donner la réplique ! De plus, à chaque action importante (recherche d’indice, auscultation, tentative de persuasion, chaque utilisation de la Force…), vous devrez lancer un dé à la compétence associée ! Exemple : pour remarquer quelque chose de particulier dans un lieu : compétence discrétion (ou perception quand il s’agit de percevoir quelque chose de particulier dans la Force), pour persuader quelqu’un sans la Force : éloquence ou charisme (selon si vous faites un beau discours ou non), etc. Si vous avez un doute ou une question, n’hésitez pas à envoyer un mp à Eryndal.
► Rappel pour les dés le lancer se passe dans ce sujet. A la fin de votre rp, merci de préciser le dé que vous avez lancé, sur quoi il doit influer et son résultat.
► Pour terminer privilégiez les réponses courtes pour faire avancer l’action ! Le MJ postera au minimum tous les dimanches, mais n’hésitez pas à être plus rapides, chaque tour se clôturera par un post du MJ pour donner les conséquences de vos actions ou donner des réponses à vos questions.

► Participants @Vaylhan Lyrr'skylhann, @Kali Vinjha, @Lesa Orion, @Thani-Sa Khitara.
Si vous n’êtes pas inscrits mais que vous souhaitez néanmoins rejoindre l’évent, vous êtes tout à fait les bienvenus, tant que les participants n’ont pas encore quitté le lieu de départ.

avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 19 Nov - 15:50

    Message n°1953 (2)

Invitée avec sa mère et son père, Thani-Sa aller assistée à la cérémonie d’ouverture du discours en l’honneur de l’adhésion de Dantooine à la République Fédérale. Un événement immanquable pour la mère de Thani et une occasion qu’il fallait absolument saisir pour Thani-Sa qui désirait plus que tout quitter cette maudite planète qu’est Coruscant.

Pendant le voyage, l’utilisatrice de la Force fit pousser plusieurs plantes à partir de graines afin de s’amuser avec. Les lianes virevoltaient autour de ses doigts et de ses courbes, créant une sorte de balais végétal autour de la brune. Elle prenait un certain plaisir à faire ce genre de choses, certes futiles pour certaines personnes, mais c’était apaisant et nostalgique pour la jeune Khitara.

La petite famille s’installa dans un hôtel assez luxueux. Pleine de motivation et d’énergie, Thani déposa ses valises sur son lit et déclara qu’elle voulait sortir prendre l’air avec de tout déballer. La Kashyyykienne sort rapidement de l’hôtel en courant puis se calme alors que les différentes ruelles prennent forment devant elle.

Peu à peu, en marchant main dans les poches, Thani s’imprègne de la culture locale en observant les différents échanges entre les locaux. La jeune utilisatrice de la Force salue tous les passants et s’attarde parfois en discutant avec une personne puis l’autre. Bien vite, elle apprit le terrible drame qui venait de se passer non loin de la rue où elle était. Guidée par les indications d’un habitant, Thani se dirigea vers la banlieue.

Après quelques minutes de recherches, Thani assista aux lamentations des deux familles et baissa les yeux vers le sol en priant la Force afin que les jeunes garçons puissent être en paix maintenant. Grace à ses pouvoirs, Thani fit pousser des fleurs de sortes à créer deux bouquets colorés et harmonieux aux senteurs bucoliques. Elle déposa les deux bouquets de fleurs sur les cadavres et ajouta sombrement.

« J’espère que les coupables seront punis. »

Thani était de si bonne humeur...cette mauvaise nouvelle l'agaçait profondément.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Mar 21 Nov - 22:09

    Message n°1991 (3)


Cela faisait une semaine que Kali était sur Dantooine. Au milieu de sa jungle luxuriante. Il était à la recherche d’une espèce bien particulière de rongeur qui, d’après les écrits lu quelques mois de cela, utilisait instinctivement la force. Les mâles de cette espèce s’en servait lors d’une parade nuptiale pour séduire les femelles. La saison des amours approchant pour cette espèce, Kali avait décidé d’aller observer le phénomène lui-même.

Retournant un soir de plus bredouille de son exploration, Kali reçu alors un message de l’ordre. On avait informé ce dernier qu’un meurtre effectué dans des circonstances incongrues avait eu lieu très récemment dans un quartier pauvre de Garang. Etant dans les alentours immédiats de Dantooine, Kali était mobilisé afin d’enquêter sur les circonstances du meurtre. On ne donna guère plus d’informations au Jedi que les coordonnées du lieu où furent retrouver les 2 victimes ainsi que leur nom. Le reste, il lui faudrait le découvrir seul.

Il décolla aussi tôt, et arriva sur les lieux du crime à peine quelques minutes plus tard. S’il faisait nuit désormais sur la jungle où le Jedi se trouvait quelques minutes plus tôt, le soleil était haut dans le ciel sur cette partie de la planète. Arrivant dans sa toge traditionnelle, le Jedi fut tout de suite reconnu en tant que tel. Il était de toute évidence attendu. L’empathie étant un don particulièrement développé du jeune Jedi, le sentiment de tristesse qui emplissait la rue le bouleversa profondément, comme s’il avait lui-même connu les victimes du meurtre. Les deux jeunes hommes reposaient sur des brancards, un bouquet de fleur posé sur chacun d’eux.  Kali écouta les quelques lamentations des proches avant que deux hommes viennent lui parler. Le premier l’informât avoir trouver le cadavre et demandait qu’on traque les criminels, le deuxième demandait un médecin pour examiner les corps.

« Je vais mener l’enquête et trouver ceux qui ont fait ça, dit Kali d’une voix qui se voulait rassurante. Je ne peux malheureusement pas ramener ces jeunes gens à la vie, mais je pourrais au moins trouver leur tueur.
Kali se tourna ensuite vers le trentenaire.
— Je crains qu’il vous faudra patienter encore un peu, je n’ai personnellement pas les connaissances nécessaires pour pratiquer une autopsie.  Mais le conseil aura envoyé une personne qualifier qui ne tardera pas. Dans le cas contraire, je prendrai personnellement les charges d’un médecin pour le faire. Kali ne savait même pas si d’autres Jedi que lui avaient été dépêchés sur cette enquête, alors c’était beaucoup s’avancer que de présager l’envoie d’un médecin. Il l’espérait malgré tout, Kali n’était pas riche et sa situation financière n’allait pas aller en s’arrangeant s’il continuait à faire des promesses dans le genre. Si vous le permettez messieurs, j’aimerai discuter avec les proches ».

Kali s’éloigna de quelques pas. Il avait l’intention d’aller interroger Iris, mais avant cela il ferma les yeux et se concentra. Les sentiments étaient forts ici. Enormément de tristesse évidemment, mais également dans des proportions moindres de la colère, et du désarroi. Mais Kali se demandait s’il ne pouvait pas trouver autre chose. De la joie, de la fierté ou un sentiment de haine beaucoup trop fort. Kali chercha parmi les personnes entourant le lieu du crime si personne n’éprouvait des sentiments que ne devrai pas ressentir un endeuillé.


Résumé:

• Kali se trouvait sur la planète pour une raison tierce
• Il arriva rapidement sur les lieux du crime, mandaté par l'ordre
• Il est ému par le sentiment de tristesse environnant
• Il cherche grâce à l'empathie de force s'il peut trouver des personnes ayant des sentiments inappropriés Test de Perception [rang 4] -> Echec  
avatar
Lieutenant du Cartel des Hutts
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 22/11/2017

    Messages : 162

    Crédits galactiques : 570

    Cristaux Kyber : 21

    Avatar : Christopher Eccleston

    Crédits : sophia (avatar)

    Disponibilité rp : libre

    DC : Eryndal, Echoy, Jake

    Inventaire : sabre laser (violet), dague, armure intermédiaire des Jensaarai (cortosis), corvette.

  • Posté le Dim 26 Nov - 18:36

    Message n°2165 (4)

Qu’une planète aussi insignifiante pour ses affaires que Dantooine rejoigne la République fédérale, ne concerne en rien le business du Cartel des Hutts et mérite encore moins l’attention de Kaedwell. Et pourtant le voilà à traverser les rues d’abord animées puis de plus en plus calmes de la banlieue de Garang, tout cela après être arrivé en urgence pour être en quelques sortes les yeux et les oreilles de Vago. Ses autres pantins occupés ailleurs, cette tâche était donc tombée sur le Nagai, arborant à présent un visage aussi enthousiaste qu’un croque-mort. A la base, il devait simplement réunir les informations obtenues par les diverses petites mains du Cartel déjà sur place, mais au matin, une autre mission était tombée, sans doutes un peu moins ennuyeuse mais qui avait eu le don, semble-t-il, de provoquer la perplexité et la curiosité du Mogul suprême. Au Lieutenant, donc, de se mêler à cette affaire pour savoir ce qu’il en est…

Enveloppé de son manteau, dans lequel il a caché son sabre-laser en espérant qu’il n’en aurait pas l’utilité, l’albinos rejoint donc le lieu de rendez-vous, où il aperçoit effectivement un petit attroupement autour de deux brancards de fortune. Il arrive d’un pas tranquille, calme et sûr de lui, observant tour à tour les acteurs se trouvant là et les deux personnes qui arrivent à peu près au même moment. Un contact l’avait prévenu, il y aurait des Jedi de la partie car la famille s’en était remise à eux pour mener l’enquête. En soi, ce n’est pas un énorme problème pour l’ancien Jensaarai, déjà habitué à la plus grande des discrétions quant à l’utilisation de la Force, c’est juste un détail légèrement… agaçant.

Son œil glacial et dérangeant se fixe sur le jeune homme qui se présente à la famille. Le Jedi, comme demandé, à n’en pas douter. Il le laisse s’éloigner et porte son attention sur les deux hommes présents non loin des corps étendus sous leur drap. Cet Ingo Mozh a peut-être des choses intéressantes à dire aussi Kaedwell s’approche-t-il légèrement de lui et le salue d’un signe de tête. « Si j’ai bien compris en arrivant, c’est vous qui les avez trouvés, n’est-ce pas ? Dans une décharge… C’est un lieu qui n’est pas anodin, se pourrait-il que ce soit un accident ? Est-ce que vous les connaissiez depuis longtemps ? » Commencer par le commencement, sans avoir à brusquer tout de suite la famille endeuillée pour en savoir davantage sur ces deux garçons. Comment avaient-ils atterri dans une décharge ? Et pourquoi les aurait-on tués ? Ces derniers jours à Dantooine n’avaient pas été de tout repos pour sa population, agitée par quelques manifestations contre l’adhésion à la République, alors cela avait-il un rapport ?

Songeant qu’on risquait de lui poser des questions quant à son identité et à sa curiosité déplacée, Kaedwell hausse un léger sourcil en sortant de ses pensées et sort son holocom pour afficher une holo-carte de détective, tournant son regard en direction du Jedi. « Excusez-moi, je devrais d’abord me présenter. Je suis détective privé et on m’a engagé pour enquêter sur cette affaire. Je ne peux malheureusement vous révéler de qui il s’agit, cette personne a préféré rester anonyme. J’espère que ça ne vous dérangera pas, Jedi. »


avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 26 Nov - 19:06

    Message n°2166 (5)

Le MJ du dimanche


Le geste de cette inconnue qui honore les morts en leur déposant des fleurs ne passe pas inaperçu. Les deux mères endeuillées, dont les yeux sont encore rougis par les larmes et qui cachent parfois un sanglot dans un mouchoir humide, remercient Thani-Sa pour son geste d’un signe de tête reconnaissant. Iris, quant à elle, a un léger éclat de curiosité dans le regard par rapport au pouvoir singulier de cette jeune femme, mais ne dit mot, songeant sans doutes qu’il s’agit là d’un autre Jedi envoyé par l’Ordre pour enquêter. Le trentenaire pressé en revanche, observe la scène avec un peu plus d’attention, dévisageant discrètement Thani-Sa. Il n’est sans doutes pas habitué à voir l’usage qu’on peut avoir de la Force… En tout cas, il détourne bien vite le regard pour observer le Jedi qui s’est adressé à lui.

« Ah, je m’en doutais. Tant pis, je patienterai en espérant que vous dites vrai. » Alors que Kali s’éloigne vers les proches des victimes, le fonctionnaire zélé se contente alors de passer le temps sur son holocom, observant d’un œil distrait l’autre homme, ce Nagai très pâle à la chevelure immaculée.

Kali, ta perception de la Force autour de ces personnes ne donne rien de particulier concernant leurs émotions. Il est bien sûr évident que c’est la tristesse qui domine l’éther mystique à cet instant, et qui entoure l’aura de la famille.

Aux questions posées par Kaedwell, Ingo a d’abord un léger mouvement de recul. Celui-ci n’a jamais vu de Nagai de sa vie – rappelons que cette espèce est rare et assez méconnue dans la galaxie – mais, une fois remis, il a un regard un peu méfiant à l’encontre de cet étranger. Il ne répond pas de suite, mais s’avère un peu plus rassuré une fois la carte de détective sous les yeux. A côté, Iris écarquille légèrement les yeux. « Mais qui aurait pu se payer les services d’un détective ? Kehel et Jahel n’avaient pas beaucoup d’amis, en tout cas, pas d’amis assez riches pour pouvoir se payer un tel service… Jedi, les familles ici présentes n’ont pu faire appel qu’à votre Ordre, la présence d’un autre enquêteur risque-t-elle de vous gêner ? »

Ingo finit quant à lui par hausser les épaules. Qu’il s’adresse à cette créature ou au Jedi, sa réponse sera la même, après tout. Tant qu’on retrouve les salauds qui ont fait ça… Car oui, il est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre : « Un accident ? Ça m’étonnerait… La décharge n’est pas ouverte au public, il faut des accès spéciaux pour y accéder. Ou alors il faut vraiment avoir envie de s’attirer des ennuis, vous savez. J’ai trouvé les deux gosses aux pieds d’un tas de déchets métalliques, mais en voyant les corps, ça n’avait pas l’air d’être une chute, ou alors ça aurait été sacrément bizarre, comme chute ! » Faisant de grands gestes quand il parle, Ingo prend quelques instants pour reprendre son souffle, encore sous le choc. Il lâche un soupir avant de reprendre : « Jahel et Kehel sont originaires de ce quartier, tout comme moi. Ça m’arrivait souvent de les croiser, depuis qu’ils sont tout petits. C’était pas le genre de gamins à faire des ennuis, au contraire, ils étaient toujours prêts à donner un coup de main à leurs parents. Ils auraient pas fait de mal à une mouche. »

► Rappel Je tiens à préciser que l'avancée de l'intrigue est prioritaire sur les RP pour garder une certaine dynamique. Merci aux retardataires d'en prendre bonne note.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 26 Nov - 20:07

    Message n°2169 (6)

Lesa n’était pas le genre aventurière à sauter sur la moindre occasion pour vivre dangereusement. Elle considérait que se mettre en danger était quelque chose à éviter à tout prix et c’était pour cela qu’elle chérissait particulièrement son laboratoire, sa solitude et le confort de sa planète. Mais Lesa n’avait pas un cœur de pierre et même si elle semblait des fois être insensible, elle avait au départ à cœur d’aider la communauté à l’aide de ses recherches.

Ainsi quand on lui demanda son aide pour enquêter sur la mort de deux garçons, elle accepta même si elle doutait pouvoir réellement faire la différence sur le terrain. On lui avait détaché une jedi en plus, pour la protéger en cas de problème. L’un dans l’autre, aider dans un domaine qui n’était pas sa spécialité et se retrouvait babysitter par une jedi, ça ne lui plaisait pas tant que ça.

On l’avait dépêché sur une place. Lesa ne connaissait pas bien cette planète en plus de n’avoir prévu un voyage que d’à peine quelques jours. Il était donc possible qu’elle soit retardée et que son laboratoire finisse par s’impatienter.

Elle repéra tout de suite les corps recours plus loin et un petit attroupement composé de personnes très diverses. On lui indiqua les familles, Lesa déposa son nécessaire de médecine à ses pieds pour tendre la main aux proches des victimes et se présente « Bonjour. Je suis le docteur Orion. Toutes mes condoléances. Je vais faire mon possible pour aider les jedi à trouver qui a fait une telle chose. M’autorisez-vous à examiner vos proches ? » plus que les jedi ou même l’administration de cette planète, l’accord de la famille elle-même était primordiale en plus de permettre aussi d’expliquer certaines éventuelles trouvailles lors d’une autopsie.
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Lun 27 Nov - 9:01

    Message n°2177 (7)

Petite intervention du MJ


A l’arrivée de Lesa et en constatant qu’il s’agit d’un médecin, le trentenaire de l’administration semble déjà se détendre un peu plus. Les membres de la famille quant à elle, ne peuvent qu’acquiescer pour autoriser la jeune femme à pratiquer l’autopsie, chose de toute manière obligatoire pour confirmer l’identité et la mort des deux jeunes hommes. « Merci, docteur Orion. » déclare la mère de Jahel dans une inspiration courageuse. « Je vous en prie, faites votre travail. Nous tenons tant à savoir ce qui a pu se passer… »

A ses mots, elle soulève les deux draps pour révéler les visages des victimes. Kehel se distingue par sa chevelure sombre et sa musculature plutôt trapue, signe d’un travail assez pénible physiquement. Jahel, lui, était son opposé, assez grand et maigre, avec de longs cheveux noirs lui tombant jusqu’aux épaules. La peau livide des cadavres révèle la trace de nombreux hématomes visibles par tous, rien que sur le visage. Mais, ce qui frappe le plus chez Jahel, c’est cette expression de terreur qui a figé ses traits dans la mort, contemplant l’infini de ses yeux bleus horrifiés.

Lesa, je t’invite donc à examiner les deux corps dans ton prochain post et à effectuer un jet de médecine pour connaître le résultat de ton autopsie et découvrir les éventuels indices qu’ont pu laisser les deux cadavres. (dé à lancer dans ce sujet)

► Pour les autres Il n'y a pas d'ordre de passage défini, vous pouvez donc tous poster à votre guise en réaction aux posts précédents pour continuer l'enquête. La prochaine intervention du MJ clôturera le tour, une fois que tout le monde aura posté.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Mar 28 Nov - 15:12

    Message n°2191 (8)


Honnête avec lui-même, Kali se savait quelque peu perdu. Il n’était certainement pas un enquêteur, et il n’en doutait pas, si un Jedi plus qualifié avait été proche des lieux, il aurait été envoyé à sa place. Il était toutefois hors de question de laisser transparaitre ses doutes sur ses compétences à résoudre cette affaire. Son rôle ici n’était pas seulement de trouver les meurtriers, il le savait. Le rôle de protecteur que s’évertuait de tenir l’Ordre avait permis de forger une réputation rassurante à ce dernier. Une partie du travail de Kali était de représenter l’Ordre Jedi en ces lieux perturbés : Se montrer comme une figure protectrice et rassurante. Mais ce dernier rôle aurait volé en éclat s’il ne menait pas son enquête correctement, et c’était alors la réputation de tout l’Ordre qui en aurait pâti. Puisqu’il n’était pas un détective chevronné, il allait devoir s’en tirer avec son astuce et la Force.

Alors qu’il s’approchait des familles des victimes pour les interroger, une personne se démarqua en allant interroger celui qui avait trouvé les cadavres. L’inconnu ne tarda pas à se présenter comme un détective engagé par un indépendant. Kali fut très surpris de le trouver ici. La réflexion d’Ingo était tout à fait pertinente : personne ici n’avait les moyens de se payer un détective privé pour investiguer sur ce crime. La présence du détective était étrange et Kali allait devoir le garder à l’œil, toutefois, il était hors de question de refuser une aide aussi précieuse. De toute façon, la dernière question du Nagai tenait bien plus de la politesse qu’une réelle demande d’autorisation, Kali n’avait pas l’autorité nécessaire pour lui interdire de mener son enquête, ils le savaient tous les deux.

Kali se montra donc avenant avec le nouvel arrivant
Votre présence est la bienvenue bien sûr. Je ne doute pas que votre expérience d’enquêteur puisse être précieuse pour trouver les coupables.

À peine Kali eu le temps d’accueillir l’enquêteur, qu’une femme se présenta à la famille. Un docteur. Décidemment, la Force était de son coté, il lui manquait les connaissances d’un détective et d’un médecin, et deux individu ayant précisément ces talents venaient d’intervenir. Ce n’était toutefois pas une excuse pour se reposer et abandonner l’enquête dans d’autres mains. Reprenant son plan initial, Kali alla voir la famille.

Je suis désolé de vous faire subir cela, mais j’ai besoin de vous poser quelques questions pour résoudre cette enquête. Tout d’abord j’aimerai connaitre le lien entre Jahel et Kehel. Étaient-ils des amis proches ? Étaient-ils souvent ensembles ? Ensuite j’aimerai savoir si vous connaissez des gens qui pourraient leur en vouloir. Je sais que vos fils étaient de braves garçons mais, malheureusement, il arrive qu’on se fasse des ennemis malgré un comportement irréprochable.

Résumé:


  • Kalio sait qu'il n'a pas les compétences d'un enquêteur mais cache son incertitude pour rassurer les gens autours
  • Il estime la présence de Kaedwell comme suspecte mais ne peut se permettre de refuser son aide. Il est également heureux de voir arriver un médecin
  • Il pose des questions aux proches des victimes : les deux garçons étaient-ils proches et avaient-ils des ennemis ?

avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Ven 1 Déc - 23:08

    Message n°2287 (9)


les enfants de dantooine


Vay’ avait pris le soin de méditer durant le voyage jusqu’à Dantooine pour ne pas laisser son excitation la gagner et faire défaut à son devoir. On lui avait confié une mission, une mission de la plus haute importance. Ce n’était pas la première fois que la jeune padawan était envoyée ailleurs sans son maître, mais pour une raison qui lui échappait, cette fois-ci semblait plus importante. Elle avait été choisie pour escorter le docteur Orion jusqu’à Dantooine où – il semblerait-il – elle rencontrerait un autre jedi menant l’enquête sur ces évènements tragiques. C’était une occasion de faire ses preuves qui se présentait enfin à elle et elle ne pouvait pas en être plus ravie.

Une fois arrivées sur le lieu, Vay’ se contenta de suivre le docteur jusqu’aux familles. Elle ne dit d’abord rien, se contentant d’écouter ce qu’il se passait autour d’elle et surtout de sonder rapidement les lieux, question d’habitude. Elle mémorisa ce qui se disait et suivit le docteur jusqu’aux corps, fronçant les sourcils en voyant les corps emplit d’hématomes. « Je vous laisse faire votre travail, je vais me renseigner. N’hésitez pas. » La jeune femme lui sourit poliment puis s’éloigna.

Vay’ s’approcha de l’autre Jedi, du Nagai, donnant d’abord son attention à Kali. « Chevalier, un honneur de vous rencontrer, même s’il aurait préférable que cela soit dans d’autres circonstances. Je suis Vaylhan, la padawan de Maître Sallian. J’espère que nous pourrons résoudre cette affaire plus rapidement ensemble, afin que tout le monde soit en paix. » Elle regarda également la famille de la victime à ces derniers mots, respectueuse de leur perte. Néanmoins, Vaylhan avait autant de doutes que la dite Iris au sujet de ce dit détective. Sa question était effectivement bonne. Qui aurait assez d’intérêt ici pourrait payer un détective que les familles ne peuvent ? La padawan le garderait du coin de l’œil.

Considérant que suffisamment de personnes étaient déjà en train de poser des questions à la famille, elle décida de ne pas s’imposer et s’approcha plutôt du fonctionnaire à la trentaine. « Excusez-moi ? Bonjour. Êtes-vous si pressé que cela ou puis-je vous poser quelques questions ? Vous travaillez bien pour services administratifs de Garang je suppose ? Je voulais savoir si vous connaissiez ces deux hommes, les victimes. » fit-elle en désignant d’un bras les corps allongés. Ces yeux quant à eux continuaient de fixer intensément l’homme. « Est-ce que vous savez quel travail est-ce qu’ils pratiquaient ? »
avatar
Lieutenant du Cartel des Hutts
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 22/11/2017

    Messages : 162

    Crédits galactiques : 570

    Cristaux Kyber : 21

    Avatar : Christopher Eccleston

    Crédits : sophia (avatar)

    Disponibilité rp : libre

    DC : Eryndal, Echoy, Jake

    Inventaire : sabre laser (violet), dague, armure intermédiaire des Jensaarai (cortosis), corvette.

  • Posté le Dim 3 Déc - 10:04

    Message n°2378 (10)

Le visage de Kaedwell reste impassible alors que la jeune fille accompagnant la famille des défunts exprime sa méfiance et sa perplexité vis à vis de sa présence. Il hausse doucement les épaules, signe qu’il n’en sait pas plus qu’eux, et adresse un remerciement cordial au Jedi qui accepte malgré tout sa présence dans l’enquête. « Je l’ignore. Je vous l’ai dit, cet employeur a voulu rester anonyme. Mon métier est d’enquêter sur des crimes, pas sur l’identité de ceux qui font appel à moi pour résoudre lesdits crimes. Peut-être que ces deux jeunes gens avaient un groupe d’amis dont ils ne vous auraient pas parlé ? »

Ecoutant avec attention les explications certes assez sommaires de l’employé de la décharge, le Nagai acquiesce doucement, tout en réfléchissant en silence. Comment avaient-ils atterri dans cet endroit si les accès sont limités ? Et si ce n’est pas un accident qui les a tués, alors soit ils étaient morts là-bas en présence de quelqu’un qui avait accès à la décharge et qui serait donc probablement leur assassin, soit qu’on les a emmenés volontairement là-bas pour y abandonner leurs corps. Mais Kaedwell doute qu’en se rendant sur le lieu où Ingo les a trouvés, ils puissent trouver des indices intéressants. Quand on ne peut pas laisser de traces, une décharge est un lieu tout indiqué.

Il se détourne alors d’Ingo pour observer l’arrivée du médecin et du padawan qui l’accompagne. Bien, espérons que cette femme tire quelque chose des deux macchabées, et surtout qu’elle en fasse part au groupe d’enquêteurs. Quand l’une des mères découvre les visages des deux cadavres, le Nagai plisse légèrement les yeux : effectivement, ce n’était pas très beau à voir, et assez étrange pour un accident. Les deux garçons avaient l’air d’avoir souffert avant de mourir et il espère que le docteur Orion saura en tirer davantage.

Alors que les Jedi interrogent la famille et le fonctionnaire, le Nagai se contente d’écouter leurs questions, tout en réfléchissant. Qu’avaient-ils fait pour mourir ainsi ? Etait-ce une simple bagarre ? Une chose qui pourrait arriver fréquemment dans ce genre de quartier… On avait trouvé leurs corps ce matin, il faudrait donc savoir ce qui était arrivé avant leur mort. Il s’adresse alors à Iris : « Vous êtes leur amie d’enfance. Etiez-vous souvent avec eux ? Ont-ils disparu longtemps avant qu’on ne les retrouve ce matin ? Je suis navré, mademoiselle… je comprends votre peine et qu’il va vous être difficile de vous remémorer vos souvenirs avec eux, mais il est crucial que nous sachions ce qu’ils ont fait hier, et qu’on remonte jusqu’à la dernière personne qui les a vus. »


avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 3 Déc - 12:03

    Message n°2384 (11)

La jedi la laissa pour aller parler aux autres personnes impliquées dans les morts mystérieuses. Elle serait certainement plus utile que Lesa pour parler aux familles, sentir les sentiments des environs et aussi, peut-être, savoir qui mentait et qui ne mentait pas… Il semblait à Lesa que c’était le genre de pouvoir qui s’avérerait très utile dans ce genre de cas. En tout cas, elle ne savait pas bien quoi dire dans ce genre de situation. Quand elle était chirurgienne dans ne clinique à temps plein, les rares annonces de décès n’étaient jamais vraiment des surprises pour les proches et ils savaient exactement pourquoi le patient était mort. Aucun mystère, aucuns mensonges, juste des faits purs et durs.

Lesa demanda à transporter les corps dans un lieu isolé. Il n’était pas question qu’elle expose les corps de ces personnes à la vue de tous, dans la rue, devant les familles, et qu’elle inspecte chaque recoin de leur peau et, éventuellement, demande à les ouvrir, dans un endroit aussi exposé et ouvert. On la conduisit dans une salle non loin, apparemment une salle communale, avec des tables et des chaises, qui devait possiblement servir de cantine pour certaines occasions.

Lesa s’affaira ainsi à enlever les draps et à inspecter les corps immédiatement, en tenant en compte le fait que les corps n’avaient apparemment pas été conservé au frais et que, du coup, des modifications dû à l’environnement pouvaient arriver.

PS : comme le MJ m’a dit d’examiner les corps dans ce post, j’ai pris la liberté de les déplacer car ce serait absurde d’examiner des corps nus et mort dans la rue, à la vue de tous…
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 3 Déc - 13:23

    Message n°2392 (12)

Le MJ du dimanche


La famille des défunts fait courageusement face aux questions posées par Kali. La mère de Kehel lance un coup d’œil à son mari, puis à la mère de Jahel et prend la parole. « Ils se connaissent depuis tout petit. Madame Selzen a, par le passé, souvent travaillé chez nous à la ferme. Comme elle élevait seule son enfant et qu’en plus ils avaient seulement un an d’écart, elle l’emmenait avec elle et c’est comme ça qu’ils sont devenus inséparables. Je… » Elle s’arrête un instant, porte sa main à ses lèvres pour inspirer lentement et étouffer un sanglot, puis se reprend et continue sa phrase : « Je ne sais pas qui aurait pu vouloir les tuer. Ni l’un, ni l’autre n’était du genre à se bagarrer ni à chercher les ennuis. » Elle secoue la tête, atterrée, tandis que son époux lui serre doucement l’épaule, fixe le Jedi et ajoute dans un soupir : « Même avec les derniers événements qui ont secoué la ville… l’adhésion à la République, les manifestations pour garder l’indépendance de Dantooine… Kehel n’aurait jamais cédé à la violence. Lui et Jahel sont allés aux manifestations pacifiques, parce qu’ils étaient portés par leurs convictions, mais ils réprouvaient fortement les groupes qui ont mis le feu aux poudres dans Garang. »

De son côté, le fonctionnaire jette un coup d’œil à Vaylhan et hausse un sourcil, comme s’il ne comprenait pas pourquoi on lui posait ces questions. « J’attends simplement que le médecin signe les certificats de décès. Comme vous le dites, je suis au service de l’administration de Garang, une ville qui compte un million d’habitants. Je ne connaissais pas ces deux garçons. Tout ce que je peux vous dire, c’est ce qui est écrit sur mes documents : Kehel Zem travaillait à l’exploitation agricole de ses parents, et Jahel Selzen n’avait pas de travail fixe, il était étudiant aux cours du soir. » Ingo, l’homme de la décharge, fait preuve de bonne volonté en précisant : « Oui, le petit travaillait dur, il voulait devenir fonctionnaire. Mais pour ça, il faut préparer des concours. Pour des gens comme nous, c’est comme demander d’attraper la lune. »

Quant à Iris, interrogée par Kaedwell, elle fronce légèrement les sourcils avant de baisser les yeux. « Oui, ces derniers temps, nous allions souvent ensemble en ville. On a participé à la même manifestation avant-hier, mais il ne s’est rien passé qui puisse… expliquer ça. » Elle relève la tête, dévoilant son regard embué de larmes. « Hier, on s’est retrouvés à L’eden liquide, une cantina dans le quartier. On a bu un verre ensemble en prévoyant de se retrouver aujourd’hui pour aller au centre-ville, voir les préparatifs pour l’adhésion à la République. » Soudainement, elle plaque ses mains sur son visage alors que les larmes dévalent ses joues. Et entre deux sanglots, elle réussit à articuler : « Je ne sais pas ce qu’ils ont fait après… je suis partie la première… je… »

Lesa, de ton côté, voilà ce que tu peux observer alors que tu examines les corps.
Le corps de Jahel c’est celui dont le visage est figé en une expression horrifiée. Tu peux y dénombrer de nombreuses marques de coups, des hématomes sur son visage, son torse, son dos et ses bras. Une forte odeur d'urine se dégage de lui, un prélèvement des traces indique qu'il s'agit de la sienne. Ses doigts sont brisés, ses poignets fracturés. Ce que tu peux constater, c’est que cela a été fait méticuleusement. Par ailleurs, l’analyse de sa prise de sang révèle un taux de cortisol et d’adrénaline très élevé, bien plus qu’un être humain ne pourrait le tolérer. Une étude plus approfondie, à l’aide de ton droïde assistant et de tes instruments, peut aussi te montrer que ce jeune homme est décédé d’une mort subite cardiaque.
Le corps de Kehel là aussi, il est à remarquer de nombreuses traces de coups et des hématomes, mais aussi et surtout des fractures aux membres, principalement les bras. A ses poignets, la peau est violacée comme si quelque chose les avait enserrés pendant un long moment, et ce jusqu’à la mort. On peut en tout cas conclure que le jeune homme est mort par asphyxie, du moins les signes d’étouffement sont présents : pupilles dilatées, langue gonflée et violacée, traces de salive au coin des lèvres et visage rougi et congestionné. Mais ce qui a causé cette asphyxie est particulièrement troublant : ses côtes ont été brisées, broyées même, par quelque chose que tu ne peux deviner. Et cette force de pression a également été appliquée aux poumons, en plus d’être percés par les débris d’os de la cage thoracique.

A toi donc d’en exposer les conclusions aux enquêteurs, n’hésite pas à émettre plusieurs hypothèses qui pourraient les aider.
avatar
Lieutenant du Cartel des Hutts
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 22/11/2017

    Messages : 162

    Crédits galactiques : 570

    Cristaux Kyber : 21

    Avatar : Christopher Eccleston

    Crédits : sophia (avatar)

    Disponibilité rp : libre

    DC : Eryndal, Echoy, Jake

    Inventaire : sabre laser (violet), dague, armure intermédiaire des Jensaarai (cortosis), corvette.

  • Posté le Ven 8 Déc - 23:51

    Message n°2669 (13)

Le Nagai pince légèrement les lèvres alors que son interlocutrice fond en larmes. Que n’aurait-il fait pour se trouver ailleurs qu’ici, avec cette enquête sur les bras ! Une enquête qui n’entre même pas dans son domaine de travail, et malgré tout le Mogul suprême l’y avait envoyé quand même. « Je suis désolé. », souffle-t-il à Iris, son ton étant bien plus chaleureux et compatissant que le laisserait présager sa froideur extérieure. Difficile d’admettre d’être sans doutes la dernière personne, la dernière connaissance présente ici tout du moins, à avoir vu les deux jeunes hommes en vie…

Réfléchissant un instant sur les autres informations glanées par les autres interrogatoires, dont il n’a cependant pas pu prêter attention dans leur intégralité, il se demande un instant si le sort des deux victimes peut être lié d’une manière ou d’une autre aux événements survenus en ville ces derniers jours. Ils ont participé aux manifestations, dans un esprit pacifique, grand bien leur fasse… Mais pourquoi ? Celui qui étudiait pour devenir fonctionnaire, qu’il soit intéressé par la politique de sa planète, oui pourquoi pas. Mais le fermier ? Quoique Dantooine est une planète agricole, dont toute l’économie repose sur sa production de nourriture. Quelle importance, au final.

« L’eden liquide ? », répète-t-il en revenant finalement à Iris, pendant que les deux cadavres ont disparu avec le médecin. Un nom original pour une cantina. « Avaient-ils leurs habitudes là-bas ? Quel genre d’ambiance règne dans cet établissement ? Vous êtes peut-être partie mais il est très probable que quelqu’un, un employé de la cantina par exemple, ait pu encore leur parler, savoir où ils sont partis… C’est important, vous comprenez ? » Puis, se tournant vers le Jedi et la padawan, il penche légèrement la tête sur le côté pour les observer. « Jedi, après le rapport du médecin concernant les corps, que comptez-vous faire ? »


avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 10 Déc - 18:32

    Message n°2754 (14)


Kali fut heureux de constater que le conseil ne l’avait pas laissé se débrouiller seul sur cette affaire. Une Padawan était venue, accompagnée par un médecin. Pas n’importe quelle Padawan, même s’il ne l’avait jamais rencontré personnellement, Vaylhan était connue, tout comme son maitre, pour sa vivacité d’esprit, ce qui serait indéniablement utile ici.
Il ne fut pas surpris quand il entendit la réponse des parents et cette dernière ne lui appris au final pas grand-chose qu’il ne supposait pas déjà. Mais ces questions devaient être posées, en ne posant pas les questions triviales, on pouvait passer à côté d’une évidence capitale. Il gardait dans le coin de la tête le fait qu’ils avaient assisté à des manifestations pacifiques, il avait du mal à voir comment cet événement aurait pu mener à leur meurtre, mais il ne fallait pas éluder trop vite des pistes. L’enquêteur en revanche avait trouvé quelque chose d’intéressant. L’Eden Liquide était à visiter, c’était certain.
« Merci pour vos réponses répondit Kali aux parents, d’une voix sincèrement désolée.
Il se tourna vers le détective :
Eh bien, ce qu’aura trouvé le légiste pourrait avoir un fort impact sur la suite si elle a trouvé des indices pertinents, mais quoi qu’elle trouve, je vous rejoins sur l’idée d’aller voir cette cantina puisque c’est pour le moment le dernier endroit où Jahel et Kehel ont été vu en vie.
Il se tourna ensuite vers Iris.
J’aimerai connaitre la raison qui vous a poussés, vous Jahel et Kehel, à manifester. Avez-vous une raison particulière de refuser votre entrée dans la république ?
avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Sam 16 Déc - 16:09

    Message n°3020 (15)

L'intervention du MJ


Iris parvient à calmer peu à peu l’accès d’angoisse qui lui soulève les épaules et qui fait redoubler le flot de larmes qui dévalent ses joues. Inspirant de plus en plus doucement, elle finit par relever ses yeux brillants vers Kaedwell. « C’est une petite cantina qui est très prisée par les gens de notre âge. On s’y rendait régulièrement et nous n’avons jamais eu de problèmes là-bas. Rien dont je me souvienne en tout cas. Je peux vous y emmener, si vous le souhaitez. C’est bien la moindre des choses. » Elle lâche un soupir, une grimace déforme ses lèvres alors que cette idée désagréable d’avoir été la dernière personne présente ici à les avoir vus la veille rejailli dans son esprit. « Et si… Si j’étais restée avec eux plus longtemps… » Elle ne parvient pas à terminer sa phrase et renifle discrètement, détournant le regard pour garder son chagrin intime, avec pudeur, avant de tourner son attention vers Kali, choisissant avec soin les mots qu’elle va prononcer : « Nous vivons peut-être loin du Noyau de la galaxie, mais ça ne nous a pas empêché d’entendre parler des scandales qui ont secoué la République. Nous avons toujours eu une vie tranquille, et… vous savez, je pense que ce qui nous anime, pour la plupart, c’est la peur d’être victimes de ces entreprises affamées, de ne devenir que des pions dans leurs jeux d’argent, au détriment de notre façon de vivre. Et puis, rejoindre la République, c’est aussi rejoindre leurs conflits. Est-ce que nous pourrions vraiment nous défendre si les Mandaloriens décidaient de s’en prendre à nous ? » A mesure qu’elle parle, Iris est comme possédée par son discours, convaincue de ce qu’elle dit, portée par les doutes de toute une génération.

Il ne faut pas longtemps pour qu’alors le médecin ressorte, accompagné de son droïde assistant qui se dirige vers Kali et Kaedwell pour exposer les faits et les conclusions. Alors que la femme signe les certificats de décès au grand soulagement du fonctionnaire qui peut enfin quitter cet endroit, voici ce que vous apprenez de l’autopsie :
Le corps de Jahel de nombreuses marques de coups ont été dénombrées, des hématomes au visage, au torse, sur les membres. Poignets fracturés, os des doigts brisés avec méticulosité. Son sang révèle un taux de cortisol et et d’adrénaline très élevé. Le décès a été causé par un arrêt cardiaque. Probablement à cause d’un stress traumatique qui a laissé ses marques sur le visage du mort.
Le corps de Kehel de même, il y a de nombreuses marques de coups. Les membres sont tous fracturés. Les poignets sont violacés. Cause de la mort : asphyxie par une forte pression exercée sur la cage thoracique et les côtes qui ont été broyées, perçant les poumons. L’origine de cette pression est inconnue, il a tout à fait pu s’agir d’une machine.
avatar
Invité
Invité
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté le Dim 17 Déc - 3:11

    Message n°3062 (16)


les enfants de dantooine


Vaylhan relâcha son pressing sur le fonctionnaire, convaincue par ses mots. Elle préféra adopter une expression plus calme et polie, écoutant ce qu’Ingo avait également à dire. « Je comprends. » fit-elle. Et elle comprenait. Elle venait de la même catégorie sociale que ces gens, même encore en dessous. C’était une fille d’anciens esclaves. Elle se souvenait de ce que son père avait fait pour obtenir sa liberté, du moins ce qu’il avait bien voulu lui raconter. Elle savait que se démarquer de sa catégorie sociale était loin, très loin d’être aisé et qu’il y avait constamment des gens qui se mettaient en travers. Vay en avait été elle-même la victime et c’est ce qui avait été la cause de la mort de sa famille. « Merci pour vos précisions, nous allons faire notre possible pour résoudre cette affaire. »

La jeune padawan rejoignit le chevalier ainsi que le détective engagé. Elle n’émit pas d’objection quant à aller inspecter la cantina et pourquoi pas interroger des témoins potentiels de ce qu’il était arrivé à ces deux pauvres jeunes garçons. Elle écouta Iris à ce sujet mais fronça les sourcils quand elle se mit à chanter des ‘et si’. Les fameux, les terribles. Vaylhan s’approcha et posa sa main sur l’épaule de la jeune femme. « Vous êtes en vie. Et vous pouvez vous en estimez heureuse. Vous n’auriez sans doute pas pu les aider. Ne vous faites pas du mal avec des hypothèses sur des faits passés, regarder trop longtemps dans le passé n’est pas une bonne chose, croyez-moi. » Lui conseilla-t-elle en se remémorant brièvement les mots qu’on lui avait un jour dit lorsqu’elle avait été admise au temple jedi, qui l’avaient aider à faire son deuil. Elle respecta l’opinion politique d’Iris et décida de ne pas y rajouter de commentaires, ce n’était pas son rôle, ce n’était pas celui d’un jedi non plus, pas en des temps pareil non plus. Les jedi n’étaient plus les servants de la République depuis bien longtemps.

Le médecin revint vers eux et Vay’ prit grand soin d’analyser les détails de ses observations. Elle fronça les sourcils en tentant de faire marcher ses neurones, regardant ses aînés. « Le premier semble… mort de peur ? Peut-être en voyant ce qui est arrivé à l’autre. La précision des coups n’est pas un hasard non plus. Ils semblent avoir été interrogés, torturés. Mais pour quoi ? Quels informations pouvaient-ils obtenir ? Et surtout qui les convoitaient ? » Cela donnait bien plus de questions que de réponses au goût de Vaylhan. Elle attendit plutôt de voir ce qu’en pensait le chevalier et le détective engagé sur la question.
avatar
Lieutenant du Cartel des Hutts
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 22/11/2017

    Messages : 162

    Crédits galactiques : 570

    Cristaux Kyber : 21

    Avatar : Christopher Eccleston

    Crédits : sophia (avatar)

    Disponibilité rp : libre

    DC : Eryndal, Echoy, Jake

    Inventaire : sabre laser (violet), dague, armure intermédiaire des Jensaarai (cortosis), corvette.

  • Posté le Sam 23 Déc - 11:47

    Message n°3336 (17)

Kaedwell hoche doucement la tête face à la réponse plus que sensée du Chevalier Jedi, puis remercie du regard la jeune femme alors qu’elle leur propose de les y emmener une fois que lumière sera faite sur les corps des deux garçons. Et, rapidement, le rapport tombe enfin, plus étrange que jamais. Perplexe, le Nagai se contente d’abord de garder le silence, se répétant mentalement les différents indices récoltés par l’autopsie, avant de lever son regard de glace vers la padawan qui semblait s’interroger tout autant que lui. « C’est particulièrement extrême comme raison de décès. », concède-t-il en se massant doucement le menton. « Mais je vous rejoins quant à la possibilité qu’ils aient été torturés. Leurs agresseurs se sont particulièrement acharnés, mais pour quelle raison ? Par haine ou, comme vous le suggérez, pour recueillir des informations ? »

Mais là encore, quelles informations ? Qu’est-ce que deux jeunes gens sans importance pourraient bien savoir pour mériter une telle violence à leur égard ? Et puis surtout, comment faire mourir de peur quelqu’un… Certes, l’image d’un ami écrasé par quelque chose qui irait jusqu’à briser ses poumons… Mais de là à expier, tout de même. « Et puis, il y a cette asphyxie qui est plutôt étrange. Avec quoi leurs agresseurs s’y sont pris pour parvenir à un tel résultat ? Il a peut-être fallu du matériel particulier, volumineux ou non, alors entre la cantina et la décharge, où ont-ils pu disparaître ? » Trop de questions et si peu de réponses, et Kaedwell sent une pointe d’incompréhension le traverser alors qu’il émet une pensée toute simple : et si cet homme avait été écrasé par la Force ? Mais rapidement, il met cette idée de côté : qui ferait ça ? Sûrement pas un Jedi. D’autres utilisateurs de la Force ? Mais là encore, impossible de comprendre le pourquoi.

Quoiqu’il en soit, rester ici ne rime plus à rien, du moins aux yeux de l’albinos qui lâche un soupir. « Peut-être une visite de la cantina nous permettra d’y voir plus clair là-dedans. », conclut-il avec un ton qu’il veut convaincu, attendant qu’Iris leur montre le chemin. Ou peut-être pas, cette affaire semble devenir un casse-tête sans fin à en donner des nœuds au cerveau.


avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Jeu 4 Jan - 18:06

    Message n°4051 (18)

Intervention du MJ


Iris apprécie les paroles compatissantes et pleines de bon sens de Vaylhan. Dans un soupir, elle finit par hocher doucement la tête, songeant que la jeune Jedi doit avoir raison : morte, elle ne servirait plus à rien, tandis que là, elle pourrait aider les enquêteurs dans leur recherche de la vérité.

Suite aux conclusions données à propos de l’autopsie, il est temps pour les Jedi et Kaedwell de suivre la jeune Iris qui les guide jusqu’à la fameuse cantina. Vous arrivez donc dans l’Eden liquide, qui, à cette heure-ci, est plutôt désertée, quelques clients sont attablés çà et là mais ce n’est pas salle comble. De temps à autre, il est possible d’apercevoir les déambulations machinales d’un droïde de ménage. Au bar, un imposant Cathar à tête féline les accueille d’abord d’un rapide coup d’œil tandis qu’il est occupé à nettoyer des verres, mais, apercevant Iris, sa frimousse de lion se pare d’un sourire plus chaleureux. La jeune femme s’approche du grand félin bipède et lui présente brièvement les enquêteurs. Il les observe un à un de son regard mordoré.

« C’est pour savoir ce qui est arrivé à Jahel et Kehel. Peut-être qu’ils auront des questions à te poser. », dit-elle en s’accoudant. Dans un grognement incompréhensible, le Cathar hoche la tête. Puis, Iris se redresse et fait signe à ses compagnons de la suivre jusqu’à une table, devant laquelle elle reste debout, comme hypnotisée pendant quelques secondes. « C’est ici que nous étions assis hier soir. Je suis partie vers 20 heures. Après ça… » Elle hausse les épaules, incapable de les aider davantage à partir de là.

avatar
Maître du Jeu
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Arrivé(e) le : 04/08/2017

    Messages : 925

    Crédits galactiques : 2859

    Cristaux Kyber : 0

    Avatar : Holocron by Medusanexus

    Crédits : MedusaNexus & Sophia

  • Posté le Dim 14 Jan - 18:46

    Message n°4509 (19)

Clôture de l'Event


Event clos par manque d’activité.

Les enquêteurs Jedi et indépendant n’auront ainsi pas remonté la trace des deux victimes à partir de la cantina, pour n’avoir pas réussi à trouver les indices nécessaires à la poursuite de l’enquête.

Pour conclure, les deux jeunes hommes sont morts dans des circonstances mystérieuses, que les Jedi et Kaedwell soupçonnent être dues à l’utilisation de la Force, sans avoir plus d’informations à ce sujet.

En conséquences de cet échec cuisant, la rumeur de l’incompétence des Jedi se propage comme une trainée de poudre dans tous les quartiers défavorisés de la capitale et fait l’objet des moqueries dans les soirées mondaines qui rassemblent de haut du panier républicain. De plus, cela ne contribue pas à calmer les tensions qui continuent à secouer Garang entre les pro-républicains et les indépendantistes, bien au contraire, avec les mentalités qui commencent toutefois à pencher vers le côté républicain, dont les forces de l’ordre seraient ainsi plus compétentes que l’Ordre millénaire. Dans les jours qui suivent, la montée de la violence entre les deux camps est flagrante, si bien que les forces républicaines sont obligées d’intervenir pour calmer le jeu.

Cet évent étant un échec pour les Jedi, le côté lumineux perd 1%. Cela entrainera aussi son lot de conséquences pour l'Acte 2 de l'intrigue.

Récompenses pour les participants :
20 crédits et 1 cristal pour chacun.
Contenu sponsorisé
  • Personnage
  • Informations
  • Options
  • Posté

    Message n°0 (20)

[Page 1 sur 1]

Star Wars Ascension » Dantooine